Accueil Two Heads On en concert
Samedi 24 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Ils intègrent avec fluidité des éléments électro, break-beat, trip-hop et jazz.

Site

Two Heads On en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Two Heads On : l'historique des concerts

Lu.

26

Mars

2007

Sa.

30

Sept.

2006

Festival Marsatac en concert
Public Enemy - GG Project - Spleen - Two Heads On Festival Marsatac | Spleen | Public Enemy | Two Heads On | GG Project
J4 - Esplanade St Jean - Marseille (13)

Sa.

22

Juillet

2006

Nuits Carolines en concert
Two Heads On + LoOp Nuits Carolines | LoOp | Two Heads On
Hôpital Caroline - Marseille (13)

Two Heads On : les dernières chroniques concerts 1 avis

Public Enemy, The Rapture, Peaches, Jahcoozi, Q-Bert, Sway, Chikinki, Two Heads On (Marsatac 2006)

Critique écrite le 01 octobre 2006, par Sami

Espace St Jean J4, Marseille 29/30 Septembre 2006

Public Enemy, The Rapture, Peaches, Jahcoozi, Q-Bert, Sway, Chikinki, Two Heads On (Marsatac 2006) en concert

Vendredi Première constatation en arrivant en début de soirée sur le site, il semble y avoir largement plus de monde que l'an dernier, tant mieux pour les organisateurs, tant pis pour ceux qui ont galéré pour se garer. Arrivé en plein set des Anglais de Chikinki, un groupe de jeunes inconnus au bataillon qui ont du beaucoup écouter les Stone Roses quand ils étaient petits. Ils en ont la morgue et le look mais malheureusement pas encore les chansons, qui semblent ne jamais décoller malgré des riffs efficaces et la présence de deux synthés. Cela dit le show était assez plaisant pour tous ceux que Mogwai laissait de marbre sur la grande scène. La suite sous le même chapiteau c'est avec les Allemands de Jahcoozi qui ont rapidement fait monter la température d'un cran avec un ragga digital aussi redoutable que le jeu de scène de la chanteuse Sasha Pererra découverte l'an dernier chez Modeselektor. Elle n'a pas une voix extraordinaire (à moins que ce ne soit le son du micro qui était couvert par les basses monstrueuses) mais beaucoup d'énergie à revendre et puis ses déhanchés sexy ont rapidement débridé le public qui s'est ramené. Les amateurs de r'n'b salace auront apprécié la reprise décalée de l'ode au cunnilingus qu'est... Lire la suite