Accueil Chronique de concert Lysistrata + OPTM
Mardi 22 octobre 2019 : 13332 concerts, 25729 chroniques de concert, 5269 critiques d'album.

Chronique de Concert

Lysistrata + OPTM

Lysistrata + OPTM en concert

Paloma, Nîmes 20 septembre 2019

Critique écrite le 05 octobre 2019 par Lionel Degiovanni


OPTM

Pour cette première date de la nouvelle saison à Paloma, je découvre un jeune duo qui est du coin. Il s'agit d'OPTM. Ce groupe se lance en 2017 dans une aventure rock-noise, cette furieuse cavalcade nourrie à l'énergie des 80/90's envoie du lourd !



Tout le potentiel du combo guitare/batterie se révèle sur scène avec des prestations maîtrisées et puissantes. En 2018, le groupe OPTM est lauréat de la bourse des jeunes talents de Nîmes, un titre qui leur permet de débarquer le 20 février dernier avec Open Pool ‘Til Midnight, premier EP, enregistré par le réalisateur belge Gaethan Dehoux.



Sur scène, le duo est fracassant pendant tout le set. Il faut quand même avoir les oreilles un peu préparées pour pouvoir apprécier toute cette énergie. Le tout reste quand même un peu statique, et cela s'explique par l'intensité de la musique.



Je vous invite à aller les voir en live mais je vous préviens il faut beaucoup aimer ce style de musique. On peut dire que le groupe OPTM fait un rock alternatif totalement imprévisible et ça peut bien surprendre !!!


Lysistrata

Après une petite pause dans le coin bar, la session reprend avec le deuxième groupe tant attendu. Il s'agit de Lysistrata. Ce groupe, je l'ai découvert y a quelques années au Paléo Festival en Suisse. Ce trio jouait sur une petite scène très tard dans la nuit mais l'énergie était bien là. Ceux qui étaient là, ont pu bien constater cela. Je les retrouve donc à Paloma, pour démarrer cette saison 2019-2020.



20 ans de moyenne d'âge et un avenir plus que prometteur. Depuis leur passage aux Trans Musicales de Rennes et leur victoire au Ricard SA Live Music, les 3 Charentais renversent tout sur leur passage. Et cela n'a rien d'étonnant. Ben, Max et Théo se connaissent depuis le collège et nourrissent chacun une passion pour le headbanging depuis leur plus jeune âge.



Si les 3 ont des horizons musicaux plutôt radicaux (math rock, post-hardcore, noise...), la musique de Lysistrata mord autant qu'elle cajole. Un rock complexe, mais mélodique où les rythmes sont cassés, les riffs alambiqués, les ambiances contrastées, et sur scène, inutile de vous dire que ça a son effet. En enchaînant de longues tournées à travers l'Europe, le groupe s'est forgé une forte réputation où des performances live impressionnantes et non consensuelles allient une énergie jouissive à une technique musicale hors du commun.



Leur dernier album The Thread reflète l'impulsivité et la spontanéité du groupe. La confirmation que l'on a affaire ici, à la relève du rock alternatif français. Sur scène, le tout démarre au quart de tour, et le rythme de redescend pratiquement pas. L'ambiance avec peu de lumière amplifie aussi cette atmosphère. C'est d'ailleurs un peu galère pour faire des photos. C'est le contraste entre toute cette énergie musicale et peu d'énergie lumineuse ! Il faut bien avouer que le concert est rude à suivre. C'est pire que Shakaponk ! C'est peut-être dû à l'énergie de leurs 20 ans ! En tout cas, pour ceux qui aiment les concerts bien extrêmes, avec énormément d'énergie, Lysistrata est le groupe qu'il vous faut !


Lysistrata : les dernières chroniques concerts

Eddy de Pretto, Vianney, Black rebel motorcycle club, Ibeyi, Jain, MGMT, Lysistrata, Idles, Angèle (Paleo Festival 2018)   en concert

Eddy de Pretto, Vianney, Black rebel motorcycle club, Ibeyi, Jain, MGMT, Lysistrata, Idles, Angèle (Paleo Festival 2018) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival, Nyon, le 18/07/2018
Pour démarrer le deuxième jour de Paléo, je commence avec le fameux Eddy de Pretto et son fameux fête de trop et je dois avouer que là c'est la claque. Cet artiste ne se... La suite

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco en concert

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2017
Hélas, trois fois hélas, l'été se termine déjà, puisque son marqueur de fin, le toujours aimable festival Rock en Seine (15 ans déjà ! on a pas vu le temps passer depuis les... La suite

Paloma, Nîmes : les dernières chroniques concerts

Deluxe + Sôra en concert

Deluxe + Sôra par Lionel Degiovanni
Paloma, Nîmes, le 05/10/2019
Sôra Pour cette deuxième session de concert à Paloma, je vais retrouver le groupe Deluxe, qui est un groupe du coin. Mais pour démarrer la soirée, je découvre en première... La suite

Lizzo (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Lizzo (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 31/05/2019
Déjà vue en grande forme aux Trans Musicales de Rennes en 2014, la désormais superstar Lizzo (qui a paraît-il été récemment adoubée par Rihanna, houlala !) a tout démonté... La suite

John Butler Trio + Avalon Fay en concert

John Butler Trio + Avalon Fay par Lionel Degiovanni
Paloma, Nimes, le 02/07/2019
Avalon Fay Auteure, compositrice et interprète, Avalon Fay a plusieurs cordes à son arc. De Marseille à Hollywood, elle puise son inspiration dans divers thèmes tels que la... La suite

Built To Spill (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Built To Spill (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 30/05/2019
Juste après avoir pris gravement notre pied avec les très en forme Aldous Harding, Shellac, Ron Gallo et Kurt Vile lors du premier jour de TINALS le jeudi 30 mai, on a un... La suite