Accueil Justin Nozuka en concert
Mardi 11 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


A mi-chemin entre blues, folk et soul, Justin Nozuka évolue dans un univers qui rappelle ceux de Damien Rice ou Ben Harper. La tonalité de ses chansons oscille de la solitude à l'optimisme, de la réflexion mélancolique au blues endiablé...
Né à New York d'un père japonais et d'une mère américaine, Justin Nozuka vit actuellement au Canada.

Site

Justin Nozuka en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Justin Nozuka : l'historique des concerts

Sa.

21

Avril

2018

Sa.

21

Avril

2018

Di.

08

Oct.

2017

Lu.

08

Juin

2015

Lu.

08

Juin

2015

Me.

09

Avril

2014

Ve.

22

Juillet

2011

Crazy Week !!!  en concert
Cocoon + Justin Nozuka + Medi Crazy Week !!! | Medi | Justin Nozuka | Cocoon
Théâtre de Verdure ( Espace J. Cotta) (06)

Je.

14

Juillet

2011

Festival de Poupet en concert
Justin Nozuka + Roger Hodgson Festival de Poupet | Roger Hodgson | Justin Nozuka
Théâtre de Verdure - St Malo du Bois (85)

Justin Nozuka : les dernières chroniques concerts 2 avis

Lady kill + Sophie Delila + Justin Nozuka + Les Wampas + Bombay bicycle club + Gossip + Camille + The Prodigy + Ghinzu + Birdy Nam Nam (Musilac 2009)

Critique écrite le 31 juillet 2009, par Estaillard Bastien

Esplanade du lac, Aix les Bains 11 Juillet 2009

Lady kill + Sophie Delila + Justin Nozuka + Les Wampas +  Bombay bicycle club + Gossip + Camille + The Prodigy + Ghinzu +  Birdy Nam Nam (Musilac 2009) en concert

2ème jour de concerts à Musilac, très attendu pour moi, car doit s'y produire Gossip dont j'attends le concert avec impatience et Prodigy. La journée commence par un groupe régional Lady Kill avec seulement deux membres : un chanteur et un chanteur, guitariste, pianiste. Ce groupe nous offre un concert plutôt sympa avec des compostions en Anglais inspirées par Radiohead ou Nirvana. Tranquille et donc sympa pour commencer. Sophie Delila, elle aussi est une Française qui chante en Anglais dans un registre soul. Ses compositions ne sont pas d'une originalité fracassante mais elle livre un bon concert, ou elle bouge beaucoup et parle avec le public. Je passe vite sur Justin Nozuka qui livrera une prestation tout à fait honorable mais dont les chansons folk un peu "midinette" n'ont aucun intérêt pour moi. Retour en fanfare avec Les Wampas. Dont la musique pas terrible en album n'est pas non plus l'important du concert qui est occupé aux trois quarts par les pitreries de Didier Wampas. Celui ci se dépense sans compter pour séduire son public, allant même slammer avec une chaise au milieu de la foule. Un set très sympa mais sans intérêt sur le plan musical. Suit un groupe que je ne connais absolument pas Bombay bicycle... Lire la suite

Jason Mraz + Justin Nozuka + Alela Diane (Festival de Nîmes )

Critique écrite le 16 juillet 2009, par Mcyavell

Arènes - Nîmes 9 juillet 2009

Jason Mraz + Justin Nozuka + Alela Diane (Festival de Nîmes ) en concert

Des trois artistes qui se produisent ce soir, Alela Diane est celle que je préfère écouter en disque. Mais sa prestation au Poste à Galène voilà 15 mois m'avait laissé sur ma faim. A-t-elle progressé en concert ? La réponse est non. Elle est toujours accompagnée de son père guitariste et nous avons deux piquets sur la scène auquel on peut en ajouter un troisième : la choriste qui a remplacé Mariee Sioux (partie faire une carrière solo encore moins dynamique). Alors oui, c'est agréable à l'oreille, mais je connais déjà les disques et la scène n'apporte rien, au contraire. Sur le deuxième morceau, deux musiciens additionnels arrivent et resteront jusqu'à la fin. Le batteur - instrument oblige - bouge pour les autres. Quant au bassiste, il est curieusement animé de spasmes dans une jambe ce qui va m'occuper pendant les quarante longues minutes de ce premier set. Alela Diane interprète en majorité des morceaux de son dernier album To Be Still mais n'oublie pas le précédent The Pirate's Gospel que je sors régulièrement pour me détendre lorsque les embouteillages me surprennent. Elle a la bonne idée de terminer par le morceau titre et The Rifle. Entre temps, elle a fait une imitation (involontaire) de Dolores O'Riordan sur White As... Lire la suite

Justin Nozuka + Nawo

Critique écrite le 26 avril 2009, par Blandine

L'Usine - Istres 21 avril 2009

Justin Nozuka + Nawo en concert

Justin Nozuka : nouvelle idôle des ados ! Ce soir, l'Usine d'Istres est bondée et trépigne d'impatience de voir arriver Justin Nozuka. La moyenne d'âge est plutôt jeune (entre 15 et 20 ans) et, comme indiquent les nombreux cris agitant la salle ("Justiiiiiiiiinnn"), il semble que le jeune homme soit en train de devenir la nouvelle coqueluche des ados. Surexcités ou non, il faudra patienter un peu le temps de la première partie. Nawo, jeune chanteur blond un peu ébouriffé, s'avance sur scène -vers son micro orné d'une guirlande lumineuse à fleurs- où il officie seul avec sa guitare et sa pédale à effets. Le jeune homme brille par son énergie, presque trop intense parfois, et propose des titres bien rythmés en français. La voix monte vers les aigus, mais les paroles sont plutôt décevantes. Le public est attentif et semble apprécier. Soulignons tout de même la beauté des jeux de lumières qui m'ont véritablement bluffée et séduite, dans des clignotements rouges frétillant sur le tempo, ou via une percée de rayons jaunes s'élevant derrière le chanteur... "J'avais joué avec Justin à Lyon et il m'avait dit qu'on le referait, seulement d'habitude c'est jamais le cas. Là, ca c'est fait, et Justin c'est un mec génial,... Lire la suite