Accueil Tous les festivals Les Femmes s'en Mêlent : les artistes en concert
Jeudi 29 février 2024 : 6960 concerts, 27051 chroniques de concert, 5404 critiques d'album.
Les Femmes s'en Mêlent

Les Femmes s'en Mêlent

du 18 au 27 avril 2024
Marseille


Festival itinérant réservé aux artistes féminines.

Les Femmes s'en Mêlent : vos critiques de concerts
Site

Les Femmes s'en Mêlent : le programme

Jeudi 18 Avril 2024

Jil Caplan

Jil Caplan en concert
Jil Caplan Chanson mélodique intimiste.
Jeudi 25 Avril 2024

WarEnd

20h30 Makeda - Marseille (13) 17/20 €WarEnd sera en concert au Makeda le 25 avril 2024 🔥
Rappeur Toulousain né à Créteil (94), baigne depuis toujours dans le milieu artistique. Il fait ses premiers pas dans le rap dès l'âge de 16 ans. C'est aussi et avant tout un passionné de vidéo. Ses connaissances lui permettent de mettre en scène et de réaliser ses premiers clips.
Transformé après une traversée de l'Atlantique sur un voilier, ce périple de 8 mois lui a permis de prendre beaucoup de recul sur sa vie et sa façon de créer sa musique. Après 3 EPs à son compteur (Kuro, Specimen et Mutation Hg), WarEnd ne cesse d'évoluer tant dans sa musique que dans ses textes.
Samedi 27 Avril 2024

Eesah Yasuke + Maicee

20h30 Le Makeda - Marseille 5e (13) 17.00 €EESAH YASUKE
EESAH a un parcours naviguant entre expériences professionnelles et humaines... Placée en foyer à l'adolescence, sa catharsis se réalise alors par les livres et l'écriture... Études de sociologie, éducatrice spécialisée jusqu'au rap en 2018, date à laquelle elle passe un cap. De tout ce parcours émerge alors l'EP "Cadavre Exquis", dans lequel EESAH refuse l'apitoiement sur son vécu et préfère en sortir une réflexion sur le dépassement de soi. Sa prose, sa poésie solitaire vont alors muer dévoilant une identité formidable.
Plus jeune, elle a été bercée par les musiques africaines, la rumba congolaise tout comme le rock, la soul music et bien sûr le rap. Elle est en dehors des modes, croise les styles pour mieux dessiner son univers, loin des tendances versatiles et éphémères.
Lauréate du BUZZBOOSTER 2021, Prix Printemps de Bourges 2022, la valeur de son talent est reconnue professionnellement... Son talent devrait s'affirmer auprès du public avec la sortie annoncée de son premier album et la tournée qui l'accompagne.
MAÏCEE
Brutal, électronique, sombre... Avec son flow rapide, passant du rap au chant, cette jeune artiste française aurait pu naître de l'autre côté de la Manche au début des années 2000... Avec ses deux couettes sur la tête, MAÏCEE pourrait donner l'impression d'une adolescente sortie d'un anime, alors que son côté Kawaii disparaît quand elle débite ses paroles crues, introspectives et pleines de rage. Son premier EP "i think my brain is weirD" témoigne du talent aiguille de cette artiste très prometteuse, pour la première fois sur scène à Marseille.

Le Festival LES FEMMES S'EN MÊLENT a vu le jour en Mars 1997.
Bien avant les débats sur la parité, LES FEMMES S'EN MÊLENT (LFSM) apporte une réponse à la sous-représentation des femmes dans la plupart des festivals, en proposant une programmation audacieuse et devenant ainsi le premier festival international défendant la création musicale des artistes femmes. Il devient itinérant dès sa troisième année en proposant des concerts labellisés LFSM dans de nombreuses villes de France comme à Lille, Lyon, Nantes, Toulouse... AMAM accompagne ce Festival à Marseille dans plusieurs salles de la ville et pour la première fois au CEPAC Silo pour une grande soirée de concerts réunissant la jeune génération de la scène pop chanson française et une artiste confirmée.
Fin des concerts

Les Femmes s'en Mêlent : les dernières chroniques concerts 15 avis

La Chica (Les Femmes s'en Mêlent)

Critique écrite le 03 décembre 2023, par Pirlouiiiit

Artplexe Canebière, Marseille 30 novembre 2023

La Chica (Les Femmes s'en Mêlent) en concert

Comme le concert de Jeanne Balibar mardi ici même (voir chronique par ici), le concert de ce soir est organisé par AMAM et fait partie du festival Les Femmes s'en Mêlent. Par contre Lionel m'a prévenu, ce soir c'est complet. Arrivé à l'heure pour une fois (en tout cas avant que le concert ne commence), je me cale près de la porte. Quand La Chica me double lentement par la gauche pour monter sur scène en faisant des mouvements circulaires avec un bâton d'encens allumé, je me glisse derrière l'enceinte au pied de la scène.Je suis vraiment content d'être là car jusqu'ici j'ai raté ses pourtant nombreux passages à Marseille, dont le théâtre silvain (voir chronique par ici) et ces 2 soirs à la Meson. En plus il s'agit de la dernière de ce piano solo avec le quel elle tourne depuis plus de 2 ans. Même de dos de 3 quarts, accroupis dans le noir j'apprécie ce début de concert et m'amuse déjà du fait que selon la lumière Sophie Fustec plus connue sous le nom de La Chica est complétement différente.Après avoir failli me braquer avec son "Je parle bien français mais je fais ce que je veux" que j'ai trouvé un peu puéril alors qu'il avait j'imagine plutôt vocation à amuser, j?ai accepté de me laisser porter par sa musique et ses paroles essentiellement... Lire la suite

