Accueil Kate Tempest en concert
Jeudi 2 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


La bien nommée Kate Tempest envoie un hip hop à la fois sans concession, poétique et très accrocheur. L'une des révélations des Trans Musicales de Rennes en décembre 2014. En tournée en 2015 !

Kate Tempest : vos chroniques d'albums
Site

Kate Tempest : tous les concerts

Kate Tempest : l'historique des concerts

Lu.

28

Oct.

2019

Sa.

06

Juillet

2019

Les Eurockéennes de Belfort en concert
Eurockéennes De Belfort 2019 - 6 Juillet : Jain, Weezer, Parkway Drive, Angèle, Frank Carter & The Rattlesnakes, Kate Tempest, Aloise Sauvage, Comte De Bouderbala , Georgio, Thylacine, Tchami & Malaa, Mass Hysteria & Guests, Farai, Bakar, Hubert Lenoir, Les Eurockéennes de Belfort | Weezer | Angèle | Le Comte De Bouderbala | Kate Tempest | Jain | Frank Carter & The Rattlesnakes | Mass Hysteria | Aloïse Sauvage | Parkway Drive | Georgio | Thylacine | The Psychotic Monks | Hubert Lenoir
Presqu'ïle de Malsaucy - Belfort (90)

Sa.

08

Juin

2019

NOS Primavera Sound Porto en concert
Erykah Badu / RosalÍa / Nina Kraviz / Jorge Ben Jor / Modeselektor Live / Guided By Voices / Neneh Cherry / Low / Kate Tempest / Big Thief / Joy Orbison / Yves Tumor Full Band / Snail Mail / Lucy Dacus / Tirzah / Boddika / Mykki Blanco... NOS Primavera Sound Porto | Guides by Voices | Low | Neneh Cherry | Nina Kraviz | Mykki Blanco | VIagra Boys | JORGE BEN JOR | Erykah Badu | Modeselektor | Kate Tempest | Amyl and The Sniffers
Site Festival Optimus Primavera Sound - Porto (Portugal)

Ve.

31

Mai

2019

Festival Primavera Sound en concert
Agoria Live - Aldous Harding - Amyl And The Sniffers - Anthony Naples Live - Batu - Beak> - Bflecha - Bliss Signal - Cardi B - Carly Rae Jepsen - Chai - Courtesy - Cybotron Live - Derby Motoreta's Burrito Kachimba - Dirty Projectors - Dr. Rubinstein ... Festival Primavera Sound | Julia Holter | Suede | Pond | Joy Orbison | Jungle | Aldous Harding | Agoria | Kurt Vile | Tame Impala | Kate Tempest | Amyl and The Sniffers
Parc del Forum - Barcelone

Je.

09

Mai

2019

Ve.

03

Mai

2019

Les Nuits Du Botanique en concert
Kate Tempest - Apollo Noir - Peritelle Les Nuits Du Botanique | Kate Tempest
Le Botanique - Bruxelles

Di.

27

Août

2017

Festival Cabaret Vert en concert
Festival Le Cabaret Vert - 27 Août 2017 : Petit Biscuit, The Yokel, Catherine Ringer, FKJ, Kate Tempest, Pire Mastaa Festival Cabaret Vert | Kate Tempest | Catherine Ringer | Petit Biscuit
Stade Bayard - Charleville Mezieres (08)

Sa.

26

Août

2017

Festival Mimi en concert
Itoken & Shuta Hasunuma + Al Akhareen - Osloob & Naïssam Jalal + Kate Tempest Festival Mimi | Kate Tempest
Cité des Arts de la Rue - Marseille (13)

Kate Tempest : les dernières chroniques concerts 4 avis

Mass Hystéria + Kate Tempest + Weezer + Jain + Frank Carter and the Rattlesnakes + Angèle (Eurockéennes de Belfort 2019)

Critique écrite le 05 août 2019, par Lebonair

Presqu'ïle du Malsaucy - Belfort 6 juillet 2019

Mass Hystéria + Kate Tempest + Weezer + Jain + Frank Carter and the Rattlesnakes + Angèle (Eurockéennes de Belfort 2019) en concert

