Accueil Chronique album : Movie Star Junkies - Evils Moods, par Patrick Foulhoux
Dimanche 12 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Movie Star Junkies : "Evils Moods"

Movie Star Junkies :

Pop - Rock

Critique écrite le 10 décembre 2014 par Patrick Foulhoux

Si tu n'as pas le tarin pour flairer les coups tordus et les traquenards en bande organisée, si tu ne sais pas nager le crawl au milieu des crocodiles et danser la gigue avec les crotales, je te recommande de te tenir à l'écart des Movie Star Junkies qui sont au rock ce que Jim Thompson est à la Bibliothèque Rose.

Ça tombe bien, une chanson porte son nom sur ce nouvel album. Avec Melville (Voodoo Rhythm, 2008), leur première salve, on découvrait des Turinois fins lettrés. Le redoutable gang piémontais récidive dans la dérive littéraire à chaque saillie, jusqu'au précédent Son Of The Dust (Outside Inside, 2012), album conceptuel bâti sur une légende ayant cours en Italie.

Tout comme Leonard Cohen et Nick Cave, étoiles du berger pour le quintet, MSJ s'amuse avec les croyances. Il les pétrit pour en pervertir l'esprit originel et la perception. Avec ce quatrième album studio, le cinquième si on compte la roborative compilation Still Singles (Beast Records, 2013), MSJ s'enfonce dans un bayou où le Gun Club, The Fall et Dr John portent des masques indiens en dansant une sarabande autour du totem où est ligoté Tom Waits.

Le titre et le visuel de l'album sont des panneaux indicateurs dont il vaut mieux tenir compte si on ne veut pas finir détroussé au détour d'une mangrove, le cul à l'air. Un des grands albums de 2014 par un des groupes européens les plus importants du moment !

Chronique issue du site www.slowshow.fr



2014 (Voodoo Rhythm)

 Critique écrite le 10 décembre 2014 par Patrick Foulhoux