Accueil Chronique de concert John Butler Trio
Mardi 16 octobre 2018 : 13979 concerts, 25195 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.

Chronique de Concert

John Butler Trio

John Butler Trio  en concert

Zénith Paris 28 Avril 2010

Critique écrite le par



Trois ans auparavant, à la sortie du concert de l'Australien John Butler au Grand Rex, j'avais un sentiment mitigé surtout  en raison du lieu plutôt inadapté pour les concerts rock, places toutes assises, avec la moitié du public qui se situe aux étages se trouvant bien trop éloigné de la scène pour être actif. Le concert de ce soir au Zénith était l'occasion d'effacer quelques doutes ou, hélas, de les confirmer.



Car voilà, John Butler a tout pour lui : du charisme, une bonne tête, une belle voix, de bonnes chansons et cette merveilleuse façon qu'il a de faire sonner sa guitare. Mais cela ne fait pas tout... John Butler, c'est une musique qui peut séduire les amoureux de reggae, de rock dans un style Ben Harper sachant qu'il possède sa propre identité. Fort d'un album remarquable qui a fait décoller sa notoriété, notamment en France, le bien nommé "Sunrise Over Sea" sorti en 2004, suivi de "Grand National" en 2007 et le petit dernier "April Uprising" sorti en mars, deux albums un ton en dessous du 1er cité.



Revenons au concert de ce soir, nous arrivons sur le tard et nous n'aurons plus de possibilité de faire des photos. Le matos finira à la consigne, pas le photographe, je vous rassure, c'était possible pour  les 3/4  premiers morceaux  et justement, on a raté le début (heureusement que Williams et son talentueux photographe Brian du site www.adnsound.com m'ont sauvé la mise niveau photos, un grand merci, les garçons). C'est rare, les concerts qui commencent à 20h30, on arrive dans la fosse, le groupe a démarré depuis 15 minutes, le zénith est bien rempli, environ 5000 personnes mais avec un rideau en fond de salle. Si les places n'avaient pas avoisiné entre 39 et 49 euros, peut-être il y aurait eu plus de monde... Question alors, pourquoi à Paris, les billets sont-ils plus chers qu'en province ? Ce n'est pas rare de voir 20 euros d'écart entre les deux, voire bien plus. Le Parisien a plus de choix, certes, mais à quel prix parfois...



Maintenant, il faut se plonger dans le concert, on a l'impression d'arriver de nulle part, on n'est pas dedans tout de suite, loin de là. 1er constat, John ne joue plus trop assis et la guitare électrique change évidemment la donne, ça ressemble plus à un power trio. C'est bon de le voir debout la plupart du temps hormis sur quelques chansons ou il jouera assis notamment sur "Treat Yo Mama"



On a raté "Company sin" en ouverture mais le show dura deux bonnes heures faisant la part belle aux trois derniers albums. Différentes guitares vont passer dans les mains de John, entre banjo, slide, Telecaster, 12 cordes, tout ça avec le talent qu'on lui connait.

Un petit mot sur les deux musiciens qui complètent le John Butler Trio sur cette tournée, ils assurent mais on n'arrive pas tout à fait à oublier ses anciens compères avec qui il formait une machine redoutable, un pur bloc.

On arrive au bémol de la soirée et au constat. Le concert a été très agréable, la prestation et l'ambiance niveau public ont rendu cette soirée sympa, tout était réuni pour que cela soit parfait mais... voilà, un peu à l'image de son dernier disque, on s'ennuie parfois, on à l'impression que certains morceaux sont les mêmes. On passe par des petits bijoux (certains nouveaux titres et les classiques), puis par des titres qui paraissent être des copies des originaux. Le concert se déroule sans déplaisir mais sans émotion énorme, il manque quelque chose, même si en apparence tout est parfait.
John, c'est quoi le problème avec toi ??? En vieillissant, on devient plus exigeant mais, c'est mon avis, à l'image de son dernier skeud "April Uprising", il manque quelque chose.



Le nouveau disque est du pur John Butler, du classique sans surprise et c'est peut-être ce qui manque en fait, que John devienne imprévisible, qu'il sorte d'un certain calibrage. Appliquer une belle recette est de bon goût et somme toute logique mais sortir de ce chemin dans le futur permettrait d'éviter l'ennui, la lassitude.
John, sur disque, tu peux mieux faire, beaucoup mieux et tes concerts devraient pouvoir devenir, à l'avenir plus passionnants encore. A bon entendeur...

John Butler Trio : les dernières chroniques concerts

John Butler Trio en concert

John Butler Trio par Guillaume
Espace Julien, le 15/07/2008
Mardi soir, c'est la curiosité qui m'a amené à l'Espace Julien (qui pourrait aussi s'appeler "le sauna"). Du John Butler trio, je ne connaissais que leur titre phare Zebra et leur... La suite

Zénith Paris : les dernières chroniques concerts

Franz Ferdinand en concert

Franz Ferdinand par lol
Zénith de Paris, le 27/02/2018
Franz Ferdinand est assurément l'un des meilleurs groupes, si ce n'est le meilleur groupe, apparus depuis le début de ce siècle. Bien sûr, la concurrence n'a rien à voir avec celle... La suite

Kasabian en concert

Kasabian par Samuel C
Zénith - Paris, le 11/11/2017
Parfois, on néglige un groupe ou un artiste, pleinement reconnu par ses pairs, sans raison réelle : Arctic Monkeys par exemple (vus très tardivement à l'occasion de l'édition... La suite

Prophets of Rage  en concert

Prophets of Rage par lol
Zénith de Paris, le 10/11/2017
C'est une armée de jeunes quarantenaires survoltés qui envahissait la fosse du Zenith en ce 10 novembre 2017... Je n'avais pas été aussi serré depuis les grandes heures des... La suite

Royal Blood en concert

Royal Blood par Samuel C
Zénith - Paris, le 09/11/2017
Au cours d'une semaine folle en décibels à Paris, il est difficile de suivre la cadence, en particulier au niveau porte-monnaie. On doit alors à regrets faire l'impasse sur des... La suite