Jeanne Balibar (Les Femmes s'en Mêlent)

Critique écrite le 03 décembre 2023, par Pirlouiiiit

Artplexe Canebière, Marseille 28 novembre 2023

Jeanne Balibar (Les Femmes s'en Mêlent) en concert

C'est la troisième fois que je viens à l'Artplexe, et ce n'est toujours pas pour venir voir un film même si ça me fait très envie. La première fois j'étais venu pour Mellano Soyoc, déjà dans le cadre du festival Les Femmes s'en Mêlent et déjà organisé par Ammam (voir chronique par ici), la deuxième fois c'était pour Jay Jay Johanson (voir chronique par ici). Cette fois c'est donc pour revoir et écouter Jeanne Balibar que j'avais déjà vu au Cabaret Aléatoire à l'époque où elle était accompagnée des musiciens de Poni Hoax il y a plus de 15 ans (voir chronique par ici)Je suis un peu en retard, le concert a déjà commencé (ça doit être le 2ème morceau). Il reste des places assises, je me jette au deuxième rang. Assez couvert, car il commence à faire froid dehors, j'ai d'un coup très chaud, mais pas autant que Jeanne Balibar qui chante en ce qui ressemble à un maillot de bain 2 pièces léopard. Et pour être honnête c'est ce qui captera mon attention pendant tout le premier morceau. Culotté et en même je ne pouvais pas m'empêcher de demander le sens qu'il fallait donner à cela.Ça et sa façon de danser lentement quand elle ne chante pas. Une "chorégraphie ébouriffante" comme elle l'appellera avec cet humour pince sans rire qui la caractérise.... Lire la suite

Tel Quel + Ausgang (Festival Les Femmes s'en Mêlent)

Critique écrite le 08 mai 2023, par Pirlouiiiit

Molotov, Marseille 20 avril 2023

Tel Quel + Ausgang (Festival Les Femmes s'en Mêlent) en concert

Souvent quand je vois la programmation du Molotov sur Concertandco (vous savez ce site sur lequel vous pouvez trouver en quelques clics tous les concerts à venir à Marseille et ailleurs) je me dis que je devrais y venir plus souvent. Cette semaine c'est donc la deuxième fois que j'y mets les pieds (et les oreilles). Après le très chouette concert de Sam Karpienia's Electric Power et Black Ends mardi (voir la chronique par ici), me voici de retour ce jeudi dans le cadre du festival Les Femmes s'en Mêlent (festival qui reprendre sur Marseille cette année et dans le cadre duquel j'ai pu voir Mellano Soyoc - voir la chronique de Philippe par ici - à l'Artplexe). Failli être retardé sur mon chemin en raison d'un attroupement musical devant la Brasserie de Plaine ... En arrivant au Molotov je ne suis qu'à moitié surpris lorsque j'apprends que le concert affiche complet malgré le prix plus haut que ce que pratique la salle habituellement. A mon entrée, dans la salle, déjà plutôt bien pleine, la première partie est en plein set. Il s'agit de Tel Quel duo montpelliérain " réunissant un rappeur et un multi-instrumentiste chanteur, créant une musique nouvelle, poétique, brute, entre deux univers : Le rap flirtant avec la chanson destroy de Cutter,... Lire la suite

Mellano / Soyoc- Denuit (Festival Les Femmes s'en mêlent)

Critique écrite le 20 avril 2023, par Phil2guy

Cinéma l'ArtPlexe, Marseille 14 Avril 2023

Mellano / Soyoc- Denuit (Festival Les Femmes s'en mêlent) en concert

Un mois après sa venue à Marseille avec Kas Product, la chanteuse Mona Soyoc revient cette fois-ci avec Olivier Mellano au cinéma l'ArtPlexe dans le cadre du festival " Les Femmes s'en mêlent " (ils ont été invités par l'association AMAM, qui a été à l'initiative des récents concerts de Martin Dupont et And Also the Trees à Marseille et dont nous avons dit ici le plus grand bien). La chanteuse et le guitariste multi-instrumentiste (qui a collaboré avec Dominique A, Brendan Perry ou Dominic Sonic, entre autres) ont commencé à jouer ensemble en 2019 sous le nom de Mellano / Soyoc. Ils ont donné entre temps quelques concerts et ont conçu un superbe album, Alive, sorti l'année dernière.Le groupe Denuit, originaire de Montpellier, joue en première partie. Ce duo d'obédience " électrodarkwave ", qui a déjà deux albums à son actif, est composé d'un jeune homme au claviers et machines (son apparence donne l'impression qu'il s'est échappé d'un groupe de metal) et d'une chanteuse toute noir vêtue. Les deux se tiennent face à face. On sent qu'il y a chez eux un certain sens de la mise en scène et leur visuel est très gothique , à l'instar de la pochette et du titre de leur dernier album, Inferno.La voix de contralto de la chanteuse, assez proche de... Lire la suite