Accueil Chronique de concert Vitalic, Meute, I Muvrini, Christophe Maé, Broken Back, Régis, Alan Corbel, Mat Bastard (Paléo Festival 2017)
Jeudi 19 octobre 2017 : 13627 concerts, 24656 chroniques de concert, 5178 critiques d'album.

Chronique de Concert

Vitalic, Meute, I Muvrini, Christophe Maé, Broken Back, Régis, Alan Corbel, Mat Bastard (Paléo Festival 2017)

Vitalic, Meute, I Muvrini, Christophe Maé, Broken Back, Régis, Alan Corbel, Mat Bastard (Paléo Festival 2017) en concert

Paléo Festival , Nyon 22 Juillet 2017

Critique écrite le par



Meute

Pour démarrer l'avant dernier jour du Paléo, place à la fanfare MEUTE qui vient d'Allemagne. Cette fanfare fait de la musique techno hypnotisante car elle fait un savant mélange entre ces deux genres. Même s'ils portent l'uniforme, on découvre un monde très original. La formation avec beaucoup des cuivres, tambours et xylophone nous emportent littéralement. Et pourtant, Meute ne donne pas dans la marche militaire. Ce collectif revisite tous les grands classiques connus et moins connus. Il en ressort un univers très house, électro, qui nous fait bien transpirer et boire de la bière ! Retrouvez leurs dates sur les sites : meute.eu et facebook.com/meutesound



I Muvrini

Ensuite, direction la grande scène pour découvrir enfin en live le fameux groupe I Muvrini. J'avoue avoir toujours entendu parler d'eux, mais je ne les ai jamais vus en concert. Quelle honte pour moi ! Il faut avouer que les gens de la Corse savent tenir la barque ! Leurs chants traditionnels font le plus bel effet sur le public du Paléo.



J'avoue que je ne connais pratiquement aucun des titres de ce fameux groupe mais leur aura est splendide. Le chanteur emblématique Jean-François Bernardini donne une image de la Corse qui devient alors internationale et les Suisses tombent sous ce charme improbable. Il faut noter aussi que le chanteur donne des conférences sur divers sujets tels que la violence, l'entente, le partage et que ce groupe se veut le porte-parole de ces valeurs-là. En live, tout cela se sent et il se dégage un réel bien être à écouter cette musique, ces chants qui vous donnent aussi envie d'aller en Corse, goûter à cette vie tranquille et paisible.



Broken Back

Après ce moment de calme, retour à une musique plus rock and roll, plus pop soyeuse comme disent les Suisses. Il s'agit de Broken Back venu de France. L'histoire de cet artiste est assez originale en soit. Le jeune s'est bloqué le dos et cela le mène à bosser la musique et l'emmène vers le succès ! C'est sa reprise de "Skinny love" qui a tout déclenché. Cela affole la toile et le voilà propulsé sur les rampes du succès. Entre voix cassée qui évoque Milky Chance et les mélodies acidulées de Vance Joy, Broken Back est un troubadour électro- folk du quotidien. Il panse les plaies avec ses beats soyeux qui portent ses récits, dit l'espoir et la joie, révélant du ciel bleu là où auparavant ne dominait que du gris. Sur scène, son charisme captive le public qui va de 7 à 77 ans pourrait-on dire. Il nous fera bien sur son titre phare Halcyon Birds , qui reste dans la tête et nous fait penser je trouve aux îles avec cette guitare qui fait ce petit riff sans cesse. Je vous conseille d'aller voir cet artiste en live...



