Accueil Jeanne Balibar en concert
Lundi 22 avril 2024 : 6115 concerts, 27084 chroniques de concert, 5411 critiques d'album.


Chanson douce/amère, à la plaisante et hypnotique langueur rock.

Site

Jeanne Balibar : tous les concerts

Jeanne Balibar : l'historique des concerts

Ma.

28

Nov.

2023

Ma.

24

Oct.

2023

Ve.

06

Mai

2022

Cléa Vincent en concert
Jeanne Balibar & Clea Vincent Jeanne Balibar | Cléa Vincent
Sew Plateforme Culturelle - Morlaix (29)

Ve.

27

Mars

2015

Rodolphe Burger en concert
Psychopharmaka par Rodolphe Burger & Olivier Cadiot Rodolphe Burger | Jeanne Balibar
Docks - Lausanne ()

Me.

12

Oct.

2011

Jeanne Balibar + Kouyate & Neerman Kouyaté & Neerman | Jeanne Balibar
Salle J. Carmet - Allonnes (72)

Me.

04

Mai

2011

Jeanne Balibar + Fergus Les Trois Baudets - Paris (75)

Ma.

03

Mai

2011

Jeanne Balibar + Fergus Les Trois Baudets - Paris (75)

Ve.

11

Mars

2011

Buridane en concert
Jeanne Balibar + Buridane Buridane | Jeanne Balibar
Cave aux Poètes - Roubaix (59)

Jeanne Balibar : les dernières chroniques concerts 2 avis

Jeanne Balibar (Les Femmes s'en Mêlent)

Critique écrite le 03 décembre 2023, par Pirlouiiiit

Artplexe Canebière, Marseille 28 novembre 2023

Jeanne Balibar (Les Femmes s'en Mêlent) en concert

C'est la troisième fois que je viens à l'Artplexe, et ce n'est toujours pas pour venir voir un film même si ça me fait très envie. La première fois j'étais venu pour Mellano Soyoc, déjà dans le cadre du festival Les Femmes s'en Mêlent et déjà organisé par Ammam (voir chronique par ici), la deuxième fois c'était pour Jay Jay Johanson (voir chronique par ici). Cette fois c'est donc pour revoir et écouter Jeanne Balibar que j'avais déjà vu au Cabaret Aléatoire à l'époque où elle était accompagnée des musiciens de Poni Hoax il y a plus de 15 ans (voir chronique par ici)Je suis un peu en retard, le concert a déjà commencé (ça doit être le 2ème morceau). Il reste des places assises, je me jette au deuxième rang. Assez couvert, car il commence à faire froid dehors, j'ai d'un coup très chaud, mais pas autant que Jeanne Balibar qui chante en ce qui ressemble à un maillot de bain 2 pièces léopard. Et pour être honnête c'est ce qui captera mon attention pendant tout le premier morceau. Culotté et en même je ne pouvais pas m'empêcher de demander le sens qu'il fallait donner à cela.Ça et sa façon de danser lentement quand elle ne chante pas. Une "chorégraphie ébouriffante" comme elle l'appellera avec cet humour pince sans rire qui la caractérise.... Lire la suite

Girlz In the Garage + Jeanne Balibar & Poni Hoax (6ème Festival Reflets)

Critique écrite le 06 mai 2007, par Pirlouiiiit

Cabaret Aleatoire, Friche Belle de Mai - Marseille 5 mai 2007

Girlz In the Garage + Jeanne Balibar & Poni Hoax (6ème Festival Reflets) en concert

Soirée de clôture pour ce 6ème Festival Reflets, avec une soirée concert au Cabaret Aléatoire avec pour commencer les "Girlz" de In the Garage à partir de 22h. Du coup j'ai le temps de me rendre à la soirée Playa chez les Garnier. Après avoir fait Perier - La Friche en un petit quart d'heure en vélo, me voilà peu après minuit au Cabaret ... moins de monde que ce que je pensais, mais comme sur les affiches il était clairement indiqué que la tête d'affiche Jeanne Balibar n'attaquait qu'à minuit. Lorsque j'arrive les "girlz" sont derrière leurs platines. Il n'y a pas beaucoup de gens qui dansent mais il faut dire que le lieu est immense ; pourtant leur sélection est particulièrement entrainante et dansante. C'est curieux d'avoir commencé par un set DJ, mais c'est certainement car il y en a un autre après le live. Je profite de ce moment pour déambuler dans la salle, regarder les beaux panneaux (de Francois Guéry ?) tentant désespérément de trouver Mr Boeglin qui était sensé venir pour faire la chronique du concert (en vain). Quelques têtes familières par ci par la ... [ NdPh : En effet une absence peu excusable, dûe à une virée alcoolique pré-électorale et prémonitoirement dite de "Dernière Soirée en Zone Libre"... et en effet... Lire la suite

Jeanne Balibar + Laetitia Shériff (Printemps de Bourges 2004)

Critique écrite le 30 avril 2004, par Pierre Andrieu

Théâtre Jacques Coeur, Bourges jeudi 22 avril 2004

Quand les femmes s'en mêlent, on ressort tout "chose" du Théâtre Jacques Cœur... Laetitia Shériff et Jeanne Balibar, les deux charmantes chanteuses qui se sont succédées sur les planches au cours de cette soirée ont séduit par leur beauté et par leur musique, pourtant assez différentes. Avec Codification, son premier album qui vient tout juste de paraître après de nombreuses années de concerts prometteurs (en 2001 et en 2003), la carrière de Laetitia Shériff risque de subir un coup d'accélérateur assez violent. Car, désormais entourée par les précieux Olivier Mellano (guitares) et Gaël Desbois (batterie), la jeune femme semble parée pour séduire avec une musique à la fois chaotique, volcanique et réconfortante. Les morceaux - souvent dissonants et teintés d'expérimentations soniques - sont chantés d'une voix mutine, cela produit un effet redoutable à tous les coups : on se laisse emporter par ce maelström d'émotions à fleur de peau. Le set de Jeanne Balibar et Rodolphe Burger n'en manquera pas lui non plus, d'émotion... Même si tout... Lire la suite