Accueil Chronique de concert Sonata Arctica + Triosphere + Striker
Samedi 27 mai 2017 : 9434 concerts, 24454 chroniques de concert, 5160 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sonata Arctica + Triosphere + Striker

Sonata Arctica + Triosphere + Striker en concert

Le Moulin à Marseille 3 mars 2017

Critique écrite le 05 mars 2017 par Gandalf


17 ans après leur premier passage au Moulin en compagnie de Stratovarius et de Rhapsody, revoici Sonata Arctica, dont on aurait pas beaucoup parié sur la longévité à l'époque ! Et pourtant ce sont les derniers qui pondent régulièrement des albums, et ont leur petit public fidèle. Pour ma part j'ai largement décroché de leur discographie, réécoutant seulement, et très souvent, leur premier opus qui reste certainement un des meilleurs du speed mélodique. Non pas que leurs albums soient mauvais, mais ils n'ont jamais réédité l'exploit de "Ecliptica", et mon intérêt pour ce style si prisé fin 90's-début 2000's a décru avec le temps. Mais l'avantage de ce genre de combos qui ont marqué ceux de ma génération, c'est qu'ils permettent de retrouver des potes ou des têtes connues le temps d'une belle soirée, de tchatcher avec grand plaisir autour de quelques binouses. Et rien que pour ça, cela vaut le coup de se bouger les fesses.



Striker

Et puis parfois on a même un bonus, avec la découverte de groupes de première partie qui nous surprennent agréablement. C'est rare certes, très rare je dirais, mais ce soir ce fut étrangement le cas pour les deux groupes d'ouverture ! A commencer par les openers de Striker, Canadiens proposant un heavy speed Metal de bonne facture ma foi, avec un chanteur qui envoie sévère, parfois un peu limite agaçant dans les aigus forcés, des musicos doués, des riffs incisifs ("Full speed or no speed", "Locked in"...), et plein de parties de gratte en harmonie qui sont une des forces de ce combo ("Former glory", "Fight for your life", "Born to lose"...).


C'est mélodique tout en gardant puissance et hargne, avec même un hymne à faire chanter les salles, "Fight for your life". Bon, c'est pas le Moulin avec ses 300 pèlerins à tout casser qui a fait grand bruit, mais l'intention y etait et les canadiens avaient l'air satisfaits. Une bonne surprise, qui m'a fait penser à Enforcer (avant Prong et Overkill) pour la découverte inattendue dans le style heavy-speed. Avec des influences comme Maiden ou Powergod, et des refrains accrocheurs, ils ont ravi mes esgourdes. Du coup je vais m'intéresser à leurs déjà 5 galettes sorties.

Setlist:

Crossroads
Former Glory
Locked In
Lethal Force
Phoenix Lights
Out for Blood
Born to Lose
Full Speed or No Speed
Fight for Your Life



Triosphère

Vont suivre les norvégiens de Triosphère, qui ont la particularité d'avoir une bassiste chanteuse jouant aux doigts sur une cinq cordes presque aussi grande qu'elle ! Et le moins que je puisse dire, c'est que la demoiselle a un certain charisme et une magnetisme certain. Elle a un je ne sais quoi qui fait qu'on se focalise sur sa personne. Moi en tous cas elle m'a subjugué dans son attitude, son jeu, et surtout sa voix.


J'adore son organe (...), un petit quelque chose de rauque, dans la veine de Federica (chanteuse de White Skull) en moins grave et ecorché, toujours juste même lorsqu'elle est limite a cappella. Puissante sans etre gueularde, très mélodique. rnrnEt elle n'essaye pas d'etre absolument sous les feux de la rampe, allant se placer en retrait dans le coin droit quand elle ne vocalise pas, laissant les deux gratteux investir le devant des planches. Ces derniers font un très bon boulot, surtout celui ayant un faux air de Nuno Bettencourt, ciselant de jolis soli.


Musicalement c'est du heavy/speed mélodique, avec des titres réussis, tels "As I call" ou "Breathless", pechus et hyper mélodieux, qui rentrent immédiatement dans la tronche. Cependant ils ont la manie sur d'autres morceaux de casser le rythme et partir complètement ailleurs, ce qui est déstabilisant et parfois etrange. On ne peut pas dire que ce soit linéaire, et y a du travail de compo.


Globalement c'etait une agréable découverte là encore, décidemment nous fumes gatés !