Régis

Pour la suite, on passe à un artiste Suisse, il s'agit de Régis. Là-bas, ils parlent de Cold wave incandescente. Drôle de mélange, mais pas si bête que ça. Sa voix est très grave et il s'accompagne d'une musique très minimaliste. Il peine à trouver un sens au jour et il fait de la nuit son terrain d'expertise. Parfois, sa voix me fait penser à du Benjamin Biolay. Du bout des lèvres, Régis susurre et divague des textes soutenus par une infrastructure musicale minimaliste, voire glaçante, mais qui suinte pourtant une moiteur tropicale. Il plonge sa voix dans les profondeurs abyssales d'une cold wave et d'un post-punk littéraire et racé. Inspiré par d'emblématiques personnages 80's - passant d'une Grace Jones charnelle ou un Ian Curtis fébrile à l'immortel Alain Bashung -, mille reflets et nuits sans sommeil donnent une couleur impalpable, belle et angoissante à son art. Noir certes, mais éblouissant. voxregis.ch



Alan Corbel

Là, faisons place à un artiste que j'adore depuis quelques années et que je vais enfin voir en vrai ! il s'agit d'Alan Corbel. Le titre qui m'a marqué le plus (mais qui ne date pas d'hier) est Endless. Grosso modo, cet artiste fait du Folk-rock lyrique et sa voix est d'une pureté exceptionnelle. Alan Corbel ou les 12 vies pourrait-on dire. C'est l'histoire d'un gamin trop sage, de son propre aveu. Mais vient - heureusement - le moment du sursaut. Il est temps de trancher et faire des choix singuliers pour commencer à exister. Ce matheux s'envole donc pour la Grande-Bretagne pour suivre une formation de luthier. De retour en France, il passe par le slam ou la musique pour pièce de théâtre avant de poser ses valises dans le monde du folk. Aujourd'hui bien ancré, ce songwriter, inspiré par Elliott Smith et Nick Cave, unit amoureusement les univers folk et rock, faisant place aux guitares, batteries aériennes et à une poésie faite de noirceur et de grâce.



Mat Bastard

Retour pour la suite, aux Arches avec un ancien déjà bien connu des scènes rock. Il s'agit de Mat Bastard, ancien leader des Skip the Use. Il sort ici son projet solo longuement mûri et qui détone il faut bien le reconnaître. Il nous fait ici du rock turbulent. Poussez les meubles ! Paroles crues et veine punk-rock, le Français ne décevra pas les fans de la première heure. En témoigne d'ailleurs la contribution à son nouvel album de Mike de Carving, son premier groupe de punk, ou celle de Neff U, producteur d'Eminen, 50 Cent et Dr Dre. La promesse d'un live redoutable et turbulent par une bête de scène animée depuis toujours par cette énergie intense qu'il partage sans retenue. Mat Bastardmonté sur ressorts, ça va faire BAM ! Sur scène, difficile de le shooter, il saute de partout, il court de partout, c'est une vraie pile électrique ! Nucléaire ! Son énergie et sa générosité est très fortement palpable. Je suis surpris par sa simplicité et sa gentillesse envers le public, comme à un moment où il fait honneur à tout petit (qui avait les protections auditives !) en le faisant chanter quelques instants à ses côtés. Comme quoi, le rock et la gentillesse peuvent être liés !



Christophe Maé

Sur la grande scène, retrouvaille avec un personnage local de chez moi, Christophe Maé. Je ne le porte pas dans mon cœur pour plusieurs raisons : tout d'abord musicalement, c'est exactement toujours la même chose. Quatre accords en boucle, toujours les mêmes, aucune variation. Pour ceux qui font de la guitare, apprenez juste un morceau de Maé, vous verrez, vous aurez en fait appris à jouer la grande majorité de ses morceaux.



Ensuite, côté voix, ça nasille de partout, on comprend de moins en moins ce qu'il dit et en dernier, son attitude hautaine au possible ne fait qu'empirer la chose. Ses musiciens sont par contre des personnes très, très bien et connaissant certains d'entre eux, ce sont en plus des gens supers cool. Le Maé chante comme il pilote : c'est-à-dire sans grand respect des gens. En tant que simple spectateur, je ne suis pas sûr que l'on puisse décerner cela, mais quand on creuse, on s'aperçoit vite de la chose. Pas étonnant qu'Artus ait fait un sketch sur lui ou encore que Mickael Grégorio ait lui aussi soulevé tout cela. Si vous avez de bons bouchons d'oreille, allez le voir en concert !



