Accueil Chronique album : Hervé André - 35 Mm, par Pirlouiiiit
Dimanche 23 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Hervé André : "35 Mm"

Hervé André :

Pop - Rock

Critique écrite le 21 octobre 2009 par Pirlouiiiit

A un rythme quasi métronomique (en tout cas plus rapide que ma capacité a les chroniquer), Hervé André sort environ un album par an. Depuis que ma route a croisé la sienne au sein du duo Fictions Intimes, il y a eu Live aux Argonautes (2005), Pas de lumière sans ombre (2006), Sous la course du soleil (2008) et maintenant ce 35 mm. Comme sur les précédents Hervé y chante (normalement et "diphoniquemenment"), y joue des guitares (certaines de sa confection) et de l'harmonica en se bouclant. Il y fait donc encore une fois presque tout tout seul ... "presque" car on notera cette fois la présence sur certains morceaux de 2 personnes qu'on a pu croiser lors de certaines de ses sessions h hebdomadaires : Stéphane Paulin qui en plus du son vient jouer de la batterie sur 2 titres, et Fred Buram ex Jamasound de la clarinette sur un autre. Le resultat : de longs morceaux instrumentaux comme ce Panoramique(s) de 7 minutes et d'autres chantés, sur lesquels la voix de Hervé a toujours un peu des accents qui rappellent celle de Alain Bashung. Le chant, en revanche, s'en éloigne de plus en plus ... plus appuyé, plus vaporeux encore, ou plus désespéré selon les passages ... parfois un peu comme du Jean-Louis Murat. D'autres morceaux comme Mag/Déplacement sont presque parlés ... pour un résultat plus proche de la poésie que du slam ... on pense alors éventuellement a Mendelson (si on cherche a tout prix à faire des rapprochements / comparaisons). Atmosphérique pour certains, planant pour d'autres ... ce disque ne s'apprivoisera pas dès la première écoute, car il faudra en effet un peu plus qu'une oreille distraite pour pénétrer dans l'univers (légèrement ?) tourmenté de cet artiste aux multiples facettes (ces dessins sont aussi assez tordues). Les curieux pourront le retrouver en live presque tous les vendredi soir à 20h dans son atelier (h) au 44 rue Tilsit (13006 Marseille) ou il nous convie chaque semaine à partager ses expérimentations sonores. Gens pressés s'abstenir.

2009 (h - myspace.com/herveandre)
Vignette Pirlouiiiit

 Critique écrite le 21 octobre 2009 par Pirlouiiiit
 Envoyer un message à Pirlouiiiit

Hervé André : les chroniques d'albums

Hervé André : Pas De Lumière Sans Ombre

Hervé André : Pas De Lumière Sans Ombre par Pirlouiiiit
13/04/2007
On l'avait découvert avec Fiction Intimes, revoilà Herve André en solo cette fois (c.a.d. sans Delphine Cerdan) avec un nouveau disque de 8 titres enregistrés a Clermont Ferrand. On retrouve donc Hervé et sa guitare pour une quarantaine de minutes... La suite