Accueil Bernard Lavilliers en concert
Lundi 4 juillet 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Grand voyageur, Bernard Lavilliers intègre dans ses chansons des rythmes colorés récoltés tout au long de ses voyages. Son rock se teinte ainsi de rythmes reggae et de musique du monde. Quant aux textes, ils sont réalistes, contestataires. Bernard Lavilliers aime défendre les minorités et laissés-pour-compte et réveiller les consciences à travers ses chansons. Lavilliers était en concert à l'Olympia de Paris du 24 novembre au 3 décembre 2017 et en tournée française... En concert à l'Olympia de Paris du 16 au 19 juin 2022 puis du 27 au 30 octobre, au Zénith de Paris le 7 janvier 2023 et en tournée française partout en 2022/2023 pour présenter un nouvel album baptisé "Sous un soleil énorme" !

Site

Dernière news

Bernard Lavilliers en concert au Zénith de Paris et en tournée [Le 06/06/2022] Suite à la sortie le 12 novembre 2021 d'un nouvel album très réussi nommé "Sous un soleil énorme" (inclus le single "Le cœur du monde"), Bernard Lavilliers a annoncé une grande tournée partout en France avec des concerts à l'Olympia de Paris du 16 au 19... La suite

Bernard Lavilliers : tous les concerts

Me.

13

Juillet

2022

Les Suds à Arles en concert
Bernard Lavilliers Les Suds à Arles | Bernard Lavilliers
Théâtre Antique - Arles (13)
21H30 De 42.50 à 63.00 €

Bernard Lavilliers : les dernières chroniques concerts 44 avis

Bernard Lavilliers

Critique écrite le 04 avril 2022, par Jérôme Justine

Zénith d'Auvergne, Cournon/Clermont-Fd 25 mars 2022

Bernard Lavilliers en concert

Vieillir c'est écouter un morceau à la radio, se dire que l'on aime et que la radio c'est Nostalgie. C'est se dire que les chanteurs de notre jeunesse eux aussi vieillissent et que peut-être il ne faut plus rater leur passage. Et oui, je m'approche gentiment de la cinquantaine et je n'ai jamais vu le Nanard, le Stéphanois, le baroudeur, Lavilliers quoi. Alors, vu que ce vendredi soir le concert de jazz que j'avais prévu d'aller voir est annulé je me débrouille tant bien que mal pour aller voir et photographier le gars. Et grand bien m'en a fait. Le Zénith d'Auvergne n'est pas plein, le public... Lire la suite

Bernard Lavilliers, Goran Bregovic, Soviet Suprem, Louis Carpat, Vincent Premel, Erik Marchant & Taraf de Caransebes, Les Ours du Scorff , La Traverse Miraculeuse, Timbao, Kanerien Trozoul, Reiner Sijkpens & the Music Boat, Les Biches Cocottes, Duo Pinc Le Normand (Festival du Chant de Marin 2019 - jour 3)

Critique écrite le 27 août 2019, par Pirlouiiiit

Port de Paimpol 04 aout 2019

Bernard Lavilliers, Goran Bregovic, Soviet Suprem, Louis Carpat, Vincent Premel, Erik Marchant & Taraf de Caransebes, Les Ours du Scorff , La Traverse Miraculeuse, Timbao, Kanerien Trozoul, Reiner Sijkpens & the Music Boat, Les Biches Cocottes, Duo Pinc Le Normand (Festival du Chant de Marin 2019 - jour 3) en concert