Vitalic

Pour ce dernier concert de la journée, on va faire dans l'électro cosmique à la française comme disent nos amis helvétiques. Il s'agit de Vitalic. Voilà maintenant quinze ans que Vitalic - de son vrai nom Pascal Arbez-Nicolas - s'emploie à redéfinir la notion d'électro et ce, à la sauce française s'il vous plaît. Il impose sa patte inimitable, énergique et mélodique, grâce à des titres devenus des classiques de la club culture. Son quatrième album, Voyager, a été conçu comme une odyssée cosmique au plus profond de la dance et dans la droite lignée de la disco des 80's. Folie expérimentale, sons imparables et énergie vertigineuse font la force de ce prodige des platines. À écouter les pieds sur le dancefloor, les yeux rivés aux étoiles. Préparez-vous for the ODC !


Paléo Festival : les dernières chroniques concerts

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève,  (Paléo Festival 2017) en concert

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève, (Paléo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival , Nyon, le 23/07/2017
Pour démarrer ce dimanche au Paléo festival de Nyon, je découvre un groupe qui se nomme Professor Wouassa. ce groupe fait une sorte d'afro beat solaire si on peut dire. ... La suite

Macklemore & Ryan Lewis, Mark Kelly, Camille (Paleo Festival 2017) en concert

Macklemore & Ryan Lewis, Mark Kelly, Camille (Paleo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo festival, Nyon, le 21/07/2017
Pour ce vendredi au Paleo Festival de Nyon, le temps est désastreux : de la pluie, de la pluie, et cela depuis la veille au soir. La nuit s'est passée très mal, il y a de la boue... La suite

Jamiroquai, MHD, Justice, Vianney, Tryo, KT Gorique, Jérémie Kisling, Pogo Car Crash Control, Lola Marsh, Nova Twins (Paleo Festival 2017)  en concert

Jamiroquai, MHD, Justice, Vianney, Tryo, KT Gorique, Jérémie Kisling, Pogo Car Crash Control, Lola Marsh, Nova Twins (Paleo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival, Nyon, le 20/07/2017
KT Gorique Pour ce jeudi au Paleo festival 2017, petit démarrage tranquille avec une énervée du micro qui déverse son flow de paroles !! Il s'agit de KT Gorique. Cette petite... La suite

Arcade Fire, Temples, Pixies, Julien Doré, Len Sanders, Le fils du facteur, l'Orchestre Tout puissant Marcel Duchamp XXL (Paléo festival 2017) en concert

Arcade Fire, Temples, Pixies, Julien Doré, Len Sanders, Le fils du facteur, l'Orchestre Tout puissant Marcel Duchamp XXL (Paléo festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo festival, Nyon, le 19/07/2017
Len Sanders Pour le deuxième jour du Festival Paléo 2017, je démarre les concerts par Len Sanders qui est une jeune suisse. On peut définir sa musique comme de l'électro-pop... La suite

Broken Back : les dernières chroniques concerts

Fiesta des Suds 2016 - Soir 3 - Cassius - Puppetmastaz - Naive New Beaters - Broken Back - PinkNoColor - Eve Dahan en concert

Fiesta des Suds 2016 - Soir 3 - Cassius - Puppetmastaz - Naive New Beaters - Broken Back - PinkNoColor - Eve Dahan par Julien 13ru
Docks des Suds - Marseille, le 22/10/2016
De la pluie...De la pluie nous accueille à notre arrivée à la Fiesta des Suds. Ce soir c'est samedi soir et si on fait pas gaffe on va vraiment l'attraper, la fievre du samedi... La suite

Christophe Maé : les dernières chroniques concerts

Christophe Maé + GrandDukes en concert

Christophe Maé + GrandDukes par Kris Tian
La Halle - Martigues, le 12/11/2013
La Halle, Martigues. J'arrive juste après l'ouverture des portes et là je vois une foule amassée, principalement féminine, mais toutes les générations sont représentées, de 7 à... La suite

