Accueil Madjo en concert
Samedi 16 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


De sa voix suave entremêlée de cordes et de guitares, elle nous invite dans son monde onirique qui oscille entre pop et folk. Elle offre des rythmes urbains faisant la part belle aux voix hypnotiques et tribales, entre Brooklyn et Dakar.

Site

Madjo en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Madjo : l'historique des concerts

Sa.

30

Avril

2016

Madjo + Outside Duo Salle Avel-Dro - Plozevet (29)

Di.

07

Fév.

2016

Sa.

23

Janv.

2016

Madjo + 1re Partie : Black Lilys Presqu'île - Annonay (07)

Ma.

01

Déc.

2015

Ma.

01

Déc.

2015

Sa.

14

Nov.

2015

Jain en concert
Madjo + Jain Madjo | Jain
Run Ar Puns - Chateaulin (29)

Ma.

10

Nov.

2015

Madjo : les dernières chroniques concerts 5 avis

Madjo + Cleary

Critique écrite le 14 mars 2015, par Sami

Nomad Café, Marseille 13 Mars 2015

Madjo + Cleary en concert

Encore une belle soirée au Nomad Café qui enchaîne les bons plans en ce début d'année. Elle commence avec une découverte (pour moi en tout cas) du nom de Cleary, un Aixois qui a vécu en Irlande et vient présenter des chansons pop/folk plutôt agréables. Un live intimiste avec des instruments aussi divers que le xylophone et le melodica, où le public est souvent mis à contribution, à chuchoter le bruit du vent, tapoter dans sa paume pour faire celui de la pluie, quand ce n'est pas un spectateur qui est invité à mimer au milieu de la salle. Pas vraiment retenu les paroles de ses morceaux mais bien apprécié celui où il faisait allusion aux circuits du jeu Mario Kart, tout comme sa reprise teintée d'électronique quasi björkienne du "Baby Love" des Supremes. La tête d'affiche du soir n'a pas attiré autant de monde que je pensais, mais la salle est suffisamment remplie pour réserver un bel accueil à l'exquise Madjo et ses musiciens. J'avais raté son premier passage à Marseille, il y a 5 ans déjà au poste à galène, mais garde un... Lire la suite

Festival du Bout du Monde : Louis Chedid + Toots & the Maytals + Susheela Raman + Ben L'Oncle Soul + Oumou Sangare + Renegades Steel Band + Gogol Bordello + Gipsy Burek Orkestar + Jaqee + Axel Krygier + Madjo + Sophia Charai

Critique écrite le 12 août 2011, par Flag

Presqu'île de Crozon 7 août 2011

Festival du Bout du Monde : Louis Chedid + Toots & the Maytals + Susheela Raman + Ben L'Oncle Soul + Oumou Sangare + Renegades Steel Band + Gogol Bordello + Gipsy Burek Orkestar + Jaqee + Axel Krygier + Madjo + Sophia Charai en concert

Le Festival du Bout du Monde - Jour 3 Troisième et dernier jour du festival du Bout du Monde. Et là, c'est le scenario inverse de la veille que tout le monde redoute : la journée commence avec un superbe ciel bleu mais les différentes prévisions annoncent de l'orage et un déluge de flotte en fin de journée. Préférant me fier aux réflexes météorologiques des gens du cru, je jette quelques oreilles, histoire de me rassurer. Manque de bol, ils confirment le déluge. La question ne sera donc pas de savoir s'il va flotter, mais à quelle heure ! Ouverture des festivités par le Renegades Steel Orchestra de Trinidad. Style fanfare calypso, frappant sur leur bidon et ça leur fait visiblement du bien, le groupe d'une vingtaine de percussionnistes plutôt jeunes sautillent, souriant. A nouveau cette joie d'être présents, joie communicative. Toutefois, passée l'agréable surprise de ce band frappant et bondissant, reprenant parfois des standards du reggae, dont quelques Bob Marley entre autres, de manière assez originales, le tout est finalement assez répétitif à mon goût, à moins que je ne prête pas assez l'oreille aux finesses de frappe et au jeu de scène. Demi-tour pour rejoindre la très lointaine scène Kermarrec, où s'élance la... Lire la suite

Festival Solidays 2011 : Moby, Gaëtan Roussel, Aaron, Iam, Katerine, John Butler Trio, Patrice, Moriarty, Têtes Raides, Asaf Avidan & The Mojos, Aloe Blacc, Ebony Bones, Stromae, Skip The Use, Zone libre vs Casey & B.James, Madjo, Israel Vibration, Hocus Pocus, Irma, Raggasonic, Les musiciens du métro

Critique écrite le 12 juillet 2011, par Julyzz

Hippodrome de Longchamp, Paris 24/26 juin 2011

Festival Solidays 2011 : Moby, Gaëtan Roussel, Aaron, Iam, Katerine, John Butler Trio, Patrice, Moriarty, Têtes Raides, Asaf Avidan & The Mojos, Aloe Blacc, Ebony Bones, Stromae, Skip The Use, Zone libre vs Casey & B.James, Madjo, Israel Vibration, Hocus Pocus, Irma, Raggasonic, Les musiciens du métro en concert

13ème édition du Festival Solidays et je m'aperçois que nous n'avons pas fait de chronique depuis 2005 !!! Cette année encore, record de concerts, d'animations, de solidarité, de prises de parole, d'expos, d'informations. Vous vous imaginez bien que je n'ai pas pu tout faire. Tout ça était bien frustrant pour une assoiffée comme moi. 5 scènes différentes de part et d'autres de l'Hippodrome Longchamp, ça en fait des kilomètres... J'ai bien couru dans tous les sens et parcouru le site au pas de course, mais je ne pourrais vous raconter le plus souvent que les ambiances perçues. Les musiciens du métro, Je vous déteste Mon témoignage commence par Les musiciens du métro. Je n'assiste qu'au dernier titre de Je vous déteste. Pourtant je regrette mon retard et j'espère les recroiser bientôt. Ok ils ont une chanson qui s'appelle Julie alors forcément ça m'intrigue ;) . Irma Première artiste pour laquelle je viens en particulier : Irma. Toujours aussi douce, charmante, discrète et tellement groovy. Elle mérite le succès de sa Major Company. Son album entier est repris par le public qui l'acclame à chaque intermède. Et puis, contrairement à l'album, son acoustique est tellement magique et encore plus pendant les... Lire la suite

Madjo

Critique écrite le 16 novembre 2010, par Mkhelif

Poste à Galène - Marseille 11 Novembre 2010

Madjo en concert

De retour au Poste à Galène pour la deuxième fois cette semaine. La veille pour un concert électro-rock avec The Hundred In The Hands et Adam Kesher (dont vous pouvez retrouver la chronique) et ce soir pour une ambiance plus folk avec Madjo. Elle vient faire découvrir ou redécouvrir son premier album Trapdoor sorti le 13 septembre qui succède à son premier EP sorti en 2009. Ca faisait très longtemps que je n'avais pas entendu une chanteuse folk française de cette trempe. Pendant le premier quart du concert, le public écoute attentivement, pour ne pas dire religieusement, Madjo nous chanter des chansons en français et en anglais avec une voix puissante qui vous prend les tripes. Je me laisse même surprendre à ne pas prendre de photos pendant la première partie du concert tellement chacun des artistes... Lire la suite