Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Lundi 18 novembre 2019 : 11374 concerts, 25769 chroniques de concert, 5279 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Sinner Sinners : "S. E. E. S."

Pop - Rock / HeavyPunkGoth

Critique écrite le 13 mai 2009 par Pierre Andrieu

Menaçant, agressif, accrocheur et roboratif, le premier effort discographique de Sinner Sinners, projet heavy punk gothique de Steve et Sam Thill... Enregistré avec les moyens du bord, l'aide de nombreux guests (les Elderberries au grand complet, Mark Daumail de Cocoon et des membres actifs des groupes Araban, Barbed Wire Brothers, Human?Fly et Stetson... ) et le talent d'ingé son de Pascal "Power" Mondaz, l'album S.E.E.S. est une grosse claque qui ravira les fans de voix graves et de riffs basiques à la... Lire la suite

Marilyn Manson : "Smells Like Children"

Metal - Hardcore / electro

Critique écrite le 13 mai 2009 par l'da!

bancal,grinçant,torturé,psychébordelique,,un album à évité d'écouter bourré,sous peine de lésion cérebrale...remixs electro/destroy de ses premiers morceaux et reptises de groupes populaire s'enchainent, avec des chtios interludes "horror show". La reprise d'"I put a spell on you" prend les trips,celle de "Rock and roll nigger" balance grave, le remix de "dope hat" c'est de la bonne tabasse indus, l'hilarante reprise accoustique de "cake and sodomy" vaut le détour, et pas besoin de rappeller que "sweet... Lire la suite

Dana Boulé : "Going Gone"

Pop - Rock

Critique écrite le 11 mai 2009 par Pirlouiiiit

Au lendemain d'un apéro de dernière minute, j'ai trouvé ce disque visiblement oublié sur ma table ... Sa pochette avenante et une curiosité naturelle m'ont poussé à l'écouter ... et de "pas mal" à la première écoute en passant par "sympathique" mon appréciation est vite passée à "carrément pas mal du tout". Dana Boulé a récemment abandonné New York pour Paris et dans ces bagages elle est venu avec ces superbes 12 titres enregistrés à Brooklyn. Premier album pour cette chanteuse qui a fait ses armes dans... Lire la suite

Revolver : "Music For A While"

Pop - Rock / FolkPop

Critique écrite le 11 mai 2009 par Pierre Andrieu

Avec le groupe Revolver, la France compte désormais trois orfèvres pop en plus dans ses rangs... Le premier album du trio parisien réussit en effet le tour de force de proposer douze compositions originales dans le style pop/folk/rock, avec des inspirations à chercher du côté de chez Elliott Smith, The Beatles, Leonard Cohen, The Kinks, Belle And Sebastian, Crosby, Stills Nash & Young, The Beach Boys ou Air, excusez du peu... Arrangements ciselés, harmonies vocales joliment travaillées, mélodies... Lire la suite

Jessie Kilguss : "Nocturnal Drifter"

Pop - Rock

Critique écrite le 10 mai 2009 par Zeu Western Manooch

La New-yorkaise Jessie Kilguss connait bien la chanson. Les plateaux de cinéma et de théâtre aussi. Elle y a croisé Daniel Day Lewis et Wynona Ryder dans un film de Nicholas Hytner , La Chasse Aux Sorcières (adaptation du roman d'Arthur Miller, The Crucible), mais aussi Marianne Faithfull dans le Black Rider du trio infernal Wilson/Waits/Burroughs. Jouant à cette époque les seconds rôles, ce n'est que plus récemment que cette fille de Brooklyn débarque au premier plan pour y défendre bec et ongles sa... Lire la suite

Dame Satan : "Beaches And Bridges"

Pop - Rock / PsychéFolk

Critique écrite le 09 mai 2009 par Zeu Western Manooch

Une bonne petite cure d'acide lysergique, voila ce que nous proposent les gars de Dame Satan. C'est clair que l'ergot de seigle c'est leur péché mignon à ceux-là. Sans abus, hein attention pas d'embrouilles; juste assez bien dosé pour sortir leur folk du marécage, suffisamment pour l'accrocher dans les nuages (Dawn & Delta). Beaches and Bridges n'est rien d'autre que ça, une lente montée droguée certes, mais goûtes, c'est de la bonne Tonton. Des colonnes d'air en mouvement perpétuel dans vos enceintes... Lire la suite

The Horrors : "Primary Colors"

Pop - Rock / Gothique

Critique écrite le 09 mai 2009 par Pierre Andrieu

Nouvel album très surprenant pour les fous furieux de The Horrors, qui s'aventurent sur d'autres terrains de jeu que le garage tétanisant avec leur producteur, Geoff Barrow de Portishead. Le dangereux gang d'hommes en noir qui nous avait sidéré par la violence et l'intrépidité de son show aux Transmusicales de Rennes 2006 a changé son fusil d'épaule pour l'album Primary Colors, et ce afin de mettre en joue un son intégrant les influences de Kevin Shields (My Bloody Valentine), Ian Curtis (Joy Division),... Lire la suite

The Pain Of Being Pure At Heart : "S/t"

Pop - Rock

Critique écrite le 09 mai 2009 par Zeu Western Manooch

New York, New York...ces quatre-là en sont issus et pourtant à bien les écouter on a du mal à y croire. The Pains Of Being Pure At Heart (The POBPAH) remet l'indie pop à la lumière du XXI° siècle. Drôle d'idée, mais c'est pas dégueux comme initiative. Alors, les références pleuvent comme dans un ciel briton, les dufflecoats et le smog sont de sortie. Et la poussière sur nos disques des Smiths fait peur à voir. Ces disques, qu'un ami un jour nous mis entre les dents, nous rappellent, au-delà d'un brin de... Lire la suite

Noone : "Grenadine"

Pop - Rock

Critique écrite le 09 mai 2009 par Zeu Western Manooch

Noone, nouvelle signature de l'excellent label lyonnais BEE Rds (Paral-lel, Cosmos 70, SKNDR...) sort Grenadine son premier opus. Et pour faire définitivement taire les vautours qui rêvent - parce que c'est vicelard quand même ces volatiles - d'écouter enfin un disque moisi étiqueté BEE ...dégagez moi de là, Noone ne sera pas votre exception, sa Grenadine a du goût. Et pan ! Dans ta gueule le charognard. Minimaliste et rigolote, faussement naïve ou franchement orientée bac à sable, cette musique est... Lire la suite

Oddateee : "Halfway Homeless"

Soul Funk Rap / HipHopNoise

Critique écrite le 07 mai 2009 par Pierre Andrieu

Co-produit par le très impressionnant rappeur Dälek (avec des contributions de KOMPLX, The Oktopus, Digital Unicorn, Motiv... ), l'album de "hip hop électronico noise" angoissant et concerné de Ricardo Galindez alias Oddatee est à l'image des travaux anxiogènes, évocateurs et percutants du rappeur américain signé chez Ipecac Recordings : ses morceaux sont de véritables brûlots d'autant plus marquants qu'ils ont été longtemps réfléchis préalablement. Loin de ruiner l'effet percutant de l'ensemble, le gros... Lire la suite

1531 à 1541 sur 5279 critiques trouvées