Accueil Jon Oliva's Pain en concert
Jeudi 13 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Jon Oliva's Pain en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Jon Oliva's Pain : les dernières chroniques concerts 3 avis

Jon Oliva's Pain + Primal Fear

Critique écrite le 07 mai 2008, par Gandalf to G

Z7 de Pratteln (Suisse) 1er mai 2008

Ceux qui me connaissent savent que pour certains groupes, il me faut ma dose par an, sinon je suis en manque ! Et évidemment, Oliva, que ce soit avec Savatage ou avec son groupe JOP, en fait partie, de ces groupes indispensables à mes oreilles de live music-addict. Si j'ai pas mon "Believe" régulièrement, je peux vite devenir irascible ! :p Apres la Belgique et l'Allemagne en 2005, l'Italie en 2006, le Luxembourg en 2007, me voici sur les routes suisses en 2008 pour écouter le mastermind de Savatage ! L'occasion pour moi de découvrir enfin cette salle du Z7, où toutes les tournées passent généralement. Ça ne commence pas très bien, car passée la frontière, il ne nous reste que 10 km à faire pour arriver, mais avec DG au volant on va galérer quelques temps malgré un Gps et un Atlas embarqués ! C'est moche, c'est vide dans les rues (1er mai oblige), ça pluviote, bref que du bonheur ! Heureusement un quidam interrogé en anglais, et me répondant en suisse allemand (logique hein...), nous indique à peu près la direction. Nous arrivons finalement à bon port, pour se rendre compte que MANTICORA a déjà largement commencé son set. Dommage car j'étais impatient de les entendre, au vu du seul excellent album que j'ai d'eux ("Hyperion"). Ils... Lire la suite

Jon Oliva's Pain

Critique écrite le 10 avril 2007, par Gandalf

Rockhal à Esch/Alzette (Luxembourg) 07 avril 2007

Après Kamelot la veille à Anvers, place ce soir à Esch/Alzette, ville luxembourgeoise inconnue pour ma part quelques semaines plus tot, au Mountain King, mister Jon Oliva, the Mastermind of Savatage, enfin bon, mon chanteur à moi de mon groupe à moi ! Qui se ramène ce soir en solo avec son trés bon combo pour promouvoir son second opus sous le nom de Jon Oliva's Pain, bien meilleur que le premier à mon sens, et qui contient des titres taillés pour briser les nuques en live ! Alors déjà, on se perd un peu pour retrouver le Quick local où nous attendent quelques poilus parisiens venus exprès pour l'occase. Des marseillais, des parigots, des (meurhte et) mosellans... Une equipée bien disparate pour découvrir le Luxemboug, terre d'aventures et d'excitation ultime... Bref, après des menus deux fois moins chers qu'en France, on essaye de trouver la salle, un peu guidés par une Marjorie à qui on avait dit qu'on avait dit qu'on avait dit que c'etait par la bas dans ce coin vers là, et Oso et Osa qui etaient passés devant avant de se paumer pendant 20 minutes à la recherche dudit Quick ! Mais je suis mauvaise langue, on trouve du premier coup la salle....enfin, après s'etre demandé ce qu'on foutait au milieu d'une ancienne zone minière ou... Lire la suite

Jon Oliva's Pain

Critique écrite le 23 avril 2006, par Gandalf

Milan/Gualtieri 21/22 avril 2006

Presque un an que je n'avais pas eu ma dose d'Oliva...Une bien longue attente pour moi, dont la musique de Savatage continue à rythmer ma vie, dans les meilleurs moments comme dans les plus tristes... Vu la petite tournée que Jon Oliva's Pain effectuait ce printemps, il etait evident que j'allais une nouvelle fois devoir me deplacer à plusieurs centaines de kilomètres de Marseille. Mais quand on aime à ce point on ne compte rien. J'avais donc prévu de faire une seule des deux dates italiennes planifiées. Celle de Milan. Et puis et puis... VENDREDI 21 AVRIL 2006 - RAINBOW - MILAN Une fois de plus, les clients de la cordonnerie des Chartreux vont se retrouver devant porte close, un ecriteau fait avec amour leur annoncant que leur artisan préféré est parti pour la capitale lombarde pour cause de concert INRATABLE ! A 9h nous etions déjà sur l'autoroute avec mon Padre, bouffant du bitume allègrement, faisant un pause déjeuner à Albenga (on y connait une pizzeria du tonnerre, croyez moi !), avant de repartir pour Milan, où nous arrivons tranquillement dans l'aprem'. Si nous sommes autant en avance sur l'horaire du concert, c'est d'une part parce qu'on sait trés bien qu'on se perd toujours dans cette ville bordélique (même en etant... Lire la suite