Après les très belles journées de vendredi et de samedi c'est déjà le dernier jour ... Comme la veille nous commençons par une fanfare. Cette fois il s'agit de Timbao cette fois. A nouveau (comme hier avec Muleketu) je suis frappé par la sensualité qui se dégage de cette batucada. On croisera ensuite le faux pantin et nous irons manger une galette molle (mais bonne) en terrasse (à la chaleur du gaufrier dans mon dos), le pain au chocolat acheté la veille n'ayant pas fait long feu ce matin. Après cela nous nous rendrons à l'apéro presse de cloture sur Renard. Ce sera l'occasion d'y croiser Denez avec sa médaille de la confrérie du Coco de Paimpol, d'échanger avec Pierre Morvan sur le festival ... lui demander innocemment si le Massilia Sound System a déjà joué ici et s'il connait Lo Cor de la Plana, mais aussi de gouter quelques ti'punch Marie Galante (un des très rares rhum à 59 degrés). Du pont nous serons bercés par les musiques et chansons des Kanerien Trozoul (déjà croisés une année précédente - beaucoup de groupes et formations déjà vues pour cette année anniversaire) qui finiront avant notre descente du bateau. En partant, notre attention sera attirée par le "music boat" qui circule dans le port depuis le début du... Lire la suite

Bernard Lavilliers

Critique écrite le 10 avril 2018, par Gilles Borgogno

Silo, Marseille 5 avril 2018

Bernard Lavilliers en concert

Nanard... Je l'ai toujours appelé comme cela. Il ne s'en formalisera pas j'espère, si d'aventure il me lisait (il y a peu de chance) d'autant que son concert était tout sauf un "nanar", justement. Bernard Lavilliers et ses musiciens ont donné un somptueux concert au Silo à Marseille. Avec dans le public, un hôte de marque : Méluche. Entre Mélenchon et Lavilliers, il y a des connections comme qui dirait. Lavilliers n'ayant jamais caché ses convictions de gauche et prolétariennes (sa chanson "les Mains d'Or" qu'il interprétera superbement en énième preuve). Mais tout cela nous éloigne du concert. Lavilliers est en forme olympique, on pourrait, même, croire qu'il a rajeuni. On ne peut pas en dire autant de tout son public. Une anecdote ? Alors que je dodelinais gentiment de la tête (je ne faisais pas un pogo, hé), ma voisine de derrière, m'a demandé sèchement "d'arrêter de remuer" ! T'as bien lu ! Et tu sais ? Je lui ai demandé si je pouvais respirer ? Aaah ces "Old-timers" qué rebelles tout de même. Je me suis retenu de lui expliquer que "bouger", c'est l'essence même d'un concert. Et au-delà l'essence même de la vie. La pauvrette, elle et Monsieur (qui m'avait demandé d'arrêter de prendre des photos quelques minutes avant) devraient... Lire la suite

Bernard Lavilliers + Cyril Mokaiesh

Critique écrite le 18 mars 2018, par Jean-Jacques MERIC

Zénith de Toulouse 16 mars 2018

Bernard Lavilliers + Cyril Mokaiesh en concert

Si la semaine dernière fut celle des découvertes (Ablaye CISSOKO & CONSTANTINOPLE, ARTHUR H pour la première fois et AWEK gloire locale blues-rock mais un peu plus que ça compte tenu de la qualité de ce groupe), cette semaine frisa le classicisme à mourir... mais de plaisir ! Une qualif du Barça pour les ¼ de finale de la Ligue des Champions et un concert de Bernard Lavilliers... le 19ème en 40 ans !!! Allez à un concert de Lavilliers c'est comme un réflexe. J'ai dû le rater une ou deux fois quand il est passé dans le coin et encore parce que j'étais ailleurs. Je l'ai vu dans presque tous les types de salles, sous chapiteau dans le quartier du Mirail et près de la piscine, à la Halle aux grains plusieurs fois dont la première en 1978, au Palais des sports plusieurs fois aussi, au Zénith désormais trois fois, au Havana Café ex salle de Ramonville transformée en... drive de chez Chrono, à Montauban et à Nîmes il y a un peu plus de 30 ans où il avait cabotiné à mort. Je vous raconte rapidement l'histoire : Johnny CLEGG devait faire sa 1ère partie mais voilà que le père Bernard déboule en premier affirmant que CLEGG était trop bon pour faire sa 1ère partie et que donc c'est lui qui ferait la 1ère partie de l'artiste Sud-Africain !!! Classe... Lire la suite

Bernard Lavilliers : Vidéo









Bernard Lavilliers : écoute