Accueil The Flail en concert
Mardi 18 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Hard Bop avec des accents coltraniens et même mingussiens. Ce quintette recouvre toute la palette du jazz mainstream, des années 50 aux années 80's.

Site

The Flail en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Flail : l'historique des concerts

Di.

15

Mars

2009

Sa.

03

Mars

2007

The Flail : les dernières chroniques concerts 3 avis

The Flail

Critique écrite le 18 mars 2009, par McYavell

la Meson - Marseille 15 Mars 2008

The Flail en concert

J'avais déjà raté le match aller OM - PSG pour un concert et je ne l'avais pas regretté (défaite 2-4 et superbe performance de A Silver Mount Zion). Alors ce soir, je remets ça. Je rate le match retour pour voir The Flail à La Mesón (j'enregistre quand même, faut pas pousser). Le temps pour moi de siroter le délicieux cocktail Mesón (sirop de fraise, champagne, fruits rouges s'entrechoquant à la surface) et le quintet prend place au centre de la pièce. La fiche de Concert&Co était alléchante : "Hard Bop avec des accents coltraniens et même mingussiens. Ce quintette recouvre toute la palette du jazz mainstream, des années 50 aux années 80's." Stéphan (saxo), le seul Français du groupe, prend la parole et présente ses collègues New Yorkais : Dan à la trompette, Brian au piano, Reid à la contrebasse et Matt à la batterie. Ils entament un morceau composé par le trompettiste où les cuivres se taillent la part du lion, puis enchaînent par Slighty Cool écrit par Brian qui nous fait son premier solo de piano de la soirée. Déjà très performant, le Brian, mais la suite nous apprendra qu'il ne faisait alors que s'échauffer... Suit Oclupaca de Duke Ellington. Il ne s'agit pas loin de là d'un de ses morceaux les plus célèbres,... Lire la suite

Madeleine Peyroux + Mazur + Patricia Barber + The Flail (festival de jazz des 5 continents)

Critique écrite le 24 juillet 2005, par village vert

Palais Longchamp - Marseille 23 juillet 2005

Marilyn Mazur Tous les prospectus de festival de Jazz dans la région ont un argument imbattable pour la promotion d'un interprète inconnue : "il ou elle, a joué avec Miles Davis". A mon avis Miles a du souffrir plus que l'on ne le pense. En fait, la "Mazur" c'est un groupe de femmes qui font des percussions. Pleins de trucs du monde entier qui font "bing", "bang", "boum". Mais vous connaissez les femmes ! Elles ne peuvent pas s'empêcher de se faire remarquer. Alors elle danse style "je suis le sorcier de la tribu" et puisqu'elles se trouvent au top elles chantent aussi des cris de la jungle. C'est Véronique et Devina sur ARTE un soir de Thèma spécial "je suis une Femmes Libre". Je suis dur, ok, mais bon pensez à Miles !!! The Flail Heureusement, le festival à la bonne idée d'avoir installé dans le jardin, sous les arbres, une scène off avec le group franco-Usa The Flail. Ils on l'air d'avoir 16 ans et se sont des démons. Ils sont sauvages, assez charmant pour faire fondre ta sœur d'un seul clin d'œil et musicalement parfait. Du jazz mais du Jazz quoi !!!! Du Jazz atomique. Du Jazz, du Jazz, du Jazz... Bon vous avez compris moi lorsque je vois des gamins qui font du bruit sur des instruments comme des dératés, je suis au... Lire la suite