Accueil Nicole Atkins en concert
Mercredi 2 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Folk-pop americain. Nicole Atkins est dotée d'une voix bouleversante, dans la lignée de ces chanteuses américaines genre Joan Osborne, qui rendent instantanément les chansons intemporelles.

Nicole Atkins : vos chroniques d'albums
Site

Nicole Atkins en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Nicole Atkins : l'historique des concerts

Di.

08

Nov.

2015

Mercury Rev en concert
Mercury Rev, Nicole Atkins Mercury Rev | Nicole Atkins
Botanique - Bruxelles (B)

Ve.

10

Oct.

2014

Nicole Atkins + Chinese Army Chinese Army | Nicole Atkins
Alimentation générale - Paris 11e (75)

Ma.

01

Juillet

2008

Festival de Nîmes en concert
James Blunt + DB Clifford + Nicole Atkins & The Sea Festival de Nîmes | James Blunt | Nicole Atkins
Arènes - Nîmes (30)

Je.

17

Avril

2008

Camille Bazbaz en concert
Bazbaz + Nicole Atkins Camille Bazbaz | Nicole Atkins
La Cigale - Paris 18ème (75)

Nicole Atkins : les dernières chroniques concerts 6 avis

Nicole Atkins

Critique écrite le 11 août 2016, par Pirlouiiiit

Rubin Museum of Art, New York 5 aout 2016

Nicole Atkins  en concert

Après une bonne semaine à ne rien faire de spécial (pas de boulot, pas de chronique, juste famille repas et balades) nous avons finalement quitté la banlieue de Washington DC pour nous rendre à New York. Trajet plein d'émotion puisque mine de rien cela fait maintenant plus de 10 ans que je suis arrivé dans cette superbe ville et que nous en sommes répartis pour Marseille. À cette époque the National s'apprêtaient à sortir Sad songs for dirty lovers, Qatsi son We love the urge, les Strokes et les White Stripes impossibles à voir en concert, Bo Diddley, Vic chesnut et les Cramps toujours vivants, le CBGB n'avait pas encore été remplacé par un magazin de chaussures, la Knitting Factory n'avait pas déménagé, Tonic accueillait pendant tout un moins les différentes formations de John Zorn pour ses 50 ans, Eugene Hutz enflammé encore le mini dance-floor du Mehanata ... Les Teenage prayers n'avaient pas encore sorti everyone thinks you're the best et dAve faisait partie des the Sea qui accompagnaient Nicole Atkins qui sortait son premier album ! Depuis j'ai revu Nicole avec dAve (à Nîmes) et puis sans (à Washington DC) ... ce soir c'est dans une formule piano / duo que je m'apprête à redécouvrir certains de ses tubes plus quelques... Lire la suite

Nicole Atkins & the Sea + Salt & Samovar

Critique écrite le 09 novembre 2008, par Pirlouiiiit

Rock & Roll Hotel - Washington DC 07 novembre 2008

Nicole Atkins & the Sea + Salt & Samovar en concert

Mine de rien c'est déja la 4eme fois que je vais voir Nicole Atkins et son groupe the Sea ... et pour etre parfaitement honnete, certes j'aime beaucoup ce qu'ils font mais c'est surtout la présence de dAve (ex Qatsi) a la guitare qui me fait aller les voir dans des locations "exotiques" telle que Nimes ou DC comme soir ... Une petite heure de route et nous voila sur avenue H dans un quartier qui a l'air de bien bouger ... Nous mangeons quelques blocs plus bas, a l'Argonaut, un restaurant / bar au allures de pub (pour ma part ce sera un burger au bleu et peinte de Black Chocolate Stout) et puis nous allons attendre le début des concerts au premier etage du Rock & Roll Hotel ... Rejoins par le fameux dAve cité ci dessus nous nous mettrons a échanger de nombreuses considérations électorales et musciales ou reflexions sur le temps qui passe (c'est bientot l'anniversaire de Losha ici présent), ... si bien qu'a 23h11 nous réque nous avons surement raté la premiere partie ... Salt & Samovar ... Je me précipite donc a l'etage en dessous ou il y a pas mal de monde, et ou nous assisterons aux deux derniers morceaux de ce groupe dont les influences russes (avec un nom pareil on avait le droit de les imaginer) ne sont pas franchement... Lire la suite

James Blunt + Nicole Atkins and the Sea + DB Clifford (Festival de Nîmes )

Critique écrite le 05 août 2008, par Pirlouiiiit

Arenes de Nimes 01 juillet 2008

James Blunt + Nicole Atkins and the Sea + DB Clifford (Festival de Nîmes ) en concert

J'aime bien répété à qui veut bien l'entendre que je ne vais en général à des concerts qu'en vélo ... et que je ne vois pas l'intérêt d'aller voir un truc loin alors qu'avec un peu de patience ça finira par passer à Marseille. Et pourtant à peine quelques semaines après être venu voir Radiohead dans les Arènes de Nîmes m'y revoilà déjà, et en plus en pleine semaine ... mais c'est que ce soir il y a mon pote dAve (oui oui le guitariste de Qatsi) qui joue en première partie de ... James Blunt On arrive tard ... enfin juste à l'heure ... cette fois pas d'ennui avec les pass ... je retrouve quelques têtes familières parmi les photographes et aussi parmi les gars de la sécurité ("ça change de Chantal Goya glisse-je à un qui ne me reconnaît pas). La sécu est moins à cran, car elle a reçu des consignes un peu plus souples ... cette fois au moins on peut même photographier les "premières parties" contrairement à Radiohead. Je rentre donc par derrière la scène pour découvrir DB Clifford qui est me semble t il français en fin de compte. Trio synthé/chant basse batterie ... tout tourne autour de la voix et du sourire du chanteur (des petits aires de Jude Law) qui entre les morceaux s'exprime dans un français parfait (il vient du... Lire la suite

