Accueil Bad Breeding en concert
Mardi 18 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Bad Breeding est un survolté groupe anglais de punk hardcore proposant des concerts hallucinants de violence ! En tournée française en 2018 pour promouvoir en live l'EP Abandonment (sorti en avril 2018) et l'album Divide (publié en 2017). En concert en 2019 pour présenter l'album "Exiled".

Site

Bad Breeding en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Bad Breeding : l'historique des concerts

Ma.

26

Nov.

2019

Bad Breeding + Cheap Teen Supersonic - Paris 12e (75)

Ve.

22

Nov.

2019

Bad Breeding + Cocaine Piss Het Bos - Anvers (Belgique)

Ve.

18

Oct.

2019

Bad Breeding + Issue + Gummo La Malterie - Lille (59)

Je.

17

Oct.

2019

Bad Breeding + Sueurs Froides canadian café - Tours (37)

Di.

13

Oct.

2019

Bad Breeding+ The Spitters The Spitters | Bad Breeding
La Salle Gueule - Marseille (13)

Sa.

12

Oct.

2019

Bad Breeding / Dernier futur Raymond Bar - Clermont-Ferrand (63)

Ve.

11

Oct.

2019

Sa.

06

Oct.

2018

Bad Breeding + guests Mc Daid's - Le Havre (76)

Bad Breeding : les dernières chroniques concerts 2 avis

Interpol + Bad Breeding

Critique écrite le 09 juin 2015, par Cathy VILLE

Le Radiant - Caluire 1er juin 2015

Bad Breeding 20 heures, la sonnerie retenti, il est grand temps d'entrer dans la salle du Radiant pour découvrir la première partie. Les lumières s'éteignent etcs'est parti pour un show qui va s'avérer, comment dire, inattendu, ravageur et surprenant... Pendant 30 minutes, les riffs endiablés défilent à toute allure, entraînés par un chanteur qui va hurler toute sa rage. Dans la salle le public, plutôt étonné, semble s'interroger, ne s'est il pas trompé de jour pour voir le live d'Interpol ? Puis, la surprise passée, il semble plutôt amusé, pas spécialement effrayé par ce qu'il entend. A mon étonnement, personne ne quitte la salle. Car il faut bien avouer que Bad Breeding, c'est ainsi que le groupe se nomme, détonne complètement avec Interpol, la tête d'affiche du jour. . Normalement c'est le calme avant la tempête et bien ce soir c'est la tempête avant le calme. On assiste à un déferlement de sons sauvages et puissants, voire de hurlements, on a à peine le temps de dire ouf, que les 30 minutes sont passées et que Bad Breeding quitte la scène comme il est venu, sans un mot malgré une énergie presque bestiale sur scène. On s'attend à ce qu'un mega pogo se déclenche,... Lire la suite

Thee Oh Sees, Sun Kil Moon, Thurston Moore, Mikal Cronin, Interpol, Giant Sand, Foxygen, Swans, Sleaford Mods, Unknown Mortal Orchestra, The Soft Moon, Viet Cong, Bad Breeding, Weedeater, Torche (This Is Not A Love Song Festival 2015)

Critique écrite le 16 décembre 2015, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 29-31 mai 2015

Thee Oh Sees, Sun Kil Moon, Thurston Moore, Mikal Cronin, Interpol, Giant Sand, Foxygen, Swans, Sleaford Mods, Unknown Mortal Orchestra, The Soft Moon, Viet Cong, Bad Breeding, Weedeater, Torche (This Is Not A Love Song Festival 2015) en concert

Après une édition 2014 de rêve, il fallait absolument revenir au This Is Not A Love Song Festival, dont la troisième édition se tenait fin mai à Paloma, à Nîmes, pour assister à la douce montée en puissance de ce rendez-vous désormais noté sur tous les agendas des fans d'indie music. Prog très classe, tarifs modiques, quatre scènes, ambiance à la cool, superbe déco " farniente " et cadre intimiste : une sorte de mini Route du Rock sous le soleil... Changement cette année, la plus grande scène se trouve maintenant dehors au milieu des (vrais) oliviers et des (fausses) pivoines géantes. Swans Quoi de mieux pour entrer de plain pied dans l'édition 2015, qu'un concert des Swans ? Un groupe toujours aussi extrême et jusqu'au-boutiste, et donc précieux justement pour ces deux raisons... Dans la grande salle, les conditions sont idéales pour apprécier les symphonies bruitistes ourdies par le chef d'orchestre Michael Gira en compagnie de ses terrifiants musiciens. Les longs couloirs de bruit blanc succèdent à des passages avec des incantations vocales sataniques, puis à des titres - un peu - plus " classiques ", comme le très noise hardcore " A Little God In My Hands ". Clairement, Swans est en pleine possession de ses... Lire la suite

(My) This Is Not A Love Song (TINALS) Festival 2015 : Johnny Hawaii, Appletop, Zun Zun Egui, Conger! Conger!, Bad Breeding, Sleaford Mods, Weedeater, The Soft Moon, Foxygen

Critique écrite le 02 juin 2015, par Philippe

Paloma, Nîmes 31 mai 2015

(My) This Is Not A Love Song (TINALS) Festival 2015 : Johnny Hawaii, Appletop, Zun Zun Egui, Conger! Conger!, Bad Breeding, Sleaford Mods, Weedeater, The Soft Moon, Foxygen en concert

Depuis 2 ou 3 ans on voit apparaître, fin mai, une population étrange à Marseille : des amateurs et -trices de rock pointu qu'on croise avec un sourire béat et des yeux cernés, et qui vous parlent avec des trémolos dans la voix d'un festival qui serait génial et super sympa, le This Is Not A Love Song Festival (TINALS pour les intimes), à la Paloma de Nîmes. Bien évidemment, ça finit par titiller... Et un beau dimanche de fête des mères, quitte à faire l'impasse ô combien sacrificielle du traditionnel repas chez belle-maman, on s'y rend seul en mission exploratoire mais avec la certitude d'y retrouver de bons copains et copines. On y serait bien allé dès la veille mais hé, il y avait à Marseille Frustration, l'un des tous meilleurs groupes de rock made in France en activité ! Bref, nous voilà garé, sur un parking écrasé par la chaleur, apercevant ici et là des tentes et des gens à l'air fatigué crâmant leur couenne au soleil. Et on se lance bravement malgré une grosse envie de faire d'abord une sieste... Mais comment le dire ... J'ai su que j'allais adorer moi aussi l'ambiance du festival TINALS à la seconde où j'y ai posé un pied ! Vingt secondes après à l'accueil, des bénévoles avec des Samsonite sous les yeux (ils ont déjà 2... Lire la suite

Bad Breeding : Vidéo



Bad Breeding : écoute