Accueil Chronique album : The Thrills - Let's Bottle Bohemia, par Pierre Andrieu
Samedi 28 novembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

The Thrills : "Let's Bottle Bohemia"

The Thrills :

Rock

Critique écrite le 14 janvier 2005 par Pierre Andrieu

Un an après son rafraîchissant premier album - So much for the city -, The Thrills présente déjà le fruit de son travail acharné sur la pop. Et comme leur premier effort en studio s'est écoulé à un grand nombre d'exemplaires, les Irlandais aux yeux rivés sur les Etats Unis ont eu le droit d'enregistrer à Hollywood, de travailler avec la producteur de Marilyn Manson, de proposer à Peter Buck (R.E.M.) de jouer de la guitare et de la mandoline sur deux titres et, cerise sur le gâteau, de demander des arrangements à deux maîtres en la matière, Michel Colombier (Serge Gainsbourg) et Van Dyke Parks (The Beach Boys)... Selon toute logique, avec cette débauche de moyens, on aurait dû obtenir un album boursouflé, imbus de sa personne, commercial et grandiloquent. Et bien, que nenni : les cinq beaux gosses Dublinois ont une nouvelle fois réussi à composer des morceaux sobres et accrocheurs, en évitant les effets putassiers. La voix émouvante et mélancolique de Conor Deasy est toujours le premier atout des compositions ; elle surfe avec légèreté sur des titres propices au dépaysement vers le côté ensoleillé de la pop. Et oui, chez The Thrills, les rythmiques sont cool, les guitares sont aigrelettes, les pianos sont déchirants, les cordes sont sensibles et les orgues sont sautillants : il faut se rendre à l'évidence, ce groupe a tout simplement du goût. Les talentueux intervenants extérieurs l'ont bien compris ; ils se mettent au service des lumineux morceaux, pour un résultat sonnant frais et classe. Let's bottle bohemia regorge de tubes en puissance donnant des envies incontrôlables de chaudes vacances à Santa Cruz, Acapulco, Hollywood, Los Angeles ou Bénicassim. Plus que six mois à attendre...

Site Internet : www.thethrills.com.

11 janvier 2005 (Virgin Music)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 14 janvier 2005 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

The Thrills : les chroniques d'albums

The Thrills : SO MUCH FOR THE CITY

The Thrills : SO MUCH FOR THE CITY par Pierre Andrieu
23/09/2003
Ces cinq jeunes Dublinois sont si fascinés par la musique américaine West Coast qu'ils sont partis composer leur premier album à San Diego en Californie dans une minuscule baraque sur la plage. Plus tard, ils ont eu l'opportunité d'enregistrer à Los... La suite