Nicole Atkins and the Sea + Hopewell

Critique écrite le 07 mars 2007, par Pirlouiiiit

Midway Club - New York 06 mars 2007

Nicole Atkins and the Sea + Hopewell en concert

Ok assez perdu de temps avec la chronique d'avant hier je vais (essayer de) faire rapide pour celle ci. Parmi les groupes qui ont marqués mon séjour dans le Bronx il y a quelques années (ah ben c'est bien parti pour être court ca !) il y a bien evidemment the National, mais aussi et peut être même plus Qatsi. Celui ci n'ayant pas décollé assez vite et ayant explosé en pleine préparation du deuxième album pour des raisons essentiellement géographique ses deux membres toujours new yorkais ont intégré d'autres projets. Pour Luke le batteur, Heloise and the Savoir Faire et pour dAve le guitariste, the Land of no (composé aussi de deux ex Holy Ghost et un Figgs) qui accompagne Steve Shiffman et the Sea qui accompagne ce soir comme les précédents Nicole Atkins. Lorsque j'arrive au club Midway (sur l'avenue B entre 2nd et 3rd st) après une bonne demi heure de vélo par un froid polaire, il n'y a pas grand monde au rez-de-chaussée. Le concert ayant lieu comme souvent au sous -sol je m'y rend. Sur scène un groupe assez excité qui semble très influencé par Led Zeppelin and co, jusque dans le look (petites moustaches, cheveux longs, ...). Le chanteur bouge beaucoup, a la voix très aigue ... je n'aurais pas le temps de dégaine mon appareil photo... Lire la suite

Nicole Atkins : les chroniques d'albums

Nicole Atkins : Mondo Amore

Chronique écrite le 02/07/2011, par Pirlouiiiit

Nicole Atkins : Mondo Amore

Alors que Anna Calvi continue à connaître une battage mediatico-critique hors du commun et que les chroniqueurs de Concertandco tombent un à un comme des mouches sous le charme boudeur de celle ci, il me paraît d'autant plus urgent / juste de revenir sur le cas de Nicole Atkins dont les précédents disques Neptune city et Bleeding Diamonds auraient sans doute eu le même succès si ils étaient sortis de ce côté ci de l'Atlantique (quand on sait que Nicole et Anna ont toutes les deux des grand-pères qui ont émigré d'Italie la question a d'autant plus de sens). En effet la ressemblance dans le chant et la musique est telle que beaucoup (outre atlantique) ont du croire que Black out ou encore Desire étaient de nouveaux extraits du successeur de Neptune City. Visiblement décomplexée par une longue tournée avec son groupe The Sea qui l'a amenée jusqu'aux Arènes de Nimes ou sur le plateau télé de Later Live with Jools Holland aux côtés de Metallica (et même à être le sujet d'une pub), et libérée de ses obligations pesantes avec Columbia (qui rêvait surement d'en faire la nouvelle Sheryl Crow),... Lire la suite

Nicole Atkins : Neptune City

Chronique écrite le 16/04/2008, par Pirlouiiiit

Nicole Atkins : Neptune City

Depuis que les hasards des splits m'a fait croiser la route de cette chanteuse new yorkaise (NY / NJ pour être plus précis) je suis avec intérêt sa progression vers un succès qui parait inévitable. Il faut dire que Nicole est dotée d'une voix bouleversante, dans la lignée de ces chanteuses américaines genre Joan Osborne, qui rendent instantanément les chansons intemporelles. Apres un premier EP Bleeding Diamonds qui l'a fait remarquer par la maison de disque qui s'occupe d'elle maintenant, la revoici avec un premier album pour le moment sorti uniquement aux USA ... ce qui pourrait changer (en tout cas on l'espère de tout cœur) avec cette première mini tournée européenne, dont ce seront une fois de plus les parisiens qui auront la primeur (première... Lire la suite

Nicole Atkins : Bleeding Diamonds

Chronique écrite le 16/05/2007, par Pirlouiiiit

Nicole Atkins : Bleeding Diamonds

Lorsque Jude a annoncé qu'il déménageait a Philadelphie, j'ai compris que la malediction de mes groupes préférés continuait et qu'après Sloy, Nazdorovie et Opossum c'était au tour de Qatsi d'éclater en pleine ascension ... quel dommage. Du coup je continue à suivre ce que font dAve et Luke. Alors que Luke assure la batterie de Héloïse and the Savoir Faire, dAve lui accompagne depuis quelques années maintenant la jolie Nicole au sein de ce qui s'appelle The Sea. Après une première démo remarquée par les gens de chez Columbia, les voici qui sortent (en attendant l'album) un premier maxi. Ce qui frappe tout de suite c'est la voix de Nicole. A la fois claire et râpeuse, n'hésitant pas à partir... Lire la suite

Galerie Photos

  • 2 - Nicole Atkins by Pirlouiiiit

Nicole Atkins : Vidéo

Nicole Atkins : écoute