Accueil Cascadeur en concert
Dimanche 23 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Venu de l'est de la France, Cascadeur transporte avec lui un univers onirique et terriblement sensible inspiré par Neil Young, Robert Wyatt, Arcade Fire. En tournée 2014 pour présenter son nouvel album Ghost Surfer...

Cascadeur se présente :

Site

Cascadeur : l'historique des concerts

Sa.

07

Mars

2020

Ve.

06

Mars

2020

Sa.

10

Nov.

2018

Me.

07

Nov.

2018

Je.

24

Mai

2018

Me.

16

Mai

2018

Ve.

27

Avril

2018

Le Petit Bulletin en concert
Cascadeur + Sage + Nakhane Le Petit Bulletin | Cascadeur | Sage | Nakhane
Les Subsistances - Lyon 1er (69)

Me.

25

Avril

2018

Cascadeur : les dernières chroniques concerts 9 avis

Fiesta des Suds 2014 : Irma + Cascadeur + De La Soul + Winston McAnuff & Fixi

Critique écrite le 22 octobre 2014, par Serovi

Docks des suds - Marseille 18 octobre 2014

Voir chronique du J1 ici et du J2 là J3 de la fiesta: réveil, balade dans les calanques jusqu'à la croix de Callelongue, un poulet rôti et à 20h00 on remet le couvert. Cette fois, on reste dans l'ambiance d'hier où on avait eu l'ouverture de la soirée avec Selah Sue. Ce soir, ils ont mis Irma qui s'est rasée les cheveux et qui porte un costume plutôt masculin... Comme pour Selah Sue on aurait apprécié un concert plus intimiste pour cette artiste à l'acoustique exceptionnelle. Néanmoins, elle fera un bon show et nous régalera avec, bien sur, son titre "I know" qui a fait sa renommée. Irma se termine et nous nous dirigeons vers la salle des sucres pour Cascadeur, un pianiste qui joue avec un casque à l'Etoile rouge sur la tête. L'homme à l'air de venir d'une autre planète, il est limite flippant. En arrivant dans la salle, c'est 2 zombies aux masques de cacheurs qui... Lire la suite

Oh! Tiger Moutain, Skip the Use, Gablé, Cascadeur, Hyphen Hyphen, the Death Set, Death in Vegas, Toxic Avenger, Rafale, Yuksek, the Subs, Housse de Racket, Mondkopf, Arnaud Rebotini ... (Marsatac 2011 - jour 3)

Critique écrite le 03 octobre 2011, par Pirlouiiiit

Friche Belle de Mai, Marseille 01 octobre 2011

Oh! Tiger Moutain, Skip the Use, Gablé, Cascadeur, Hyphen Hyphen, the Death Set, Death in Vegas, Toxic Avenger, Rafale, Yuksek, the Subs, Housse de Racket, Mondkopf, Arnaud Rebotini ... (Marsatac 2011 - jour 3) en concert

Bon maintenant je me sens obligé de compléter puisque contrairement aux précédents chroniqueurs je ne peux pas supporter de faire des choix comme eux (aller voir un tel ou un tel) surtout quand je n'ai jamais vu aucun des groupes. Si je ne vois pas l'intégralité d'un set (plus court de toute façon qu'un concert hors festival) je me ferai déjà une idée de qui j'ai envie d'aller revoir l'année prochaine. Alors dans l'ordre chronologique Oh! Tiger Mountain : Conquis une nouvelle fois. Il a réussi la prouesse de faire un set complètement différent de celui de la semaine dernière en première partie de Anna Calvi. Certes ce n'est pas révolutionnairement original (pour reprendre le commentaire de Stéphane - mais qui peut se vanter d'y arriver dans le rayon folk rock actuellement ?), mais très honnêtement ça évolue, ça murit (c'était quand même la 12ème fois que je le voyais). L'apport du Kid (Francescoli) est autant musical que scénique. C'était une parfaite entrée en matière. Plus de détails sur la chronique de Ysabel Skip the Use : je ne connaissais que le nom et le logo. J'arrive et trouve un groupe surexcité qui n'a donc eu aucun mal à retourner le Cabaret Aléatoire qui m'a paru bien petit ce soir. Grosse présence du chanteur, mais... Lire la suite

(Mon) Marsatac 2011, 2/2 : Gablé, Cascadeur, The Death Set, Death in Vegas, Yuksek, Housse de Racket

Critique écrite le 02 octobre 2011, par Philippe

La Friche Belle-de-Mai, Marseille 1er octobre 2011

(Mon) Marsatac 2011, 2/2 : Gablé, Cascadeur, The Death Set, Death in Vegas, Yuksek, Housse de Racket en concert

Deuxième soirée de Marsatac 2011 pour moi, que je m'étais pourtant juré de ne pas chroniquer, n'ayant pour ce samedi soir ni l'accréditation, ni les nécessaires compétences qui vont avec (à savoir, potasser un minimum les groupes programmés, avant de les voir sur scène, eh ouais, on fait ça figurez-vous, chers fanatiques de truc et de machin qui parfois, aimez à nous pourrir quand même après !). Bon, pis comme disait l'autre, c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'on doit fermer sa gueule. Au moins, n'ayant pas pris de notes cette fois, ça devrait aller plus vite. Arrivée en goguette vers 22 heures, le vélo confié à qui de droit (encore bravo pour sa patience au Collectif Vélos en Ville), on commence avec Gablé, recommandé par des gens en qui on a toute confiance. (en parlant d'éco-responsabilité, j'ai oublié d'écrire quelque part que cette année, il n'y avait enfin plus de saloperies en plastiques distribuées par SFR and co, et destinées à finir immanquablement par terre, donc un site globalement plus propre : c'est un joli progrès ! Sinon, j'ai déjà vu des toilettes sèches plus classes ou plus fonctionnelles - pas d'eau pour se rincer les mains ici - mais bon, il y en avait, c'est déjà ça !) Euh, oui, Gablé donc ! Trio de rock... Lire la suite

Marsatac 2011

Critique écrite le 05 octobre 2011, par Cabask

Friche Belle de Mai - Marseille 30/09 et 01/10 2011

Marsatac 2011 en concert

Grand amateur de ce festival marseillais depuis plusieurs années, j'étais ravi de participer à cette nouvelle édition. Après avoir renoncé à la 1ère soirée (je l'ai regretté, mais sans ce repos, je ne sais pas si j'aurais pu être dans de bonnes dispositions pour les 2 nuits suivantes), je me dirige donc vers la Friche de la Belle de Mai en ce vendredi soir, pass 3 jours en poche. Par chance, j'arrive à me garer à proximité. C'est blindé de monde devant l'entrée et je comprends pourquoi c'était annoncé complet. Je retrouve les amis avec qui j'ai l'habitude d'assister aux concerts marseillais et nous nous dirigeons directement vers la salle de la Cartonnerie. Stupefflip ouvrent le bal. Le démarrage est trop long, le son n'est pas au top et c'est très statique. Après quelques morceaux, ça décolle enfin, mais pas forcément comme j'aurais aimé. J'ai beaucoup écouté le dernier album du CROU et en live, je n'y retrouve quasiment aucun morceau, à l'exception du ¼ d'heure déconne 80's avec notamment Gaelle. Pour ce qui est du rap, c'est pile poil ce que je n'y aime pas, avec des paroles sans intérêt . Stupefflip, c'est pas n'importe quoi chantent ils, et bien je me le demande vraiment. Le public extrêmement jeune adore, les paroles étant on ne... Lire la suite

Cascadeur : Vidéo