Christophe Maé + Karim Ouellet en concert

Christophe Maé + Karim Ouellet par Julyzz
Palais des Sports, Paris, le 09/10/2013
Christophe Maé investit Le Palais des Sports de Paris pour environ 3 semaines et le show le justifie. On présente tout d'abord un trio québécois, mené par Karim Ouellet,... La suite

Festival Aluna 2013 : -M-, Tryo, Cali, Olivia Ruiz, Mika, Christophe Maé, BB Brunes, Lilly Wood And The Prick, Breakbot, Colours in the Street, Olivia Dorato, Gribz, La Ruelle en chantier, Camping de Luxe en concert

Festival Aluna 2013 : -M-, Tryo, Cali, Olivia Ruiz, Mika, Christophe Maé, BB Brunes, Lilly Wood And The Prick, Breakbot, Colours in the Street, Olivia Dorato, Gribz, La Ruelle en chantier, Camping de Luxe par Lionel Degiovanni
Ruoms, le 15/06/2013
Le festival Aluna se veut un savant mélange entre programmation d'artistes locaux et artistes à la hauteur nationale, et même internationale. Cette année est la 6ième édition et... La suite

Christophe Maé  en concert

Christophe Maé par lya
Le Dome - Marseille, le 03/12/2010
Allez tout le monde ; c'est vendredi soir, il va y avoir du défoulement et un brin d'euphorie dans l'air. J'entends déjà d'ici l'enthousiasme familial qui a pris possession du dôme... La suite

I Muvrini : les dernières chroniques concerts

I Muvrini + les Grands Ducs en concert

I Muvrini + les Grands Ducs par Emmanuel
Silo, Marseille, le 18/03/2013
Que de chemin parcouru pour les mouflons depuis que les 2 frères, initiés au chant par leur père Ghjuliu, se lançaient sur les routes corses à la rencontre de leur public... A... La suite

Festival du Bout du Monde : Bernard Lavillers & Bonga + Aloe Blacc + AfroCubism + Moriarty + 17 Hippies + I Muvrini + Muchachito Bombo Inffierno + Yael Naim & David Donatien + Systema Solar + Moussu T E Lei Jovents + Hanggai + Professor en concert

Festival du Bout du Monde : Bernard Lavillers & Bonga + Aloe Blacc + AfroCubism + Moriarty + 17 Hippies + I Muvrini + Muchachito Bombo Inffierno + Yael Naim & David Donatien + Systema Solar + Moussu T E Lei Jovents + Hanggai + Professor par Flag
Presqu'île de Crozon, le 06/08/2011
Le Festival du Bout du Monde - Jour 2 Deuxième journée de festival, avec une amplitude d'horaires plus large que la première journée. Aujourd'hui et demain, ce sera 15h00 -... La suite

I MUVRINI par DANIEL BACHELIER
Salle de l'amphy à YUTZ en moselle, le 14/12/2008
Un concert EXCELLENT avec 100 CHORISTRES (à donner le frisson) plus de 2H30 de musiques et de chants ! bref, des artistes qui ont un respect incroyable de leur public (groupe qui a du mal à sortir de scène tant les musiciens aiment ce qu'ils font... et quelle gentillesse !). Le seul regret : beaucoup de vieux dans la salle mais très réceptifs... La suite

I Muvrini (Les Voix Du Gaou 2006) par G
Presqu'île du Gaou - Six Fours les Plages, le 15/07/2006
I Muvrini aux Voix du Gaou, voilà une idée qui a tout pour séduire. Tout d'abord le site : une (petite) île non construite au bout du bout de l'extrémité ouest du sauvage Cap Sicié, autant dire un véritable petit bout de Corse dans le Var West. Une grande et belle scène en plein air. C'est dire si l'impatience était grande d'entendre... La suite

