Accueil Chronique de concert Lazuli (Festival Prog'Sud)
Vendredi 26 mai 2017 : 9617 concerts, 24452 chroniques de concert, 5160 critiques d'album.

Chronique de Concert

Lazuli (Festival Prog'Sud)

Lazuli (Festival Prog'Sud) en concert

Jas'Rod - Les Pennes-Mirabeau 23 mai 2009

Critique écrite le 27 mai 2009 par Mcyavell

En revenant jeudi de la deuxième soirée de Prog'Sud (qui était censée être la seule à laquelle j'assisterais), je ramène un festivalier tout content de trouver une voiture pour rentrer à Marseille. Patati patata, "Quoi ? Tu connais Van Der Graaf Generator ?" (je le tutoie), patati patata "Quoi ? Vous ne connaissez pas Lazuli ??" (il me vouvoie) "Ils sont venus ici il y a trois ans, c'était géant, ils repassent samedi, vous ne devez pas rater ça !" Moi, samedi, j'ai Francesco Bearzatti à Vitrolles. Mais la nature est bien faite et à la sortie de mon concert, je n'ai que 10 kilomètres à parcourir pour mourir moins bête.



Pour le groupe japonais (Rough & Ready), c'était cuit. Mais j'espérais arriver à temps pour la fin des Espagnols de Psicotropia. Amis lecteurs, n'hésitez pas à faire un ajout ci-dessous pour décrire leur performance car je suis arrivé au moment-même où Lazuli entrait sur scène dans la liesse générale. Je devais être un des rares spectateurs à ne pas les connaître. M'en fous, je suis sûr qu'eux ne connaissent pas Bearzatti.



Dès le titre introductif, Laisse Courir, je suis conquis par la léode de Léonetti Claude, instrument qu'il a conçu à la suite d'un accident de moto qui l'a privé de la maîtrise de sa main gauche. Ses sonorités m'évoquent la guitare de Steve Hackett qui essaierait de communiquer avec des baleines. Au jeu de l'instrument le plus original, il devance de peu Sylvain Bayol avec sa Warr guitar, genre de Chapman Stick avec plein de cordes qui doit peser l'équivalent d'un sanglier.

Achevons le chapitre visuel avec le soin indéniable que porte chaque membre du groupe à sa coupe de cheveux. A noter que le dissident capillaire, Yohan Siméon, avec sa coiffure de gendre idéal, est cantonné au fond de la scène, là-bas, au fond à gauche, dans le noir et derrière sa batterie. Bien fait ! L'autre percussionniste (Frédéric Juan) a fait des efforts, lui, de même que Dominique, Claude, Sylvain et Gédéric Byar (guitare).



Parlons plutôt musique : du vrai bon rock progressif avec des débuts de morceaux à la limite de la berceuse. Et puis ça monte, ça monte : six instruments, ça peut faire du bruit, sans compter que la voix de Dominique Léonetti monte aussi en puissance pour crier son message. On pense évidemment à Ange mais avec une voix plus proche de celle de Christophe que de celle de Christian Descamps.
D'ailleurs, ils font une reprise de Capitaine Cœur De Miel. La merveilleuse léode de Claude Léonetti fait cette fois penser aux envolées floydiennes avant que son frère ne m'arrache une larme "Je crache, je râle, poussière dans l'absolu, j'ai le cœur qui remue le couteau dans la plaie..."



Dans le rock progressif, plusieurs écoutes me sont souvent nécessaires pour apprécier. Pourtant Amnésie a fait mouche au premier coup. En revanche, Cassiopée que le public réclamait depuis un moment ne m'a plu que grâce à son putain de final et Mal De Chien m'a laissé sans réaction alors que la salle croulait sous les applaudissements. Les connaisseurs, eux, n'avaient pas besoin de prompteur pour chanter en même temps que Dominique.



Commencent les rappels qui au final dureront pratiquement aussi longtemps que le set.
D'abord trois titres, puis deux dont Mon Marim'Ba avec Alain Chiarazzo (du groupe Eclat et G.O.) en septième percussionniste. Tout le monde a alors troqué son instrument contre des baguettes autour de Frédéric et le résultat est bluffant.

Mais les festivaliers veulent raccourcir le temps d'attente avant la onzième édition. Alors, le groupe montre qu'il n'est pas pressé de rentrer à Alès et leur offre encore deux nouveaux titres.



Le son était encore excellent. Ce soir, l'ingénieur du son était celui de Lazuli. Pour jeudi, j'ai fait ma petite enquête. C'est Ali Laouamem qui était aux commandes aidé au retour par Dany Deroulle (ce dernier a fait les 10 éditions de Prog'Sud). Ils symbolisent à eux deux l'efficacité de toute une équipe emmenée par Eliane.

Le plus bel hommage aux organisateurs a été rendu par Lazuli : le groupe n'a pas oublié que c'est ce festival qui leur a donné leur première chance. Ils ont choisi comme lieu et date pour la sortie de leur nouvel album... ce soir, 23 mai au Jas'Rod ! Respect.

