Accueil Chronique album : Yann Tiersen - Dust Lane, par Zeu Western Manooch
Vendredi 29 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Yann Tiersen : "Dust Lane"

Yann Tiersen :

Pop - Rock

Critique écrite le 12 octobre 2010 par Zeu Western Manooch

Étrangement, on a toujours su que Yann Tiersen allait finir par sortir ce disque...LE disque. Depuis qu'on l'a croisé chez Bästard, ou au côté de la tigresse Shannon Wright. On le sentait venir, le couronnement, le climax. Celui qui naît d'une somme, marque le pas d'une histoire riche en rencontres et plutôt que de faire table rase du passé, occupe l'espace laissé vacant.
Il en va de Dust Lane comme de peu avant lui (le Remué de Dominique A, le Isn't Anything de My Bloody Valentine, le Third de Portishead, ce style de baffe dans ta face) : à l'écouter, on n'hésite à aucun moment. Hop ! A la benne les pauvres niaiseries qu'on lui colle à la peau. Non, définitivement non ! Yann Tiersen, ce ne sont pas les valses sous la tonnelle et un invit' gratoss à Montmartreland ; ou plus seulement, lui qui pose là un sixième album d'une force sans commune mesure. Non, il n'est finalement pas aussi porté que ça sur le dépouillement proto-naïf et le bucolisme passéiste, lui qui rend ici une copie foisonnante et tellement novatrice. Et si ce multi-instrumentiste reste partisan des bricolages sonores maison, ce n'est assurément que par souci d'indépendance. Il préfèrera toujours l'isolement d'Ouessant à la rutilante fourmilière d'un studio high-tech, et c'est tant mieux.
Ainsi paré, et ma foi bien entouré - l'ex-Moneypenny, Gaelle Kerrien, les Franciliens de Syd Matters et Matt Elliott - le Breton affiche sur ces huit titres une inspiration renouvelée, en partie surement à la bienveillance du 3°œil du sieur Elliott mais aussi des suites d'une virée à Gaza, une expérience qui semble-t-il a laissée des traces (le sublime morceau Palestine en est une des plus saillantes). A cela s'ajoutant une volonté de densifier le propos instrumental et voilà donc entre nos mains fébriles une œuvre qui dépasse l'entendement et par là même toutes nos espérances.
Tiersen vient tout bonnement de mettre au monde le disque de nos rêves, mariant à l'envie, la grâce et l'intensité. La beauté d'un rock ténébreux et noisy qui s'étire à l'infini offrant un écrin magnifique à des envolées vocales d'un autre monde.
Je ne sais pas si ce disque en refroidira certain, peut-être? Qui sait ? En ce qui me concerne, me voilà chauffé pour l'hiver. Et à fantasmer Yann et sa bande défendant cet album sur scène, dans une tournée, soyons dingues, totalement acoustique, avec des chœurs et des cordes à gogo, je me dis que le brasier n'est pas prêt de s'éteindre.

2010 - Mute Rds
https://www.yanntiersen.com/
https://www.myspace.com/yanntierseninprogress
Vignette Zeu Western Manooch

 Critique écrite le 12 octobre 2010 par Zeu Western Manooch
 Envoyer un message à Zeu Western Manooch

Yann Tiersen : les chroniques d'albums

This Immortal Coil : The Dark Age Of Love

This Immortal Coil : The Dark Age Of Love par Pierre Andrieu
22/10/2009
Très beau projet que celui initié par Stéphane Grégoire du label Ici d'Ailleurs avec le disque de This Immortal Coil, The Dark Age Of Love. Son but ? Rendre hommage au groupe Coil - Peter Christopherson et Jhonn Balance - tout en donnant envie aux... La suite

Yann Tiersen : On Tour

Yann Tiersen : On Tour par Pierre Andrieu
30/11/2006
Un dvd live rock ‘n roll et marquant de Yann Tiersen, avec son excellent groupe de scène, ses nombreux invités et de multiples publics... Enregistré lors de l'actuelle tournée du musicien breton (qui fait un détour par la Chine avant de revenir chez... La suite

Yann Tiersen : Les Retrouvailles

Yann Tiersen : Les Retrouvailles par Pirlouiiiit
14/04/2006
Il y a des artistes (souvent prolifiques) comme ça qu'on aime beaucoup mais dont on a l'impression que deux ou trois albums suffiraient. On peut citer Sonic Youth, the Ex et peut être Yann Tiersen. On retrouve en effet dans ce nouvel album tout ce... La suite

Yann Tiersen : Le Fabuleux Destin D'Amélie Poulain

Yann Tiersen : Le Fabuleux Destin D'Amélie Poulain par Philippe
25/03/2005
Yann Tiersen est un musicien assez exceptionnel, multi-instrumentiste, qui trace son sillon néo-classique, tantôt symphonique, tantôt folk ou de chambre, depuis une dizaine d'années. Il paraît qu'il se produisait au début tout seul en se samplant... La suite