Dans l'ambiance orageuse, bouillante et poussiéreuse d'un Malsaucy qui a fait le plein ce samedi, ceux sont les filles qui furent à l'honneur lors de cette troisième journée de festivités. Les soeurs Doga, Angèle,Kate Tempest,Aloise Sauvageet Jain ont pris le pouvoir en laissant seulement quelques miettes aux autres artistes tels que Mass Hysteria, Weezer, Parkway Drive et Frank Carter. Mass HysteriaLa Grande Scène 18h30 19h45 C'est un peu l'histoire d'une vie qui défile quand on retrouve Mass Hystéria sur scène. On les connaît, on les a vus un paquet de fois en live en 20 ans, sur chaque sortie d'albums, sur chacune de leurs tournées et on se souvient évidemment de concerts mémorables et de souvenirs merveilleux vécus en leur compagnie. Par le passé, on les as tant aimés. C'est leur 5ème passage aux Eurocks (le premier remonte à 1997) mais malheureusement, il se tiendra sans leur guest annoncé Max Cavalera (Soulfly, ExSepultura) qui a raté son avion. Dommage, on aurait bien aimé voir le légendaire Brésilien hurler au micro en compagnie de Mouss le Brestois. On aurait surement pris un sacré coup de Mass. Qu'importe, ils devraient comme à leur habitude nous mettre le feu dans le cerveau. Mouss nous dira "dans ce... Lire la suite

(mes) Eurockéennes 2019, 1/2 : Mass Hysteria, Hubert Lenoir, Kate Tempest, Weezer, The Psychotic Monks, Frank Carter & The Rattlesnakes, Mantar

Critique écrite le 09 juillet 2019, par Philippe

Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert 6 juillet 2019

(mes) Eurockéennes 2019, 1/2 : Mass Hysteria, Hubert Lenoir, Kate Tempest, Weezer, The Psychotic Monks, Frank Carter & The Rattlesnakes, Mantar en concert

On aurait bien aimé commencer comme toujours ces chroniques par le petit couplet sur notre 26 ième participation d'affilée, sur les 31 éditions de nos chères Eurockéennes, par la petite blague habituelle sur notre âge avancé, comparé à celui de la moyenne des festivaliers. Oui mais voilà, le dimanche à l'entrée, on a croisé un tonique spectateur de 62 ans et a priori presque toutes ses dents, qui y venait pour la 30 ième fois (à se demander quelle fut son excuse pour l'année manquée ?), et qui enquillait là son, euh, quatrième jour d'affilée, ce qu'il nous a prouvé vidéo à l'appui ! Ca nous a directement claqué le beignet pour cette année... On se contentera donc de signaler que les Eurocks se mettent enfin au Cashless (le bonheur, des deux côtés des comptoirs !), et que la prévision météo sous le Mont Salbert n'est toujours pas une science exacte... Car si pour le week-end (le seul créneau compatible avec notre vie de grande personne habitant à 850 kilomètres), on nous avait unanimement condamné par avance à des éclairs zébrant un ciel gris, et à des pieds tanqués dans la boue, on a eu à la place les zolis navions et fumées de la Patrouille de France, tri-coloriant un ciel presque tout le temps clair par ailleurs, et juste le nez... Lire la suite

Rone, Courtney Barnett, Kate Tempest, Forever Pavot, Money For Rope, Smoove & Turrell, Grand Blanc, Cosmo Sheldrake, The Ringo Jets, Jambinai, Curtis Harding, Eagles Gift, Bantam Lyons, Lizzo, Vaudou Game (Trans Musicales de Rennes 2014)

Critique écrite le 01 décembre 2015, par Pierre Andrieu

Ubu, Etage et Parc Expo de Rennes 3 au 6 décembre 2014

Rone, Courtney Barnett, Kate Tempest, Forever Pavot, Money For Rope, Smoove & Turrell, Grand Blanc, Cosmo Sheldrake, The Ringo Jets, Jambinai, Curtis Harding, Eagles Gift, Bantam Lyons, Lizzo, Vaudou Game (Trans Musicales de Rennes 2014) en concert

