Accueil Marseille - Aix L'Embobineuse - Marseille
Mercredi 25 avril 2018 : 10549 concerts, 24960 chroniques de concert, 5211 critiques d'album.
L'Embobineuse - Marseille

L'Embobineuse - Marseille

11 Bd Bouèes
13003 Marseille

Plus d'info :

Installée au coeur de la Belle de Mai à Marseille, cette ancienne usine de réparation de bobines électriques a été transformée en espace de production et de diffusion de l'art "déviant, émergent, souterrain, sauvage, hors standard". L'Embobineuse est un lieu de découverte et d'expérimentation artistique: théâtre, concerts, projections, performances...
Plan d'accès

L'Embobineuse - Marseille : l'historique des concerts

Ve.

20

Avril

2018

Massicot Gériatrie + Surprises Massicot

Sa.

14

Avril

2018

Les Croisières Dolori Descendeur Manuel Duval

Ve.

06

Avril

2018

Sister Iodine + Action Beat + x25x

Je.

29

Mars

2018

Poil Noorg

Ve.

16

Mars

2018

Kanipchen-Fit, G.W. Sok + Guests

Sa.

10

Mars

2018

Man Forever, Sheik Anorak, Costa Fatal, Saddam Webcam

Je.

22

Fév.

2018

Brutal Measures: Lydia Lunch & Weasel Walter

Sa.

17

Fév.

2018

Time Berne's Big Satan

Sa.

17

Fév.

2018

Big Satan

Sa.

10

Fév.

2018

St Valencore Session: Virtualian, Leeloo Hardcoholics, Walter Bishop, Man, The Freaky Bastard, Streiks & Kratchs

Ve.

09

Fév.

2018

Mouillette: Roi Perez , Abstraxion

Sa.

27

Janv.

2018

Asile404 : L'empire inutile

L'Embobineuse : les dernières chroniques concerts 129 avis

x25x + Action Beat + Sister Iodine

Critique écrite le 08 avril 2018, par pirlouiiiit

Embobineuse, Marseille 06 avril 2018

x25x + Action Beat + Sister Iodine en concert

Après le très chouette premier set de la rencontre au sommet entre Stéphane Belmondo et Henri Florens au JAM me voici d'un coup de vélo à l'Embobineuse ... Si au JAM je faisais chuter la moyenne d'âge à moi tout seul, ici en revanche je pense qu'avec ma quarantaine entamée je suis pile dans la moyenne. Ne voulant pas rater les x25x qui ouvraient, j'ai eu peur en arrivant et en voyant la queue devant la salle; aussi je loue la sortie de Damien venant demander qui avait sa place et son adhésion dans la rue et qui m'aura du coup permis de rentrer plus vite. Chose amusante je rentre pile au moment où Penny m'envoie le SMS pour me dire que ça attaque et celui de l'Agent Massy m'informant qu'il ne pourra pas accomplir sa mission textuelle et donc que je suis solo. Sur scène les 3 x25x sont déjà à l'ouvrage... je ne sais pas s'ils ont véritablement commencé un morceau ou s'ils font juste chauffer leurs instruments ... mais ce qui est sur c est que ça fait déjà du boucan et qu'il est temps pour moi de mettre mes bouchons. Toujours avec le bon souvenir de leur passage à la Rue du Rock 2016 (et des précédents d'ailleurs) je suis ravi de les revoir. Ben semble toujours perché (genre grimaces et regards inquiétants) ; Fred cramponné à sa... Lire la suite

G.W. Sok + Kanipchen-Fit

Critique écrite le 26 mars 2018, par pirlouiiiit

Embobineuse, Marseille 16 mars 2018

G.W. Sok + Kanipchen-Fit en concert

Dès que le sympathique concert de West of the Moon s'est terminé j'ai repris mon vélo et me suis mis en route vers la Belle de Mai, direction l'Embobineuse où devait être sur le point de monter sur scène G.W. Sok l'homme aux milles collaborations depuis qu'il a quitté la tête du navire the Ex en 2009. C'est simple à chaque fois qu'il passe par Marseille c'est sous un nouveau nom ou avec un nouveau groupe. La dernière fois c'était the And à l' Asile 404, cette fois c'est avec Kanipchen-Fit. Comme d'habitude j'essaie de me renseigner sur les horaires "vrais". Comme on m'a dit "Les concerts vont commencer à 21h30. GW SOK débute en solo. Ensuite c'est Kanipchen Fit. Et enfin ce se sera la Fusion des deux, vers 23h" et que l'avant dernière fois où je suis venu ça a vraiment commencé à l'heure (pour Big Satan), je suis venu direct pour arriver dans une salle terriblement vide. G.W. Sok est en train de papoter avec 2 fans. Je me replie sur mon portable et commence à prendre les notes suivantes : [22h10 toujours rien ... je pense à Jonathan Soucasse qui doit être en train de faire le pitre en duo avec soi-même ou vraiment à deux pour de vrai je me sais plus (deuxième soir de sa carte blanche au JAM), à Fedor qui va peut-être attaquer... Lire la suite

Grrzzz, Lydia Lunch, Weasel Walter (Brutal Measures)

