Accueil Chronique de concert Wriggles
Mardi 18 février 2020 : 10757 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Wriggles

Moulin - Marseille 19 mars 2005

Critique écrite le par

Suis arrivée à la bourre donc adieu la 1ère partie à savoir ,"David Lafore" notre dandy désinvolte, qui ce soir là avait décidé de charmer en solo le public.

Les lumières s'éteignent, le public se déchaîne ( il n'aura de cesse de le faire durant l'heure et demi du spectacle ). Les cris fusent, l'excitation est à son comble.

Les 5 Wriggles apparaissent en file indienne cependant que l'un d'entre eux se détache du groupe, le tour de chant commence ainsi ...

"Wriggles" en 1ère approximation le nom ne colle pas du tout au genre musical du groupe. Wriggles sonne rock à mes oreilles comme nom. Et pourtant les Wriggles font de la chanson française ... mais à leur façon ... très dépouillée en instruments mais chargée dans l'interprétation. Je m'explique : une fois de plus je me pointe à un concert dont je ne sais rien de la tête d'affiche. Et je découvre 5 "frères Jacques" tout de rouge vêtus avec pour unique instrument 2 guitares acoustiques (et vers les 3/4 du spectacle une cymbale) qu'ils se passent de main en main. Le reste c'est avec leur organe respectif - la voix - qu'il l'assure et cela donne de beaux moments de polyphonies. Voilà pour le côté épuré. Maintenant les Wriggles, c'est aussi une bande de fou furieux, de vrais déjantés qui sautent dans tous les sens (surtout un de leur membre qui ressemble au comédien Jean-Paul Farré, si ça parle à qqu'un merci pour lui ... ) en guise de chorégraphie, qui aborde tous les sujets (des "graves" aux "sans importance") avec humour, mille grimaces et un jeu de scène sans demi mesure. Des "fous chantants" comme qui dirait ... en plus trash quand même. Chaque chanson est une sorte de sketch musical. Voici pour le côté chargé.



Les textes sont désopilants même lorsqu'ils sont vides de sens. Un coup drôle, un coup engagé. Parfois les 2. C'est que les lascars ont dans leur besace tout un monde : on y rencontre un lapin Bertrand (de mémoire) amoureux d'une belette, les rêves d'une olive qui veut rencontrer le monde, la remise en cause du "vivre libres et égaux en droit" ( "Ah oui mais bon" le seul titre que j'ai retenu ), un couple homosexuel qui a un enfant (et que les esprits chagrins le sachent "même jésus après tout il avait 2 papas"), Jean-Pierre Gaillard (en un coup de vent). Et bien sûr LA dénonciation, incontournable de nos jours pour être "in", et la plupart du temps démago (ce qu'il m'a semblé les trouver être un tant soir peu) , sur Bush Junior mais surtout sur Le Pape. Le public (assez hétérogène mais pas mal de très jeunes quand même) trépigne toujours autant. On sent les fans inconditionnels. Parfois, aux 1ers accords d'une chanson, c'est l'effervescence la plus totale (je me serais cru parmi la foule hystérique que constituait le public des Beatles).

Au finish, en ce qui me concerne, un spectacle divertissant et intéressant, bien maîtrisé alors qu'il veut donner l'impression de tirer à hue et à dia, même s'il n'a pas fait l'unanimité au sein de mes camarades.

Je dois reconnaître que je ne saurais garantir le même plaisir à l'écoute d'un CD du groupe tant il est vrai que la part visuelle de leur spectacle est prédominante. L'univers du groupe, son "émotion", ses gags passent autant par l'image que par le son alors...à voir (enfin à écouter...à vérifier quoi !!!! )

photos Pirlouiiiit

Les Wriggles : les dernières chroniques concerts

Les Wriggles + Cap'tain Carnasse en concert

Les Wriggles + Cap'tain Carnasse par Gandalf
Le Moulin à Marseille, le 27/03/2008
Mais en voilà une soirée sympa dans ce cher Moulin ! Si à la base je retrouvais cette salle que j'adore, c'était par curiosité, et avec le souvenir d'une première partie de... La suite

Les wriggles par Severine
Paris, la Cigale, le 23/03/2007
Première pour moi pour un groupe dont je connaissais les chansons sur disque ; en scène, ils sont vraiment géniaux. Ils avaient en première partie un groupe super aussi dont j'ai zappé le nom, dommage ! La suite

Raoul Petite + les Wriggles (Festival Avec Le Temps 2004) en concert

Raoul Petite + les Wriggles (Festival Avec Le Temps 2004) par Pirlouiiiit
Espace Julien - Marseille, le 12/03/2004
Jolie affiche pour commencer l'édition 2004 de ce festival de chanson française (au sens très large) Avec Le Temps avec rien moins que deux têtes d'affiches. En premier les... La suite

Les Wriggles (Festival Avec Le Temps 2004) en concert

Les Wriggles (Festival Avec Le Temps 2004) par Timothée
Espace Julien Marseille, le 12/03/2004
Ils sont cinq garçons en pyjama rouge. Seuls sous les spots avec deux guitares et un charley, ils nous offrent, peu avares de leur énergie, un concert humoristique, plutôt un... La suite

Moulin - Marseille : les dernières chroniques concerts

Camélia Jordana + Siem Folknomade en concert

Camélia Jordana + Siem Folknomade par Sami
Moulin, Marseille, le 09/11/2019
Les voix féminines et la Méditerranée sont à l'honneur au Moulin, qui, contrairement à ce qui était annoncé, est en configuration "petite salle" ce soir. Siêm Folknomade Pour... La suite

La Maison Tellier +  Blind Cinema en concert

La Maison Tellier + Blind Cinema par Sami
Le Moulin, Marseille, le 24/05/2019
Le Moulin a toujours été une des salles les plus ponctuelles de Marseille, beaucoup plus que les transports en commun en tout cas. Du coup comme souvent on aura juste le temps... La suite

Bukowski + Ultra Vomit en concert

Bukowski + Ultra Vomit par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 10/05/2019
Soirée (évier) metal potentiellement débile et bien régressive, avec les quasi-mascottes du Hellfest : les fameux Ultra Vomit de Nantes ! Le public devant l'entrée semble... La suite

No One Is Innocent + Tagada Jones en concert

No One Is Innocent + Tagada Jones par Aulie
Le Moulin, Marseille, le 24/11/2018
Samedi 24 novembre 2018, direction le Moulin à Marseille pour assister à une soirée 100 % rock engagé avec les groupes Tagada Jones et No One In Innocent pour leur "Bruit dans... La suite