Accueil Côme + Nerk en concert
Mercredi 12 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Chansons rock influencé par le folk américain, le blues et la musique des 70's. Ce duo chante en français et ajoute aux compos des instruments insolites (harmo, mélodica, ukulélé, percu).

Site

Côme + Nerk en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Côme + Nerk : l'historique des concerts

Sa.

28

Mai

2011

Benjamin Fincher en concert
Benjamin Fincher, Côme + Nerk, Volin'quartet Benjamin Fincher | Côme + Nerk
Baloard - Montpellier (34)

Ve.

24

Sept.

2010

Kid Francescoli en concert
Kid Francescoli & Côme + Nerk & Chozpareï + Żebówka Kid Francescoli | Chozpareï | Côme + Nerk | Zebówka
Baloard - Montpellier (34)

Sa.

03

Juillet

2010

Ced..C en concert
Côme + Nerk, Cyrz, Ced..c, Jo (soit Dit En Passant) Cyrz | Côme + Nerk | Ced..C
Baloard - Montpellier (34)

Sa.

26

Juin

2010

Côme + NERK, Iaross Côme + Nerk | Iaross
L'imprimerie - Nîmes (30)

Je.

03

Juin

2010

Côme + Nerk, Shep, Fränk Baloard - Montpellier (34)

Je.

03

Juin

2010

Je.

20

Mai

2010

Côme + Nerk, Iaross Up and Down - Montpellier (34)

Sa.

27

Mars

2010

Côme + Nerk : les dernières chroniques concerts 3 avis

Sénoï + Middle Think + Côme+NERK (+ Christophe Millois & Denis Staquet)

Critique écrite le 22 juin 2009, par Mcyavell

Cultura La Valentine - Marseille 20 juin 2009

Sénoï + Middle Think + Côme+NERK (+ Christophe Millois & Denis Staquet) en concert

Je me rends à la Valentine en ce samedi après-midi torride car ce que j'ai écouté de Sénoï est plein de promesses. Devant l'entrée du magasin Cultura, une scène a été dressée et un duo est déjà à l'œuvre. Quatre groupes étaient en fait au programme (je l'ignorais) et Elora a déjà fini. Le duo, c'est Côme + NERK. Ils sont alors tous les deux à la guitare et jouent une de leurs compositions à la mélodie entraînante. Changement d'instruments pour le morceau suivant, Une Autre Vie : très belle association de guitares (l'électrique de Côme et l'acoustique de Matthieu, ce dernier l'égayant à l'harmonica. Encore une mélodie réussie tout comme celle où Côme joue à son tour de l'harmonica. Si j'adore leurs parties instrumentales très folky (glockenspiel puis mélodica sur Je Pense A Toi, ukulélé sur Le Train S'En Est Allé), j'ai énormément de mal à apprécier la voix de Damien (timbre et justesse) à tel point que je ne parviens pas à me concentrer sur les paroles. La palme à Je M'En Vais Maintenant : je ne sais pas à qui il le dit et pourquoi il s'en va, j'ai juste envie que la partie instrumentale commence. Du coup je suis allé voir les reports précédents de leurs concerts, et comme personne n'en parle, je me dis que Damien... Lire la suite

Côme + Nerk, Oh ! Tiger Mountain

Critique écrite le 18 janvier 2009, par Pirlouiiiit

Le Lounge - Marseille 10 janvier 2009

Côme + Nerk,  Oh ! Tiger Mountain en concert

Après un petit détour non prévu au Lounge (merci Chavana) nous revoici au Baby qui s'est depuis rempli (beaucoup de gens que l'on voit habituellement aux concerts de Oh ! Tiger Mountain mais aussi d'autres musiciens comme Herve André ou les gars de Polyéthylène. Come + Nerk viennent apparemment juste de commencer. Comme leur nom l'indique ils sont deux. J'avais un peu écouté leur myspace avant de venir et n'avais pas sur quoi en penser ... ça me plaisait plutôt mais il y avait quelque chose d'un peu immature / pas pro (désolé pour ce genre de considérations aussi peu précise qu'intéressante). Tout ça pour dire que sur scène j'ai été agréablement surpris. Plusieurs morceaux par Come (le moins grand et moins chevelu des deux) au chant et à la guitare ... accompagné par Nerk tantôt à la guitare, tantôt au clavier, ukulélé, banjo, percussions, ... Puis de temps en temps un morceau où c'est Nerk qui chante. J'ai toujours aimé l'alternance comme ça dans les groupes, mais là c'est un peu déséquilibré et l'essentiel des morceaux est par Come Et si j'ai beaucoup aimé les premiers ... leur phrasé, leur rythme, leurs textes, au bout du 4ème j'ai trouvé qu'ils étaient un peu tous similaires ... jusqu'au point où j'ai commencé à trouver... Lire la suite

Jullian Angel + Côme+Nerk (+ Polyethylene + Cabwaylingo)

Critique écrite le 01 juin 2009, par h

le Bicok - Marseille 30 mai 2009

Jullian Angel  + Côme+Nerk (+ Polyethylene + Cabwaylingo) en concert

C'est jour de match. Les rues sont pleines. Les écrans à la terrasse des cafés. Le tumulte des places traversées parvient jusqu'à l'intérieur du Bicok. J'aperçois d'emblée Jullian Angel au comptoir avec Damien et Matthieu de Côme+Nerk. Je lance un salut Jullian. Il est à mon top ami depuis longtemps, à la suite d'une vidéo que j'avais visionnée, d'un passage au Divan du Monde, superbe vidéo avec la chanson "Some dead survive". Il l'avait découverte après que je lui en ai écrit un mot. C'est le quotidien des échanges myspace entre musiciens, et qui finissent pas se découvrir en vrai et sur scène, et s'apprécier ou non. Là c'est simple on prend une bière, l'heure avance, on parle de quelques hauts faits, les hauts faits de musiciens, un passage à France Inter l'automne dernier, un morceau dans une compilation Inrock... La salle est grande tout en largeur et en profondeur. Un vrai bel espace. La scène là bas au fond que je découvrirai tout à l'heure. Côme+ Nerk attentifs et légèrement tendus, ce n'est pas la première fois qu'ils organisent des concerts, mais c'est toujours ainsi, en plus de jouer, la responsabilité vis-à-vis des tiers, les salles, les musiciens. Mais c'est l'heure et Jullian Angel monte sur scène. Un morceau calme,... Lire la suite