Accueil Swayzak en concert
Mercredi 28 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Dj dub-tech-house. Swayzak cultive un équilibre ingénu entre électronique habile et classe, chanson new-wave et house minimale.

Site

Swayzak en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Swayzak : l'historique des concerts

Ve.

11

Mars

2011

Curry and Coco en concert
Aeroplane + Nasser + Curry & Coco + Swayzak + Numinots... Numinots | Swayzak | Curry and Coco | Phred | Nasser | Aeroplane
La Machine du Moulin Rouge - Paris 18eme (75)

Sa.

30

Janv.

2010

Echoes Of Logistic : Alexx + Baby Ford + Losoul + Swayzak + The Shaders Losoul | Swayzak
Showcase - Paris (75)

Sa.

09

Mai

2009

Swayzak + Seï A + Get the Curse Cabaret Aléatoire - Marseille (13)

Sa.

21

Fév.

2009

Sa.

03

Mai

2008

Leonard de Leonard en concert
Swayzak, Leonard De Leonard, Kavinsky, Pilooski, DaTA, D*I*R*T*Y, Swayzak | Leonard de Leonard
Bataclan - Paris (75)

Sa.

05

Avril

2008

Don Rimini en concert
Swayzak, Principles Of Geometry, Quenum, Pheek, Don Rimini, Geedp, Principles of Geometry | Swayzak | Don Rimini
Palais des Beaux Arts - Lille (59)

Sa.

05

Avril

2008

Festival Paysages Electroniques en concert
Swayzak, Principles Of Geometry, Quenum, Pheek, Don Rimini, Geedp... Festival Paysages Electroniques | Principles of Geometry | Swayzak | Don Rimini | Dj Kazey
Tri Postal - Lille (59)

Ve.

04

Avril

2008

Don Rimini en concert
Swayzak, Principles Of Geometry, Quenum, Pheek, Don Rimini, Geedp, Principles of Geometry | Swayzak | Don Rimini
Palais des Beaux Arts - Lille (59)

Swayzak : les dernières chroniques concerts 1 avis

The Dead 60s, the Divine Comedy, Architecture in Helsinki, Swayzak, Nathan Fake, Hifiklub, Henry et Georgette...

Critique écrite le 29 septembre 2007, par stéphane sarpaux

festival Marsatac, J4, Marseille 28 septembre 2007

The Dead 60s, the Divine Comedy, Architecture in Helsinki, Swayzak, Nathan Fake, Hifiklub, Henry et Georgette... en concert

Il fut un temps où le festival Marsatac, mieux reconnu en France que dans sa bonne vieille ville de Marseille, ne savait pas trop où poser ses scènes. Et c'est vraiment par accident (l'incendie des docks en 2005) qui l'a conduit sur le J4, cette merveilleuse esplanade à l'entrée du Vieux Port, entre mer, centre-ville et ferry de voyageurs. Un lieu parfait pour un festival qui propose de nous ouvrir les écoutilles au maximum pour y faire entrer du hip hop, du rock, de l'électro, du rap concocté aux quatre coins de la planète. C'est d'ailleurs en se stabilisant sur le J4 depuis 3 ans que Marsatac a vraiment pris de l'ampleur et qu'il a acquis ses lettres de noblesse tout en continuant à prendre des paris sur la programmation artistique. A Marsatac, on lorgne sur le modèle des Transmusicales de Rennes, pas celui des Francofolies de la Rochelle. Il faut donc se prémunir d'une bonne dose de curiosité et d'humilité pour s'y rendre. Parce que pour quelques découvertes renversantes (Rubin Steiner et Cinematic orchestra il y a 4 ans, Bauchklang et Kid Koala il y a 3 ans, David Walters et Birdy Nam Nam il y a 2 ans, Bat for Lashes l'année dernière), il faut également se frapper la tête contre les murs devant certaines prestations... Lire la suite