Critique écrite le 01 mars 2018, par Agent Massy

L'embobineuse, Marseille 22 février 2018

Grrzzz, Lydia Lunch, Weasel Walter (Brutal Measures) en concert

Brutal Measures : Lydia Lunch & Weasel Walter + Grrzzz Grrzzz Un duo, marqué par la vie. Les marques du temps, et on peut aussi fantasmer les marques de la vie reçue en pleine face avec courage. Bref, ils sont bien punk et bien rock, dans la dégaine, l'attitude, la gestuelle, l'esprit. Elle est habillée dans un style léopard, lui dans un style cuir avec casquette. On se croirait à Berlin à l'époque de Lou Reed. Elle joue des machines, disposées devant et à côté d'elle, barricades assez imposantes d'où émerge sa tête menue, munie de couettes. Il y a aussi un clavier, mais sinon ne comprend pas vraiment quelles sont les machines. Certaines ont l'air d'époque (laquelle ? peu importe) d'autres sorties tout droit d'un magasin de musique actuel (avec un design à base de leds, de pads translucides et multicolores). C'est plaisant d'entendre une musique qui a autant de grain faite avec ces objets contemporains un peu lisses, dont la cible marketing est plutôt l'adolescent pour qui faire de la musique électronique est un peu la continuité des jeux en réseau sur PC boosté. Lui joue de la guitare, avec un son vraiment très travaillé, tranchant dans le style no wave, mais vraiment personnel. Tous deux chantent alternativement,... Lire la suite

Big Satan

Critique écrite le 24 février 2018, par pirlouiiiit

Embobineuse, Marseille 17 février 2018

Big Satan en concert

Rien de tel après deux grosses semaines de boulot bien chargées que de se prévoir une belle soirée de concert pour se changer les idées (et du même coup prendre du retard de chronique et de sommeil pour la semaine qui suit). La preuve ce que je vous raconte a eu lieu il y a déjà 7 jours ! Trop fatigué la veille pour aller voir Mr Vertigo au Lollipop nous avions décidé ce soir d'aller au 47 le lieu pour Mr Thousand & Ramirez et Johnny Barrel Country Band (concert annoncé à 21h) puis d'aller à l'Embobineuse pour découvrir Big Satan, groupe dont j'ignorais jusqu'à l'existence quelques semaines plus tôt avant de tomber sur la promo simultanée de l'Embob et de la Meson (co-organisateur sur cette date). Cette précision a son importance car en me renseignant sur les horaires vrais de début j'ai appris qu'effectivement contrairement à l'habitude du lieu, le concert lui aussi annoncé à 21h et quelques allait effectivement commencé à l'heure. Un peu sceptiques nous avons décidé de ne pas prendre de risque et avons décidé de commencer par l'Embobineuse. Et effectivement arrivés à 21h15 ... on reprend nos adhésions ... on nous précise que ce soir c'est vraiment non-fumeur à l'intérieur (une requête des artistes si j'en juge par les quelques... Lire la suite

Helved Rün + Machine Chose + Ventre de Biche

Critique écrite le 10 décembre 2017, par pirlouiiiit

Embobineuse, Marseille 25 novembre 2017

Helved Rün + Machine Chose + Ventre de Biche  en concert

3ème et dernière étape d'une longue soirée musicale commencé chez Leda Atomica Musique avec le superbe concert de Sam Karpienia trio et continué au JAM avec le nom moins bon set de Christophe Leloil trio dont nous sommes partis avant la toute fin histoire de ne pas rater le groupe qui nous amené en priorité à l'Embobineuse et qui devait joué en second (sur 3). A notre arrivée (à 23h40) pas de musique live .... aurions nous raté Machine Chose déjà ? Pas du tout ! Non seulement un seul groupe est passé mais en plus un nouveau est venu se rajouter au dernier moment... Il s'agit de Helved Rüm du label / collectif Coax m'apprend Jules Motto dans la salle. Duo machines batterie assez bruyant plus visuel que sonore ou disons plutôt qu'il me semble que décrire ce que l'on voit revient presque à décrire ce qu'on entend. Tous nos sens sont saturés, on est éblouis, je me demande comment les gens dans le public font sans bouchons d'oreille. Celui de gauche et aux machines électroniques, celui de droite à la batterie et à la sorte de harpe dont il joue avec un archer. Pas de pauses entre les morceaux. Les premiers rangs du public semblent apprécier la musique à sa juste valeur, en connaisseurs. Il me semble reconnaitre ou du Motto du Hoax... Lire la suite

Electric Electric, Projet Milan

Critique écrite le 05 novembre 2017, par Pipoulem

Embobineuse, Marseille 3 novembre 2017

Electric Electric, Projet Milan en concert

L'embobineuse, salle underground de Marseille, mais réputée pour la qualité des artistes qu'elle accueille, recevait ce vendredi 3 Novembre deux formations. Electric Electric venus de Strasbourg et Projet Milan de Marseille. Arrivé vers 21h30 il est encore tôt mais la salle se remplie petit à petit, le temps de boire une petite bière et de rentrer dans l'ambiance. Projet Milan ouvre le bal et le duo commence son set par une partie percu bien rythmé. Le ton est donné. Les deux musiciens et néanmoins amis enchainent leurs morceaux notamment le titre Referee qui reste bien dans la tête. On sent beaucoup d'influences musicales, de la cold wave en passant... Lire la suite

Accès