Sonata Arctica

Place maintenant aux Finlandais de Sonata Arctica, et qu'en dire si ce n'est qu'ils sont fidèles à eux même ! L'amateurisme des débuts a laissé place à un professionnalisme sans failles... mais sans surprises non plus. On sent que tout est rodé, jusque dans les interventions du chanteur. Rien ne dépasse, c'est carré, bien exécuté. Manque le grain de folie et la spontanéité.


Même pas 15 chansons c'est un peu light, surtout avec le répondant du public. Au vu de l'enthousiasme sur le seul hymne du premier album, ils auraient pu en jouer un second. Ca c'aurait été de la spontanéité.... Un "My land" ou un "Replica" qu'ils avaient l'habitude de faire, n'aurait pas été du luxe. Après, ils défendent leur dernier effort en date, c'est normal, et mine de rien ils commencent à avoir une bonne disco derrière eux, donc c'est certain qu'en si peu de temps de jeu il faut faire des choix. Mais perso j'accroche moins aux récentes compos.


Donc, pour ma part sur cette soirée, je retiendrai les deux premières formations, qui prouvent qu'il y aura toujours des nouveaux venus pour nous surprendre, avec foi et énergie.

Setlist:
Closer to an Animal
Life
The Wolves Die Young
In Black and White
Tallulah
Fairytale
FullMoon
Among the Shooting Stars
Abandoned, Pleased, Brainwashed, Exploited
We Are What We Are
The Power of One

Rappel:
Misplaced
I Have a Right
Don't Say a Word


Sonata Arctica : les dernières chroniques concerts

Sonata Arctica + Labyrinth + Triosphere en concert

Sonata Arctica + Labyrinth + Triosphere par Abigail Darktrisha
Transbordeur, Lyon, le 15/03/2011
La vague de groupes heavy speed qui a déferlé sur Lyon ces dernières semaines se clôturera donc par la présence des finlandais de Sonata Arctica, précédé des italiens de... La suite

Sonata Arctica + Pagan's mind en concert

Sonata Arctica + Pagan's mind par Gandalf
Elysée Montmartre - Paris, le 05/11/2008
Etant sur place depuis la veille pour le fabuleux live d'Extreme dans la même salle, j'allais pas me priver d'aller voir les "surprenants" Sonata Arctica. Pourquoi "surprenants" ?... La suite

Fairyland - Kamelot - Sonata Arctica par Docperchut
Elysée Montmartre, le 30/05/2003
L'affiche était très intéressante. Fairyland pratiquement inconnu de tous nous a proposé un metal épique sans aucune originalité mais bien entraînant, et pour une mise en bouche, ce fut parfait. Kamelot, malgré un son des plus cradingue, s'en est également magnifiquement sorti, avec un jeu de scène toujours un peu décalé, les mimiques de son... La suite

Sonata Arctica + Kamelot + Fairyland par Battle Yaroh
Elysée Montmartre, Paris, le 30/05/2003
Un concert du tonnerre ! Fairyland a commencé à chauffer la salle d'une manière explosive avec un jeu de scène intéressant à voir et un son impeccable. Honnêtemment je ne connaissais pas ce groupe mais je crois qu'il vont faire parler d'eux dans les prochains mois. Puis on a eu Kamelot, ils ont joué du Kamelot, sans plus, mais ils ont bien fait... La suite

Le Moulin à Marseille : les dernières chroniques concerts

Don Choa + Dj Djel + Melan en concert

Don Choa + Dj Djel + Melan par Sami
Moulin Club, Marseille, le 05/05/2017
C'est dans un moulin club quasi complet que la première partie du soir avait déjà commencé à notre arrivée. Il s'agit du jeune Toulousain Melan autour du crew Omerta Muzik.... La suite

Eths // Aqme // Babylon Pression en concert

Eths // Aqme // Babylon Pression par Zulone
Marseille - Le Moulin, le 08/04/2017
Ce soir tous les enfants du Collectif Coriace et de la Team Nowhere sont réunis ! Ça fait un paquet d'année que l'on a plus eu un line-up de cet ordre : Babylon-Pression, Aqme et... La suite

Magma en concert

Magma par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 10/03/2017
Les Parisiens disent : "Il y a un temps pour prendre ses aises, et un temps pour prendre sur soi...". Les Marseillais traduisent la même idée par "Amendonné, faut pas déconner... La suite

Helmet + Local H + Rescue Rangers en concert

Helmet + Local H + Rescue Rangers par olivier
Le Moulin, Marseille, le 20/02/2017
En tournée mondiale - depuis 2016 et la sortie de leur dernier album Dead to the World -, les New-Yorkais d'Helmet sont à Marseille ce soir... Les apparitions du groupe sont... La suite