Accueil Chronique de concert Neil Young
Mercredi 26 février 2020 : 10834 concerts, 25932 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Neil Young

Palais des Congrès, Paris 24 mai 2003

Critique écrite le par

Deux ans après avoir embrasé le palais omnisports de Paris-Bercy avec son Crazy Horse sonique, Neil Young foulait de nouveau les terres françaises, cette fois-ci en solo acoustique.

Dimension sonore périlleuse qu'il affectionne, mais n'avait pas proposée à un auditoire hexagonal depuis la fin des années 80 !!

Organisée au sein du Palais des Congrès de Paris, la "soirée très spéciale avec Neil Young" déroute au premier abord.

Fauteuils rouges, places numérotées, hôtesses qui guident dans les allées, interdiction de fumer et de boire, location de jumelles, public mûr...
On se croirait davantage à un séminaire pour cadres supérieurs stressés qu'à un concert rock !

Ponctuel (début du concert vers 20 h 30) et d'un pas déterminé, Neil Young rejoignait son pupitre pour jouer près de 3 heures, dans un jeu de lumières très intime (type Unplugged de 1993).

Pari risqué dans l'architecture de la soirée, Neil proposait d'abord une dizaine de titres d'un futur concept-album intitulé "Greendale", qui devrait paraître en août prochain.

Volontiers narrateur entre chaque morceau, il détaille la vie d'une famille dans une ville imaginaire - Greendale - de 20 000 habitants sur la côte ouest américaine.

Certaines subtilités ne seront comprises que par les anglophones, mais les nouvelles compositions sont délicates et on décèle dès à présent quelques futurs classiques.

Après un bref entracte, Neil consacra la seconde partie de son show à égrener son répertoire.

Axant ses interprétations sur des extraits de deux de ses plus gros succès "After the goldrush" et "Harvest", respectivement parus en 1970 et 1972, l'ex-partenaire de Crosby, Stills et Nash interprète ces perles, avec toujours autant de grâce.

La voix est intacte (il a 58 ans). Le jeu de guitare est fluide et l'harmonica coule de source.

Aussi à l'aise dans le déluge de larsens, on le surnomma le "grand-père du grunge", que dans la composition strictement confidentielle, Neil Young conclua la soirée avec un "Heart of gold" déchirant.

Il devrait tourner cet été de nouveau avec son Crazy Horse, pour illustrer "Greendale", en version amplifiée.
Daignera-t-il de nouveau défier la vieille Europe et la vaincre (comme lors de chacun de ses passages) ?

 Critique écrite le 28 mai 2003 par samuel charon


Neil Young : les dernières chroniques concerts

Neil Young en concert

Neil Young par Jacques 2 Chabannes
Le Dôme, Marseille, le 16/06/2016
Le Temps Des Cerises... À L'Eau De (LA) Vie ! Question(s) Sous Dôme Tandis que la salle bruisse d'envie et rumeurs concernant à la fois, le show à venir, et la sortie... La suite

Neil Young + Promise Of The Real  en concert

Neil Young + Promise Of The Real par Cabask
Le Dôme - Marseille , le 16/06/2016
Ah, Neil Young ! Que dire, si ce n'est que j'ai véritablement baigné dedans depuis mon plus jeune âge, mon père le vénérant et jouant quantité de ses titres à la guitare ? Les... La suite

Neil Young + Promise Of The Real en concert

Neil Young + Promise Of The Real par Xavier Averlant
Zénith de Lille, le 13/06/2016
Neil Young accompagné des Promise Of The Real a livré un concert enchanteur lundi soir à Lille. Sauf si je me trompe, il s'agissait seulement du deuxième passage du Loner dans... La suite

Paléo Festival 2013 : Neil Young & Crazy Horse + Alt-J + Mermonte + Phoenix + Lou Doillon + Palma Violets + Heymoonshaker + Sophie Hunger + The Lonesome Southern Comfort Company + Mama Rosin + Les clandestines  en concert

Paléo Festival 2013 : Neil Young & Crazy Horse + Alt-J + Mermonte + Phoenix + Lou Doillon + Palma Violets + Heymoonshaker + Sophie Hunger + The Lonesome Southern Comfort Company + Mama Rosin + Les clandestines par Lionel Degiovanni
Paléo festival - Nyon (Suisse), le 23/07/2013
Pour démarrer cette chronique du 38ième Paléo Festival de Nyon, évoquons tout d'abord quelques chiffres... Paléo a vu sa première session en 1976 et depuis, Paléo a accueilli 5... La suite

Palais des Congrès, Paris : les dernières chroniques concerts

Vladimir Cosma en concert

Vladimir Cosma par lol
Palais des Congrès, Paris, le 09/10/2016
Deux ans après son dernier passage parisien, Vladimir Cosma venait fêter au Palais des congrès de Paris le cinquantième anniversaire de sa prestigieuse carrière. Connu pour... La suite

Ennio Morricone en concert

Ennio Morricone par lol
Palais des Congrès, Paris, le 24/09/2016
Evidemment, il fallait être au Palais des Congrès pour cette étape Parisienne de la tournée célébrant les 60 ans de carrière du Maestro Ennio Morricone. Il faut quand même... La suite

Katie Melua + BOY en concert

Katie Melua + BOY par Fredc
Palais des Congrès, Paris, le 22/10/2012
Pour débuter la soirée, c'est le duo germano-helvète BOY, ici accompagné d'un guitariste, qui a la charge de mettre le public en condition. Très à la mode depuis quelques mois,... La suite

Serge Lama en concert

Serge Lama par Marie-Christine
Palais des Congrès de Paris, le 17/12/2009
Serge Lama en concert, c'est tout simplement génial. Cet homme a un réel talent pour retourner toutes les situations en sa faveur. La salle immense n'en a pas fini avec ses... La suite