Setlist :
Laisse Courir / Film D'Aurore / Mal De Chien / L'Impasse / Capitaine Cœur De Miel / Le Repas De L'Ogre / L'Arbre / On Nous Ment Comme On Respire / La Vie Par La Face Nord / La Belle Noirceur / Amnésie / Cassiopée
Rappels :
En Avant Doute / Abime / Aimant / Essentiel / Mon Marim'Ba / Chansons Nettes / La Valse A Cent Ans

Bonus vidéo : Mon Marim'Ba


Prog'sud Festival : les dernières chroniques concerts

Prog'Sud Festival : Audio'M - Telescope Road - Baraka en concert

Prog'Sud Festival : Audio'M - Telescope Road - Baraka par jfi
Jas'rod - les Pennes Mirabeau, le 14/05/2015
C'était le premier soir du Prog'Sud Festival - Festival International sur 3 jours - de passionnés de Rock Progressif qui existe depuis plus de 10 ans déjà. C'était la première fois... La suite

Festival Prog' Sud: Quantum Fantay + Special Providence + Lazuli en concert

Festival Prog' Sud: Quantum Fantay + Special Providence + Lazuli par The Duke Of Prunes
Jas Rod - Les Pennes-Mirabeau, le 02/06/2011
Le Prog' Sud est un festival particulier pour moi, et, je pense, pour tous ses habitués. Un festival où l'on se rend autant pour la musique que pour l'ambiance et les rencontres.... La suite

Festival Prog'Sud : Sylbàt + The D Project + Eclat en concert

Festival Prog'Sud : Sylbàt + The D Project + Eclat par Mcyavell
Jas'Rod - Les Pennes-Mirabeau, le 21/05/2009
Dixième édition du Festival Prog'Sud et la première pour moi. Le rock progressif, c'était ma nourriture exclusive à la fin des 70's. Depuis, mes goûts se sont diversifiés au point... La suite

Festival Prog'sud : Sauvages Organismes Sonores + Myrath + Interpose+ Trettioariga par Fred
Jas'rod - Pennes Mirabeau, le 02/05/2008
Une soirée chargée nous attend pour ce troisième jour de festival avec quatre groupes à l'affiche. Manque d'intuition ou manque d'attention aux annonces qui auraient été faites la veille, à notre arrivée aux Pennes-Mirabeau le premier concert a déjà débuté, ayant logiquement commencé plus tôt qu'à l'habitude. 20h50 Sauvages Organismes... La suite

Lazuli : les dernières chroniques concerts

Festival Prog' Sud: Quantum Fantay + Special Providence + Lazuli en concert

Festival Prog' Sud: Quantum Fantay + Special Providence + Lazuli par The Duke Of Prunes
Jas Rod - Les Pennes-Mirabeau, le 02/06/2011
Le Prog' Sud est un festival particulier pour moi, et, je pense, pour tous ses habitués. Un festival où l'on se rend autant pour la musique que pour l'ambiance et les rencontres.... La suite

Fish + Lazuli par Fred
Espace Julien - Marseille, le 03/12/2007
3 mois après le passage de Steve Hogarth, c'est autour de l'ex-chanteur de Marillion de faire une halte à Marseille, ville la plus à même d'accueillir un artiste dont le dernier best-of s'intitule Bouillabaisse. On a souvent comparé Derek William Dick a.k.a Fish à Peter Gabriel pour son chant et son jeu de scène théâtral, mais si ce dernier a... La suite

Lazuli + Ange par Frédéric Bloise
Hot-Brass Aix-en-Provence, le 07/06/2007
Au milieu d'une route de campagne, le domaine du Hot-Brass s'étend de part et d'autre de la chaussée. Nous quittons notre voiture dans un parking rangé au cordeau, et nous pénétrons dans l'établissement : une boîte de nuit avec sa piste encaissée et ses dalles à la saturday's night fever entourée de tables basses, un bar, des écrans LCD sur chaque... La suite

Festival Prog'Sud : Paul Whitehead + Éclat + Lazuli par Fred
Jas'Rod, Les Pennes Mirabeaux, le 26/05/2006
La salle est comble comme la veille mais cette fois j'ai prévu le coup en arrivant plus tôt. 21h05 Le cyborg Paul Whitehead débarque de la planète Prog sous un masque de métal. Accompagné d'Alex Carpani au clavier,Marco Fabbri à la batterie, Fred Schneider à la basse (tous deux membres d'Éclat) également masqués, il orchestre le show aux... La suite

Jas'Rod - Les Pennes-Mirabeau : les dernières chroniques concerts

Steve'N'Seagulls en concert

Steve'N'Seagulls par Zulone
Usine Istres, le 02/12/2016
C'est sous une voix off bien rock que les 5 compatriotes de Steve'N'Seagulls font leurs entrées sur la scène de l'usine. Accordéon, contrebasse et Banjo font bon ménage avec eux.... La suite

Digital Nova - Babylon Pression - Sidilarsen en concert

Digital Nova - Babylon Pression - Sidilarsen par Zulone
Jas rod, Pennes Mirabeau, le 26/11/2016
Grosse scène métal qui s'annonce au Jas Rod ! Les anciens de Babylon Pression et Sidilarsen accouplé au Digital Nova. Super plateau. Bon je l'avoue je suis une enfant du Collectif... La suite

Joanne Shaw Taylor en concert

Joanne Shaw Taylor par Zulone
Jas'rod - les Pennes Mirabeau, le 24/11/2016
Joanne Shaw Taylor ... C'est par un mercredi venteux et pluvieux que Joanne vient réchauffer les esprits dans la salle du Jas Rod. Accompagnée de ses musiciens, seule fille à... La suite

Nashville Pussy en concert

Nashville Pussy par Zulone
Jas'rod - les Pennes Mirabeau, le 05/07/2016
Tout droit débarqués d'Atlanta aux États-Unis que les Nashville Pussy sont venus enflammer la scène du Jas Rod. Les membres du groupe semblent sortir tout droit d'une cadillac... La suite