Accueil Pilöt en concert
Vendredi 29 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Pop rock débridée, dansante et hystérique... Découverte du Printemps de Bourges 2009

Pilöt : vos chroniques d'albums
Site

Pilöt en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Pilöt : l'historique des concerts

Je.

11

Fév.

2016

Pilot + 1ere Partie La Dame de Canton - Paris (75)

Sa.

31

Janv.

2015

Sa.

31

Janv.

2015

Je.

25

Sept.

2014

Sa.

19

Nov.

2011

Hushpuppies en concert
Hushpuppies + Pilöt Hushpuppies | Pilöt
Le Plan - Ris Orangis (91)

Lu.

18

Juillet

2011

Je.

23

Juin

2011

Sa.

05

Mars

2011

Pilöt : les dernières chroniques concerts 3 avis

Pilöt + Phosphene

Critique écrite le 21 mars 2011, par Ysabel

Akwaba - Châteauneuf de Gadagne 05 Mars 2011

Pilöt + Phosphene en concert

Une soirée riche en découverte ce soir à l'Akwaba. Deux groupes que je ne connais pas du tout et qui offrent, chacun, un univers très particulier. La soirée va commencer par Phosphene, qui plante le décors dès le départ. Loesha monte sur scène, toute vêtue de noir. Elle commence à chanter tout en frappant sur un énorme tom avec deux gros marteaux. C'est très impressionnant et même plutôt fascinant, je dois dire. Ils sont cinq musiciens autour d'elle : un bassiste, deux guitaristes, un clavier et un batteur. Pour eux, se produire à l'Akwaba c'est revenir où tout a commencé. C'est donc un concert un peu spécial et chargé d'un sens tout particulier ce soir. La musique envoie du rock très enlevé et tout en puissance. Tous les musiciens et surtout les guitaristes, du moins au commencement, sont en perpétuels mouvements. J'aime vraiment beaucoup ce bon son, bien rock, un peu noir et métaleux juste ce qu'il faut. Ils nous présentent un univers fort et intense. Captivant même. Les parties un peu plus narratives, sur la musique qui se fait plus sourde, a un côté psyché et expérimental excellent. Les pauses un peu lyriques, suivies de reprises musclées offrent un contraste fabuleux. Loesha, elle, reste debout, silencieuse, dans un autre... Lire la suite

Pilöt+ Delirium orchestra+The Snackybouliste

Critique écrite le 30 juin 2009, par Maryflo

le Baby - Marseille 27 juin 2009

Pilöt+ Delirium orchestra+The Snackybouliste en concert

Alors tout d'abord un MERCI aux gérants du Baby qui feront débuter les concerts à l'heure annoncée ! Je l'avais déjà constaté la dernière fois, il faut donc le préciser! Donc, premier groupe à se produire ce soir, des étranges créatures parisiennes à l'univers quelque peu décalé : Pilöt. Formation classique me direz vous avec une batterie, une guitare + une basse et une chanteuse. Oui mais voilà, l'agréablement surprise vient du fait que leurs sons, eux, n'ont rien d'habituels. Faisant preuve d'une grande liberté musicale, ils produisent des riffs puissants, prenants, stridents. C'est une tourmente par instants qui nous emporte vers des contrées lointaines... Lire la suite

ThE BeWiTcHeD hAnDs On ThE tOp Of OuR hEaDs + Cercueil + Mustang + Minipli + Pilöt + The National Parcs (Printemps de Bourges 2009)

Critique écrite le 28 avril 2009, par Pierre Andrieu

Le 22 d'Auron, Bourges 24 avril 2009

ThE BeWiTcHeD hAnDs On ThE tOp Of OuR hEaDs + Cercueil + Mustang + Minipli +  Pilöt + The National Parcs (Printemps de Bourges 2009) en concert

Très haut niveau pour les Découvertes rock du Printemps de Bourges cette année... Après la très belle sélection présentée le mercredi 22 avril (bientôt chroniquée ici même), les groupes sélectionnés pour jouer le vendredi 24 ont tous révélé un impressionnant potentiel. Chronique d'une série de concerts donnés au moment du repas de midi puis de la sieste - de 12h30 à 15h30 - dans un 22 d'Auron très bien rempli... Pas de risque d'assoupissement cette année, et ce pour deux raisons : les concerts se déroulent dans deux salles où le public est debout (contrairement à la Maison de la Culture où les confortables sièges donnaient envie de dormir) et les groupes sont bons, voire excellents ! Minipli Premier à plancher sur l'examen de passage scénique, le groupe Minipli fait bonne impression avec son électro rock cabaret plutôt marrant, sexy et original... Le gros travail sur la mise en scène et la présentation scénique (costumes, éclairages, changements d'instruments... ) rend la musique encore plus pertinente : on navigue à vue dans des atmosphères troubles, malsaines et interlopes. Le guitariste/claviériste ne quittera pas sa combinaison intégrale (visage compris ) de tout le concert, le choriste/bassiste... Lire la suite

Pilöt : les chroniques d'albums

Pilöt : Mother

Chronique écrite le 20/10/2010, par Zeu Western Manooch

Pilöt : Mother

De Pilöt - avec un tréma sur le O - il ne saurait être question de filer un quelconque portrait définitif, histoire de plier ce billet en deux temps trois mouvements. Non, pas de ça entre nous ! En fait, ces quatre-là, emmenés par la voix céleste d'une bien jolie furie, en la personne d'Alex C. Le Thomas de Selve, donnent dans l'esquive, la fugue, le cache-cache, le trompe l'œil avec une élégance consommée et pour tout vous dire inquiétante. Ouais, on a flippé notre Mother, c'est ça ! Et histoire de compliquer encore un peu l'affaire, au-delà d'une biographie erratique, s'il y a bien une chose qui n'arrangera pas les affaires du pauvre chroniqueur pressé en mal de clichés éculés, ce sont bien ces douze titres hétéroclites. En clair, pour choper l'essentiel des insaisissables Pilöt, il faut du... Lire la suite