Accueil Chronique de concert Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017)
Lundi 25 septembre 2017 : 14032 concerts, 24618 chroniques de concert, 5172 critiques d'album.

Chronique de Concert

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017)

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) en concert

AccorHotels Arena, Paris 10 septembre 2017

Critique écrite le 12 septembre 2017 par Bastien Castellan



"HEY! HEY! HEY! HEY! HEY!" Poings ou cornes metalleuses agités en rythme, scandant une onomatopée aussi rageuse que fédératrice, le public répond aux invectives du leader de Metallica, James Hetfield, et à de nombreuses reprises justifie l'utilisation d'une scène centrale comme celle installée à l'ex-POPB en en faisant l'épicentre d'une onde de ferveur et de défoulement. Quelques mètres au-dessus, une cinquantaine de cubes-écrans habillent les hauteurs de la scène d'images d'archives, de néons, d'extraits de films, de têtes (de mort mais pas que), et accompagnent le show d'un ballet impressionnant de verticalité et de fluidité.



Si il faut bien reconnaître une qualité majeure à cette date parisienne, sans flammes de 20 mètres de haut ou écrans géants hypnotisants, c'est une incroyable ingéniosité incarnée par une volonté de sublimer sans cesse les riffs, breaks et autres intros tout en laissant suffisamment d'espace pour regarder directement les musiciens (la nuée de "drones/lucioles" sur "Moth Into the Flame" ayant tout de même réussi son effet "wahou !" sur presque toute la durée du morceau). La classe au service de la fureur, ou l'inverse.



Une setlist équilibrée, un bon tiers de nouveaux morceaux ("Moth into the Flame", "Hardwired to Selfdestruct" ou bien le plus oubliable "Halo on Fire"), un bon tiers d'hymnes connus du grand public ("Nothing Else Matters", "Enter Sandman", "Fade to Black", "Master of Puppets", "One"), et la bonne dose de rage et de déferlements incarnée entre autres par "Seek and Destroy", "Fight Fire with Fire" ou le trop souvent oublié "Fuel". Au rayon des surprises, les petites pauses "rotation du set de batterie" transforment la gageure du technicien qui travaille sur une scène à 360 degrés en moments plus intimistes durant lesquels le groupe est réduit, le plus marquant restant l'introduction d'"(Anesthesia)-Pulling teeth" par le bassiste Robert Trujillo en écho à son homologue disparu trop tôt, Cliff Burton.



Metallica virevolte et s'adapte parfaitement à la scène étoilée, et on se surprend même à les voir tous les 4 taper en rythme sur des caissons, façon percussions urbaines (faisant peut-être écho au parti pris des Kills, qui n'avaient pas passé un très bon moment en ouvrant pour les 4 Horsemen un soir de mai 2012 au Stade de France).



Au delà des qualités musicales et scéniques qui ne sont plus à démontrer, un très bon concert donné par la Metallica Family, partie intégrante de la qualité du show par son investissement, sa fidélité et sa réactivité, et ses quatre papas turbulents. Une fraîcheur et un enthousiasme qui font oublier les plus de trente ans de carrière de Metallica.



Un dernier mot pour rendre hommage aux Norvégiens de Kvelertak et leur heavy metal à la voix rauque, qui ont lancé la soirée de belle manière sur une scène difficile à appréhender pour un groupe moins expérimenté au centre de laquelle trônait le monolithe bâché de noir de la batterie de Lars Ulrich...

Photos : Manu Wino manuwino.com www.facebook.com/manuwino






 Critique écrite le 12 septembre 2017 par Bastien Castellan


Metallica : les dernières chroniques concerts 48 avis

Metallica (Worldwired Tour 2017) en concert

Metallica (Worldwired Tour 2017) par Gandalf
AccorHotels Arena, Paris, le 10/09/2017
Sans vouloir me répéter dans mes compte rendus du groupe, encore une fois, les Mets ont proposé un show énormissime ! Les années passent et les mecs ne faiblissent pas... La suite

Sister + Ghost + Slayer + Metallica SONISPHERE 2ème jour en concert

Sister + Ghost + Slayer + Metallica SONISPHERE 2ème jour par Abigail Darktrisha
@ Sala Acapulco Gijón (Espagne), le 26/05/2012
Samedi 26 mai Mon précieux sésame récupéré le site ouvrira vers 17h le lendemain et c'est avec un peu retard que les concerts débuteront. Sister commence à jouer alors... La suite

Metallica + The Kills en concert

Metallica + The Kills par abigail darktrisha
Stade de France, Paris, le 12/05/2012
Alors que je n'avais pas posé le pied sur le sol de la capitale depuis des mois, la présence de Metallica au Stade de France me fera descendre de mes montagnes et prendre un... La suite

Metallica en concert

Metallica par Gandalf
Stade de France, Paris, le 12/05/2012
Ce samedi soir, j'avais vingt ans de moins. Ce samedi soir, j'ai revécu des trips incroyables. Parce que Metallica venait dans un stade de France quasi comble nous interpréter... La suite

AccorHotels Arena, Paris : les dernières chroniques concerts 595 avis

Metallica (Worldwired Tour 2017) en concert

Metallica (Worldwired Tour 2017) par Gandalf
AccorHotels Arena, Paris, le 10/09/2017
Sans vouloir me répéter dans mes compte rendus du groupe, encore une fois, les Mets ont proposé un show énormissime ! Les années passent et les mecs ne faiblissent pas... La suite

The Cure en concert

The Cure par lol
AccorHotels Arena (ex Bercy), Paris, le 15/11/2016
Cela faisait 8 ans que The Cure n'avait plus donné de concert à Paris ! Et c'est malheureusement dans la sinistre enceinte de l'AccorHotels Arena que ces retrouvailles tant... La suite

Red Hot Chili Peppers en concert

Red Hot Chili Peppers par pdgbenson
AccorHotels Arena (ex Bercy), Paris, le 18/10/2016
Je connais bien les Red Hot Chili Peppers et je pense qu'ils peuvent faire beaucoup mieux ! Très déçu de la prestation d'hier soir à Paris. Aucun liant dans les transitions,... La suite

Bruce Springsteen & The E Street Band (The River Tour) en concert

Bruce Springsteen & The E Street Band (The River Tour) par Gandalf
Bercy, à Paris, le 11/07/2016
Quand le Boss annonce une tournée américaine centrée sur un de ses plus grands albums, "The River", forcément c'est juste bandifiant pour moi. Car Springsteen est une bête de... La suite