Accueil Harold Martinez en concert
Dimanche 5 décembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Le songwriter français Harold Martinez évolue dans un univers country folk rock habité à la Sixteen Horsepower...

Site

Harold Martinez en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Harold Martinez : l'historique des concerts

Di.

11

Mars

2018

Lee Ranaldo en concert
Lee Ranaldo+harold Martinez Harold Martinez | Lee Ranaldo
Salle Victoire 2 - St Jean de Vedas (34)

Ma.

02

Mai

2017

Wovenhand + Harold Martinez Paloma - Nîmes (30)

Je.

16

Fév.

2017

Harold Martinez ISLEA - Avermes (03)

Sa.

26

Nov.

2016

Jim Younger's Spirit en concert
Jim Younger's Spirit, Harold Martinez Harold Martinez | Jim Younger's Spirit
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

10

Sept.

2016

Les Belles Journees en concert
Les Belles Journees : Pauline Drand / Harold Martinez / Arman Melies / La Grande Sophie / Broken Back Les Belles Journees | La Grande Sophie | Harold Martinez | Arman Méliès | Broken Back
Parc des lilattes - Bourgoin jallieu (38)

Ve.

10

Juin

2016

Ve.

18

Mars

2016

Olivier Gotti + Harold Martinez Olivier Gotti | Harold Martinez
Quai des Arts - Sommières (30)

Sa.

30

Mai

2015

This Is Not A Love Song Festival en concert
This Is Not A Love Song Festival 2015 - 30 Mai : The Divine Comedy - Sun Kil Moon - Giant Sand - Paranoid London - Only Real - Aquaserge - Vaudou Game - Ariel Pink - Bagarre - Waxahatchee - The Juan Maclean - Grand Blanc - Twerps - Puts Marie - Wand... This Is Not A Love Song Festival | Ariel Pink | The Divine Comedy | Giant Sand | Harold Martinez | Shub | Bagarre | Only Real | Waxahatchee | The Juan MacLean | Puts Marie | Mark Kozelek / Sun Kil Moon | Grand Blanc | Aquaserge | Vaudou Game | Wand
Paloma - Nîmes (30)

Harold Martinez : les dernières chroniques concerts 2 avis

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2018, 3-3 : Fabulous Sheep, Rolling Blackouts, Loheem, Park Hotel, Le Sound Truck, Deerhunter, Harold Martinez, The Breeders, Ezra Furman, Idles

Critique écrite le 04 juin 2018, par Philippe

Paloma, Nîmes 3 juin 2018

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2018, 3-3 : Fabulous Sheep, Rolling Blackouts, Loheem, Park Hotel, Le Sound Truck, Deerhunter, Harold Martinez, The Breeders, Ezra Furman, Idles en concert

Le samedi, c'était par ici ! Troisième et déjà dernier jour (dommage, on commençait juste à prendre le rythme !) au festival TINALS. Météo fraîche (un petit vent moyennement agréable) et couverte, qui nous vaudra d'ailleurs un dépucelage : en plus d'une brumisation persistante, on essuyera plus tard la première averse, heureusement pas trop méchante, sur ce site depuis qu'on y vient en 2015 ! L'été se fait décidément prier, cette année dans le Sud... Manifestement, le dimanche est toujours le jour des enfants à Paloma, eux qui sont invités et casqués anti-bruit gratuitement par le festival, pour mémoire - c'est une des raisons pour lesquelles on l'aime. Bien évidemment, les jeux en bois et autres sont pris d'assaut... D'humeur un peu bougonne (il fait pas chaud et donc, pas soif non plus), on commence d'abord sans grand entrain, avec Fabulous Sheep, groupe de rock de Béziers, régional de l'étape donc : à vrai dire on sera rapidement conquis par leurs compositions punchy, un duo vocal également percutant, des guitares et batterie qui claquent comme de bonnes fessées et finiront par déclencher un pogo de bon aloi et bien mérité de leurs potes mais pas que, avec une fin tous potards dans le rouge. Ils jouent un peu trop fort, ils... Lire la suite

The Black Keys + The Kills + Harold Martinez (Festival de Nîmes 2014)

Critique écrite le 18 juillet 2014, par Pierre Andrieu

Arènes de Nimes 15 juillet 2014

The Black Keys + The Kills + Harold Martinez (Festival de Nîmes 2014) en concert

Grosse soirée rock 'n roll blues dans le superbe cadre des arènes romaines à l'occasion du festival de Nîmes le 15 juillet 2014 avec par ordre d'apparition, le prometteur Harold Martinez, les incendiaires The Kills et les imparables The Black Keys... Du bon, du sexy et du lourd jusqu'au bout de la nuit (ou presque) ! Harold Martinez Dès 19h45, le régional de l'étape, Harold Martinez, se charge de délivrer la bonne parole country folk rock 'n roll avec un set percutant en duo guitare/chant et batterie. Un set qui reçoit un bel accueil de la part du public. Au menu, gros riffs de blues rock distordu, voix habitée à la Sixteen Horsepower et morceaux aussi décérébrants que rentre dedans ou menaçants... Une très bonne introduction à cette soirée mais aussi à l'univers de ce groupe, qui gagnera forcément à être revu dans une petite salle intimiste avec un son plus chiadé. The Kills Après la demi-heure passé en compagnie de Mr Martinez, le duo The Kills a droit à un peu moins d'une heure pour prouver que sa classe sexy ne s'est pas évaporée avec les années, bien au contraire ! Amaigrie, très affûtée vocalement (quelle panthère !) et arborant une jolie teinture blonde, Alison Mosshart aka VV fait donc une... Lire la suite