Accueil Digger & the Pussycats en concert
Dimanche 28 novembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Digger & The Pussycats est un excellent duo australien de punk rock / garage... En concert en France en 2018, souvent avec le groupe Magnetix, avec lequel Digger & The Pussycats a sorti un split 45 tours.

Site

Digger & the Pussycats en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Digger & the Pussycats : l'historique des concerts

Sa.

04

Août

2018

Magnetix en concert
Magnetix vs Digger & The Pussycats + Dying Kebab Digger & the Pussycats | Magnetix
Supersonic - Paris 12e (75)

Ve.

03

Août

2018

Digger & The Pussycats Le Bistrot de la Cité - Rennes (35)

Je.

02

Août

2018

Digger & The Pussycats Le Galion - Lorient (56)

Me.

18

Nov.

2009

Digger & The Pussycats + Guests Carlo Lévi - - Liège, Belgique

Je.

05

Nov.

2009

We are Wonderful en concert
Digger And The Pussycats + We are Wonderful Digger & the Pussycats | We are Wonderful
BPM - Nantes (44)

Sa.

26

Avril

2008

The Booonaraaas en concert
The Bonoaraaas + Digger & the Pussy Cat + Vaginal Liquid Digger & the Pussycats | The Booonaraaas | Vaginal Liquid
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Digger & the Pussycats : les dernières chroniques concerts 3 avis

Kid Congo & The Pink Monkey Birds, Flat Worms, Bench Press, Omni, XYZ, The Druids Of The Gué Charette, Ben Salter, Escape-Ism, Digger & The Pussycats (Binic Folks Blues Festival 2018)

Critique écrite le 16 août 2018, par Pierre Andrieu

Sur les quais, Binic 29 juillet 2018

Kid Congo & The Pink Monkey Birds, Flat Worms, Bench Press, Omni, XYZ, The Druids Of The Gué Charette, Ben Salter, Escape-Ism, Digger & The Pussycats (Binic Folks Blues Festival 2018) en concert

L'édition 2018 de l'incontournable (si l'on aime le rock, le roll et caetera) Binic Folks Blues Festival a pris fin le dimanche 29 juillet avec une dernière tournée de shows mémorables, parmi lesquels nous citerons Flat Worms, Bench Press, Kid Congo ou encore Omni. Il a énormément plu toute la matinée (ce qui doit rendre la pratique du camping assez sportive), les organismes commencent à demander grâce après deux jours de fêtes diverses et variées, le public est donc un peu moins nombreux que la veille (où c'était un véritable marée humaine) pour assister à un final jouissif sur le port du grain de beauté des Côtes d'Armor. Oui, le "grain de beauté des Côtes d'Armor", c'est le surnom assez osé de Binic, il a été trouvé par des communicants pour promouvoir une ville, certes magnifique, mais qui a surtout un beau grain de folie. Qui se matérialise tout particulièrement pendant les trois jours de son festival (qui existe depuis 10 ans) proposant un accès gratuit à 3 scènes, sur lesquelles ont eu lieu fin juillet 2018 pas moins de 52 concerts offerts par 34 artistes triés sur le volet ! Le paradis sur Terre en quelque sorte... Escape-Ism Histoire de se remettre dans le bain et de confirmer ce que l'on sait déjà (Ian... Lire la suite

Escape-Ism, Magnetix, Big Mountain County, Digger & The Pussycats, Les Lullies, Catl, Black Boys On Moped, White Cowbell Oklahoma (Binic Folks Blues Festival 2018)

Critique écrite le 16 août 2018, par Pierre Andrieu

Sur les quais, Binic 28 juillet 2018

Escape-Ism, Magnetix, Big Mountain County, Digger & The Pussycats, Les Lullies, Catl, Black Boys On Moped, White Cowbell Oklahoma (Binic Folks Blues Festival 2018) en concert

Toujours vivant après le déluge d'émoustillants concerts du premier jour au Binic Folks Blues Festival (Digger & The Pussycats, XYZ, Les Lullies, Rhyece O'Neill & The Narodnicks, Endless Boogie, Dirty Deep, Carambolage, chronique ici), on enchaîne avec une nouvelle salve également bien chargée sur la route du garage 'n blues punk dans le port de Binic, le samedi 28 juillet... Catl On démarre à 15 heures, une heure plus adaptée à une sieste au soleil sur la plage de la Banche (juste en contrebas de la scène), avec CATL, un excellent duo de country folk blues (Jamie "Catl" Fleming + Sarah K) qui reçoit une aide bienvenue de Mark Porkshop à l'harmonica sur ce concert. Malgré le côté hyper ancré dans la tradition blues de ce duo, aucune mauvaise odeur de naphtaline ne vient troubler nos sensibles narines. Servie avec un esprit punk rebelle, la musique jouée par ces gens de goût est bel et bien vivante, provoquant moult soubresauts rock 'n roll blues, un peu à la Canned Heat, voire à la Jon Spencer Blues Explosion, quand le grand échalas guitariste/chanteur se lève de sa chaise et envoie la sauce. Recommandé ! Black Boys On Moped Juste après, les Bretons de Black Boys On Moped mettent une bonne dérouillée aux fans de blues... Lire la suite

Digger & The Pussycats, XYZ, Les Lullies, Rhyece O'Neill & The Narodnicks, Endless Boogie, Dirty Deep, Carambolage (Binic Folks Blues Festival 2018)

Critique écrite le 02 août 2018, par Pierre Andrieu

Sur les quais, Binic 27 juillet 2018

Digger & The Pussycats, XYZ, Les Lullies, Rhyece O'Neill & The Narodnicks, Endless Boogie, Dirty Deep, Carambolage (Binic Folks Blues Festival 2018) en concert

Trois jours de rock 'n roll et de liberté Proposant dans un cadre idyllique (une petite station balnéaire à côté de Saint-Brieuc) et pour la modique somme de zéro euro trois jours de rock 'n roll et de liberté avec une foultitude de groupes tous plus excellents les uns que les autres (Flat Worms, Kid Congo, Digger & The Pussycats, XYZ, Les Lullies, Endless Boogie, Omni, Magnetix... ), la dixième édition du Binic Folks Blues Festival a permis de constater que ce rassemblement initié par l'association La Nef D Fous était toujours le meilleur festival français (du monde ?) dans la catégorie garage 'n blues rock, celle qui nous intéresse au plus haut point ! Dans une ambiance de feu, avec presque 60 000 festivaliers en tout, Binic est une expérience unique à vivre au moins une fois dans sa vie si l'on aime les concerts pas comme les autres (ici, pas de défilés des dix mêmes artistes soporifiques programmés partout), faire la fête entre potes au bord de la mer et profiter de l'atmosphère cool permettant à de nombreux publics (familial, pointu, rock, blues, garage, jeune, vieux etc) de se mélanger dans la plus totale harmonie. On était déjà venu une fois en 2013 voir Thee Oh Sees, Movie Star Junkies, Mikal Cronin, Shannon and The... Lire la suite

Digger & the Pussycats : Vidéo