Vitalic : les dernières chroniques concerts

Vitalic, Fritz Kalkebrenner, Julian Jeweil, Patrice Baumel (Festival MMX) en concert

Vitalic, Fritz Kalkebrenner, Julian Jeweil, Patrice Baumel (Festival MMX) par Marcing13
Marseille Mucem, le 16/09/2017
Les festivals Acontraluz et We Are ont décidé de fusionner pour donner naissance à un nouveau festival le Marseille Music Expérience ou MMX sur un créneau laissé libre par... La suite

(mes) Eurockéennes 2017, 1/2 : Thomas Azier, Johnny Mafia, Rei, HMLTD, Killason, Meatbodies, Explosions in the Sky, Dropkick Murphys, Vitalic, Justice en concert

(mes) Eurockéennes 2017, 1/2 : Thomas Azier, Johnny Mafia, Rei, HMLTD, Killason, Meatbodies, Explosions in the Sky, Dropkick Murphys, Vitalic, Justice par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 08/07/2017
Devenir un vieil Eurockéen ? Ce n'est pas être vieux et aller encore au festival, non, c'est juste faire le constat que d'y aller pour la 24 ième p...n d'année d'affilée, donne... La suite

Vitalic + French 79 en concert

Vitalic + French 79 par Marcing13
Docks des Suds, Marseille, le 25/02/2017
Vitalic est en tournée et il est de passage au Dock des Suds pour présenter son dernier album Voyager, un album que l'artiste considère plus disco que ces prédécesseurs. On va... La suite

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) en concert

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) par Benji
Malestroit, le 26/07/2014
Kings of Nothing Vendredi 25 juillet 2014, c'est le groupe de Malestroit Kings of Nothing qui nous accueille pour l'ouverture du festival Au Pont du Rock, 25ème du... La suite

Paléo Festival , Nyon : les dernières chroniques concerts

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève,  (Paléo Festival 2017) en concert

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève, (Paléo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival , Nyon, le 23/07/2017
Pour démarrer ce dimanche au Paléo festival de Nyon, je découvre un groupe qui se nomme Professor Wouassa. ce groupe fait une sorte d'afro beat solaire si on peut dire. ... La suite

Macklemore & Ryan Lewis, Mark Kelly, Camille (Paleo Festival 2017) en concert

Macklemore & Ryan Lewis, Mark Kelly, Camille (Paleo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo festival, Nyon, le 21/07/2017
Pour ce vendredi au Paleo Festival de Nyon, le temps est désastreux : de la pluie, de la pluie, et cela depuis la veille au soir. La nuit s'est passée très mal, il y a de la boue... La suite

Jamiroquai, MHD, Justice, Vianney, Tryo, KT Gorique, Jérémie Kisling, Pogo Car Crash Control, Lola Marsh, Nova Twins (Paleo Festival 2017)  en concert

Jamiroquai, MHD, Justice, Vianney, Tryo, KT Gorique, Jérémie Kisling, Pogo Car Crash Control, Lola Marsh, Nova Twins (Paleo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival, Nyon, le 20/07/2017
KT Gorique Pour ce jeudi au Paleo festival 2017, petit démarrage tranquille avec une énervée du micro qui déverse son flow de paroles !! Il s'agit de KT Gorique. Cette petite... La suite

Arcade Fire, Temples, Pixies, Julien Doré, Len Sanders, Le fils du facteur, l'Orchestre Tout puissant Marcel Duchamp XXL (Paléo festival 2017) en concert

Arcade Fire, Temples, Pixies, Julien Doré, Len Sanders, Le fils du facteur, l'Orchestre Tout puissant Marcel Duchamp XXL (Paléo festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo festival, Nyon, le 19/07/2017
Len Sanders Pour le deuxième jour du Festival Paléo 2017, je démarre les concerts par Len Sanders qui est une jeune suisse. On peut définir sa musique comme de l'électro-pop... La suite