Accueil Horror en concert
Mardi 27 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Horror en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Horror : l'historique des concerts

Ma.

16

Fév.

2010

The Horrors, S.C.U.M Le Botanique - Bruxelles

Sa.

31

Oct.

2009

Filthy Charity en concert
Horrör + Filthy Charity Filthy Charity | Horror
Enthropy - Marseille (13)

Ve.

12

Oct.

2007

Horror + Decurs + Varlin + Human Side Decurs | Human Side | Horror | Varlin
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Di.

24

Sept.

2006

Horror +Kastra Burna + Koït Electrique Nymphonik Koït Electrique Nymphonik | Kastra Burna | Horror
Squatt Okudulou - Marseille (13)

Sa.

23

Sept.

2006

Horror + Cheiss for Ever Horror | Cheiss for Ever
Machine à Coudre - Marseille (13)

Me.

20

Sept.

2006

Pavilionul 32 + Horror + Calavera + Brasero Calavera | Horror
la colo - Grenoble (38)

Horror : les dernières chroniques concerts 1 avis

(mon) Hellfest 2018, 2-3 : Redemption, Pensées Nocturnes, Get the Shot, Jessica93, L7, Turnstile, Ho99o9, Heilung, Memoriam, Terror, Body Count, Madball, Dead Cross, Neurosis, Dimmu Borgir

Critique écrite le 26 juin 2018, par Philippe

Hellfest, Clisson 23 juiin 2018

(mon) Hellfest 2018, 2-3 : Redemption, Pensées Nocturnes, Get the Shot, Jessica93, L7, Turnstile, Ho99o9, Heilung, Memoriam, Terror, Body Count, Madball, Dead Cross, Neurosis, Dimmu Borgir en concert

Deuxième journée dans l'enfer - vraiment tout relatif - du Hellfest. Comme nous sommes accueillis dans un campement de thrashmetalheads très pointus, on y entend régulièrement au petit matin, à l'étude du line-up, des saillies furax telles que celle-ci : "Ah, les cons ! Ils ont mis Redemption en même temps que Hexecutor !" Bon, ne sachant absolument pas de qui ils parlent, avouons qu'on en est pas bouleversés... Pour ce deuxième jour au festival d'Enfer, j'ai revêtu un T-shirt spécialement créé pour l'occasion, de couleur rose et avec deux chatons ultra-mignons dans un panier, légendés "Hellfest 2018 !" avec la police la plus choupinou que j'aie pu trouver. Ils me vaudront moult félicitations, plusieurs photos et même un certain nombre de hugs enamourés de gens hilares et attendris, dans les deux jours suivants... Un porteur de T-shirt à licorne (pourtant bien kawaii elle aussi), dégoûté, en a même lâché : "Putain, et dire que j'ai jamais osé les chatons !" Il faut dire que ça vous donne quand même un look largement plus badass qu'un T-shirt de Hatebreed, et c'était bien le but ... Pour ce qui est de Redemption, une fois arrivés, on comprendra l'enjeu important, en effet, de ne pas les rater : c'est un trio local inattendu d'un père... Lire la suite