Accueil Huggie & The Glitters en concert
Samedi 24 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Huggie & The Glitters en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Huggie & The Glitters : l'historique des concerts

Sa.

08

Déc.

2007

Lazybones en concert
Huggie & The Glitters + Lazybones + Ich Bin Dead +Backseat Girls Lazybones | Huggie & The Glitters | Ich Bin Dead | Backseat Girls
Le Korigan - Luynes (13)

Sa.

03

Nov.

2007

The Hatepinks en concert
Hatepinks + Huggie & The Glitters The Hatepinks | Huggie & The Glitters
Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

28

Avril

2007

Dead Pop Club en concert
Dead Pop Club + Huggie & The Glitters + Menpenti Dead Pop Club | Menpenti | Huggie & The Glitters
Machine à Coudre - Marseille (13)

Me.

21

Fév.

2007

Citizen Go en concert
Huggie & The Glitters + Robert Débé + Citizen Go + Népadépro Robert Débé | Citizen Go | Huggie & The Glitters | Népadépro
Balthazar - Marseille (13)

Sa.

25

Nov.

2006

Elektrolux en concert
Elektrolux + Huggie & The Glitters Elektrolux | Huggie & The Glitters
Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

16

Sept.

2006

Cowboys from Outerspace en concert
Cowboys from Outerspace, Huggie & The Glitters,Ich Bin Dead, Péna Cowboys from Outerspace | Stephane Pena | Huggie & The Glitters | Ich Bin Dead
Machine à Coudre - Marseille (13)

Huggie & The Glitters : les dernières chroniques concerts 5 avis

Huggie and the Glitters, P?Na! (Pena), Ich bin Dead, Cowboys from Outerspace (Night of the Dead Ratakans)

Critique écrite le 17 septembre 2006, par Philippe

Machine à coudre, Marseille 16 septembre 2006

Huggie and the Glitters, P?Na! (Pena), Ich bin Dead, Cowboys from Outerspace (Night of the Dead Ratakans) en concert

Ouaip, ça devait arriver, ce coup-ci c'est la fin des Ratakans. def. Ratakans : A kind of Punk 77' - Badge & sunglasses wearing - Japan &/or garage - Hate and love - poseur Gig Organisers, located in the Eastern South of France, and most usually in the Jean (punque)Roque Street. Ce coup-ci pas d'excuse footballistique - rappelons que la défaite de l'OM face à P%#f?ck$SG en avril dernier a au moins permis à l'asso Ratakans de vivre un peu plus longtemps (6 ans et quelques d'après nos calculs). La fête avait été belle pour ses 5 ans, on ne s'est donc pas retenus d'aller enterrer la sale Bête. Comme à peu près l'intégralité du public R'n'R de Marseille. Ce soir donc trois groupes de rock et un poète maudit à l'affiche. A la Machine à Coudre évidemment. déf.Huggie and the Glitters : Groupe d'apparence volontiers dépravée, composé de morceaux des Hatepinks, d'Aggravation et de dieu-sait-qui encore. Pratiquent un rock'n'roll pétaradant, assez jouissif, jouent trop fort et avec un chanteur de qualité mais braillant un peu trop près du micro (que du bonheur, donc). Très plaisante boule à facette, un amour probablement démesuré du strass et des paillettes. Album à paraître circulant déjà sous le manteau de certains individus. Idéal... Lire la suite

Hatepinks - Aggravation - Huggie and the Glitters

Critique écrite le 28 février 2006, par the

Machine à Coudre 25 février 2006

Bon puisque personne ne se décide, je vais chroniquer ce concert de trois groupes plutôt passables dans l'ensemble, faut quand même que quelqu'un le dise ! Alors d'abord la Machine à Coudre : c'est une salle beaucoup trop petite, franchement au prix où on paye, et puis c'est très mal ventilé. En plus il y a plein de gens avec des sales têtes (punks, blousons de cuir, crânes rasés...), même les filles ont toutes l'air plus ou moins dépravées, vraiment je ne suis pas très rassuré. Malgré tous mes efforts je ne parviendrai pas jamais à me faire servir à table... Et puis le concert commence très en retard comme par hasard. Huggie and the glitters C'est un groupe de rock parodique, qui s'amuse à reprendre en plus rapide de vieux tubes rock des années 80 (Wham, Huey Lewis and the News, U2...). Bon enfin j'ai pas tout reconnu mais c'était ça l'idée, c'est plaisant quelques minutes mais à force ça lasse un peu. Quand même à signaler, leur reprise de 'I promised you a miracle' de Simple Minds était vraiment sympa et d'ailleurs il y avait plein de jeunes qui dansaient et s'éclataient au premier rang (presque autant d'ambiance que pour Steve Estatof à l'Espace Julien l'an dernier). Enfin heureusement ça n'a pas duré trop longtemps quand... Lire la suite

Huggie & The Glitters + The Hatepinks

Critique écrite le 05 novembre 2007, par Zhou

Machine à Coudre - Marseille 3 Novembre 2007

Après une énième soporifique prestation de l'olympique, on quitte le stade peu avant la fin pour tracer rapidos à la Machine à Coudre, histoire de pas trop rater Huggie & The Glitters. La salle est remplie comme il faut mais sans plus, c'est décevant pour un samedi avec une affiche aussi sympa. A l'entrée l'éternel excellent choix : 5€ sans rien ou 8€ avec le nouveau 45T 16 titres (et oui) des Hatepinks. L'assistance est comme jeudi majoritairement jeune, il y a définitivement un nouvellement du public dans le milieu garage punque marseillais. On arrive pile pour le début de Huggie & The Glitters. Les Glitters c'est un peu le Lost Patrol Band marseillais en plus rock'n roll. Leur power pop... Lire la suite

Huggie & The Glitters + Robert DéBé + Citizen Go + Népadépro

Critique écrite le 27 février 2007, par Zhou

Le Balthazar - Marseille 21 Février 2007

Attention ! Nouveau concept de live report, le report from the bar ! Totalement inutile et mal informé. C'est la classe, c'est punk rock. Bref, ce soir on fêtait au Balthazar la sortie d'une compil' doucement intitulée 'Massilia Strikes Back... Punk Rock is alive !' et réunissant pas moins de 25 groupes keupons de la région marseillaise. Compil qui sera offerte lors de l'achat d'un CD d'un des groupes présents sur la galette. Tout ça édité par le jeune label No Need et chaleureusement parrainé par Chavana et nous. Une excellente initiative destinée à faire découvrir la scène régionale. Bien, ça c'est fait. Donc Vand étant un gros lâcheur, c'est en compagnie de Chris et Gas que je me rends au Balthazar, prévoyant d'arriver en retard parce que bon le Balthazar et la ponctualité c'est pas trop ça. Ô joie, le concert ne commencera pas trop en retard et finira même pas trop tard, grâce à la bienveillance des organisateurs (histoire de sembler objectif je précise que nous on a rien à voir la dedans hein, de toute façon Massilia et ponctualité ça rime pas trop non plus). La salle est bien remplie (une... Lire la suite

Huggie & The Glitters : les chroniques d'albums

Huggie & The Glitters : Heartbreak Radio

Chronique écrite le 10/10/2006, par Zhou

Huggie & The Glitters : Heartbreak Radio

Premier disque pour ce tout nouveau groupe marseillais composé de membres des Hatepinks, Aggravation, Blunt, Take Shit Back et co. De la bonne power-pop punk qui fait inévitablement penser aux feu Dollybird (dont ils partagent le chanteur) mais en plus rock'n roll. Mais attention on a affaire ici à une power pop assez percutante, pas...