Accueil Chrome Cranks en concert
Mercredi 12 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Evoluant entre punk 'n blues infernal et garage psyché défoncé, le groupe Chrome Cranks fait très forte impression sur disque et sur scène !

Chrome Cranks en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Chrome Cranks : l'historique des concerts

Lu.

09

Sept.

2013

Chrome Cranks + Memphis Electronics Chrome Cranks | Memphis Electronics
Le Volume - Nice (06)

Ma.

03

Sept.

2013

Chrome Cranks + Complications Complications | Chrome Cranks
Point Ephémère - Paris (75)

Di.

01

Sept.

2013

Sa.

31

Août

2013

Festival Freakshow en concert
Chrome Cranks + Cowboys from Outerspace + Big'n + Bitter Sweet Kicks + UncommonMenFromMars + King Salami And The Cumberland 3 + Burn In Hell Festival Freakshow | King Salami and the Cumberland 3 | Big'N | Cowboys from Outerspace | Uncommonmenfrommars | Chrome Cranks | Burn In Hell | Ni!
Les Michauds - Giggors et Lozeron (26)

Chrome Cranks : les dernières chroniques concerts 1 avis

Chrome Cranks (Nuits Sonores 2009)

Critique écrite le 26 mai 2009, par Pierre Andrieu

Marché Gare, Lyon 22 mai 2009

Chrome Cranks (Nuits Sonores 2009) en concert

On pensait que la messe rock était dite après le set magique de Boss Hog aux Nuits Sonores le 22 mai 2009, et bien non, pas le moins du monde : quelques instants plus tard, les sauvages revenants de Chrome Cranks ont réussi à raviver une seconde fois notre foi en le rock n roll lors d'un concert proprement ahurissant de virulence... Pour mettre le feu aux poudres, ce gang de desperados soniques convoque les influences viscérales de Jon Spencer Blues Explosion, des Cramps, des Stooges et des Doors dans son punk n blues virant parfois en garage psyché... Et la jubilatoire explosion se produit rapidement après le début des hostilités : le terrifiant chanteur hurle comme un dingue, massacre sa guitare avec une saine application et incite ses camarades de jeu dangereux à le suivre gaiement dans l'antre de l'enfer du rock n roll (oui, carrément !). Un guitariste violemment électrique se fait fort de faire resurgir des ténèbres Ron Asheton des Stooges avec moult riffs acides et décérébrants, le batteur et le bassiste se chargeant quant à eux de booster l'affaire avec des rythmiques aussi bringuebalantes qu'imparables... Le terme de "musique du diable" est parfaitement adéquate pour décrire le maelström sonore ourdi par ce... Lire la suite