Accueil Chronique album : Tabarnak - Des Chiffres Et Des Hommes, par Pirlouiiiit
Lundi 18 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Tabarnak : "Des Chiffres Et Des Hommes"

Tabarnak :

Pop - Rock

Critique écrite le 14 juillet 2009 par Pirlouiiiit

Alors que le succès semblait à portée de micro pour Musard (avec notamment une signature chez Atmosphériques) voilà qu'ils ont mystérieusement disparu de la circulation (on murmure qu'ils se sont perdus du côté de Lille). Quelques années après les avoir vu sillonner la scène locale avec enthousiasme, revoici Candice Guennec (chant et basse) et Guillaume Baranger dit Bab (guitare et "bas de batterie") sans Manu (guitare et chant) ni Lucille (violon) mais avec Thierry (trompette). Maintenant donc en trio et sous le nom de Tabarnak, on reconnait quand même tout de suite la voix, la plume et l'entrain du groupe précédent. Comme carte de visite Tabarnak nous offre un superbe 8 titres qui montrent que l'inspiration n'est pas près de s'envoler et que le découragement n'est pas non plus à l'ordre du jour. Au contraire ! (tout comme Alanis Morissette ou Chris Isaack qui réalisèrent leurs meilleurs albums sous le coup de la colère), on a l'impression que Candice a canalisé sa colère en chansons ... à l'image de ce J'te dois rien qui sonne comme un règlement de compte sinon en tout cas comme une sérieuse mise au point, ou du tout aussi personnel Il faut que je me rappelle deuxième acte de foi du disque. Ce qui est étonnant aussi, c'est que plus les textes sont durs, plus la musique est dansante (cf Fidele cabot) ! Des titres plus légers / doux quand même comme le très sautillant La lune me nargue ou l'écolo Vent en cage. Candice a gardé sa plume acérée, et avec Bab cette facilite à pondre des mélodies légères et entraînantes. Quant à la trompette de Thierry, elle virevolte d'un morceau à l'autre pour la plus grand joie de nos oreilles. Finalement Tabarnak ce n'est pas de la "chanson réaliste" ni "festive" au sens où en l'entend habituellement, même si la plupart de ces morceaux le sont - "festifs" (dans la musique) et "réalistes" (dans les textes) - disons que c'est un cocktail explosif des deux ; d'ailleurs tellement efficace qu'il a réussi à me faire chanter quelques grossièretés à voix haute dès le premier concert ...

2009 ( myspace.com/tabarnakmusique)
Vignette Pirlouiiiit

 Critique écrite le 14 juillet 2009 par Pirlouiiiit
 Envoyer un message à Pirlouiiiit

BAB : les chroniques d'albums

BAB : Bienvenue à Bord

BAB : Bienvenue à Bord par Pirlouiiiit
22/05/2011
Après un changement de line-up (Candice et Guillaume faisaient partie de Musard) et 2 changements de noms (Tabarnak étant résolument trop osé pour espérer conquérir le marché Canadien - une de leurs ambitions clairement affichée) c'est sous le nom... La suite