Accueil Chronique de concert A Filetta (Festival de Marseille)
Mercredi 20 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

A Filetta (Festival de Marseille)

A Filetta (Festival de Marseille) en concert

Esplanade Bargemon - Marseille 17 Juin 2009

Critique écrite le par


Concert complet sur cette Esplanade où la mairie a plutôt l'habitude de faire jouer des groupes pas terribles pour satisfaire une soit disant demande populaire, le clientelisme étant à Marseille une manière de gérer les politiques publiques. Pourtant un festival comme celui des Agglos prouve que culture populaire ne rime pas avec daube musicale. Bon, cessons de râler car ce soir c'est le Festival de Marseille qui programme et sur cette scène qui nous met face à la mer, se tient un des groupes majeurs des polyphonies corses A Filetta.


Allez, je vous vois sourire. Pour vous polyphonies corses, c'est la caricature du mec habillé en noir qui se met la main sur l'oreille avant de chanter. Soyez rassuré, depuis plus de 30 ans Jean-Claude Acquaviva et ses six comparses le font. Mais leur musique ne saurait être caricaturé, elle tutoie la grâce à chaque fois.


Que ce soit dans les morceaux classiques, religieux pour la plupart, où le choeur résonne de mysticisme ou ceux plus profane qui proclament un attachement sans faille à la terre, difficile de ne pas être saisi par l'austère beauté qui s'en dégage. Point de paillettes, point de grand spectacle ici, ils n'en ont point besoin. Sept hommes seuls, avec leurs voix.


Complètement habités par leur musique, ils font corps, comme un pack de rugby, se soutenant les uns les autres. Parfois une voix, plus aigüe, se dégage, soutenue par les autres. La voix de Jean-Claude Acquaviva guide par la chant mais aussi les gestes, cette main qui serpente sur ce chemin profondément mystique.


Mais comme Idir, l'attachement d'A Filetta à leur terre n'est pas réactionnaire. Comme le poète kabyle, ils vont à la rencontre de l'Autre. Ils nous mèneront jusqu'en Géorgie. Ce soir, ils citeront Fernando Pessoa et René Char. Et Primo Levi dans un morceau qui proclame que "l'on ne pas pas comprendre, mais on doit connaître.. A Filetta nous mènera très loin.


Pourtant quelque fois, on sera ramené à la réalité. Des "barbares" ne cessant de nous importuner. Oh, pas celle qu'on nous désigne à la télé, mais une plutôt blondes et bien habillés, qui le portable brandit fièrement et le verbe haut ne gouteront pas à la magie de l'instant. Heureusement un regard corso-punko-quartier nord dont j'ai le secret arrivera à obtenir le silence mais, comme dirait l'autre, de la confiture à des cochons.


Après un tel moment, difficile de remettre les pieds sur terre. A Filetta nous aura emporter très loin.

www.myspace.com/afiletta
Pour en savoir plus sur le groupe : www.tra-noi.net

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici


Bonus vidéo :

Festival de Marseille : les dernières chroniques concerts

Montera et Invités + The irrepressibles (festival de Marseille) en concert

Montera et Invités + The irrepressibles (festival de Marseille) par stéphane sarpaux
Salle Vallier, Marseille, le 06/07/2010
En clôture du festival de Marseille, l'équipe d'Appoline Quintrand a proposé un plateau qu'elle espérait aventureux et glamour. Il s'est révélé, vers minuit, conforme et... La suite

Mix Up Beyrouth (Festival de Marseille / Marsatac) en concert

Mix Up Beyrouth (Festival de Marseille / Marsatac) par Chlorophil
Friche Belle de Mai - Marseille, le 11/07/2009
Difficile d'écrire une chronique de ce fabuleux concert. Le plus simple est sans doute de commencer par un historique, de parler des rencontres, rencontres musicales avec deux... La suite

Dean & Britta (13 most beautiful songs for Andy Warhols screen tests) - Festival de Marseille  en concert

Dean & Britta (13 most beautiful songs for Andy Warhols screen tests) - Festival de Marseille par Pirlouiiiit
Théâtre du Gymnase, Marseille, le 06/07/2009
J'ai un peu trainé avant de faire cette chronique ... parce que je suis sorti de ce concert avec une impression assez mitigée. Et comme à chaque fois que j'écris une chronique... La suite

J'ai des milliers de gestes - Piano et Compagnie (Festival de danse & des arts multiples de Marseille) en concert

J'ai des milliers de gestes - Piano et Compagnie (Festival de danse & des arts multiples de Marseille) par Mcyavell
La Cartonnerie (Friche Belle De Mai) - Marseille, le 29/06/2009
F / D / Am / M. 29 juin. Cartonnerie. Chaleur. Pas de clim. Bouteille d'eau. Offerte. Eventail. Offert. Pas superflu. Ecran. 7 panneaux. Projection. Sofia. Décor... La suite

A Filetta : les dernières chroniques concerts

Rachid Taha +  Dj Djel Mars Band + A Filetta + Vocal Sampling + One Foot + Lura (Festival Babel Med) en concert

Rachid Taha + Dj Djel Mars Band + A Filetta + Vocal Sampling + One Foot + Lura (Festival Babel Med) par Sami
Dock des suds, Marseille, le 17/03/2017
Après une première soirée où on aura , entre autres, apprécié la classe de la Soudanaise Alsarah et ses Nubatones, le succès du show cinématique de Chassol et le beau mélange... La suite

A Filetta (Apocrifu) en concert

A Filetta (Apocrifu) par Pirlouiiiit
Amphithéâtre - Chateauvallon, le 17/07/2009
Lorsque Svet a pris les places pour Apocrifu à Châteauvallon je n'avais pas réalisé que cela tombait le même soir que le duo Lydia Lunch - Philippe Petit qui prenait enfin corps... La suite