Le traditionnel pèlerinage de fin d'année aux Trans Musicales de Rennes a permis de faire encore une fois une belle moisson de découvertes ultra éclectiques, les coups de cœur du programmateur du festival, l'infatigable et très ouvert d'esprit Jean-Louis Brossard, étant toujours de très bonnes surprises en provenance de la Terre entière. En toute subjectivité, voici les moments forts de l'édition 2014 vécus début décembre à l'Ubu, à l'Etage et dans les halls du Parc Expo en compagnie des 64 000 personnes qui se sont déplacées aux Trans... Pop psyché parisienne, indie pop made in Australia, rock psyché français, rhythm & blues soul 'n roll américain, hip hop british... Forever Pavot On commence avec Forever Pavot, qui clôture en beauté la première soirée avec un set trippant, cinématique au-delà de l'imaginable et renversant de classe... Le démiurge féru de psychédélisme se cachant derrière ce nom, Emile Sornin, crée vraiment d'épatantes mini symphonies psyché pop sixties. Eagles Gift Après ce très bon départ, rendez-vous est fixé avec le groupe Eagles Gift... Au programme, du rock psyché joué de manière inspirée et carrée, des compositions hyper prenantes, avec de grands flashbacks vers Syd Barrett, de... Lire la suite

Kate Tempest (Trans Musicales de Rennes 2014)

Critique écrite le 29 décembre 2014, par Pierre Andrieu

Parc Expo, Rennes 4 décembre 2014

Kate Tempest (Trans Musicales de Rennes 2014) en concert

Jeudi 4 décembre, Hall 3 du Parc Expo de Rennes, en milieu de soirée, la très couillue rappeuse anglaise Kate Tempest retourne en beauté les Trans Musicales avec ses hip hop songs mélangeant poésie spoken word, électro funky et rap près de l'os...   Pas la peine d'être super pointu en hip hop ou de connaître préalablement les chansons de cette jeune femme particulièrement charismatique et énergique se déclarant aussi fan de Virginia Woolf que du Wu-Tang Clan : en un clin d'œil la bien nommée Kate Tempest emporte tout sur son passage avec ses textes très virulents (qu'elle assène parfois a capella sans que la tension ne baisse une seule seconde... ), son flow façon mitraillette dotée d'un cerveau et ses morceaux très bien foutus, voire carrément tubesques (Marshall Law, Lonely Daze, The... Lire la suite

Kate Tempest : les chroniques d'albums

Kate Tempest : Let Them Eat Chaos

Chronique écrite le 25/10/2016, par Stéphane Pinguet

Kate Tempest : Let Them Eat Chaos

Let Them Eat Chaos n'est que son deuxième album solo et déjà la Britannique Kate Tempest - jeune rouquine à l'allure innocente et ancienne membre de Sound of Rum - ne cesse de briller ! Un disque qui, sans révolutionner les codes du genre, apporte un vent de fraîcheur à la scène Hip-Hop anglaise. C'est malheureusement beaucoup trop rare pour qu'on passe à coté. Il y a certes un paquet de chanteuses populaires dans le monde, mais peu ont réellement quelque chose à dire dans leurs chansons. Kate Tempest n'appartient justement pas à cette famille d'artistes. Elle prend la musique comme un art de vivre mais surtout, comme un moyen de faire passer un message ou d'éveiller les consciences. Avant d'être rappeuse, elle est avant tout poétesse, et ce n'est pas la nouvelle collection de titres qui forme Let Them Eat Chaos qui nous fera dire le contraire. "Picture of Vacuum" ouvre l'album sous forme d'un Slam, avant qu'une discrète instrumentation rejoigne le phrasé de la jeune artiste, ajoutant une certaine tension au poids de ses mots. L'instru' signé Dan Carey, rappelle par bien des égards les productions Ninja Tune, on pense notamment à Dels sur son album Gob (Big Dada, 2011) -label sur lequel Tempest a justement sorti son premier effort-, à la... Lire la suite

Kate Tempest : Vidéo

Kate Tempest : écoute