Accueil Chronique de concert Age tendre et Têtes de bois
Samedi 27 février 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Age tendre et Têtes de bois

Age tendre et Têtes de bois en concert

Dôme - Marseille 26 mars 2010

Critique écrite le par

Bon, comme chaque année j'accompagne ma mère à cette messe des années 60, élargie jusqu'aux années 80 cette fois.
Comme chaque année, et c'est lamentable, l'organisation relève d'un amateurisme incroyable pour ce qui est gestion des entrées, guichet et retards. Toujours les mêmes incompétents "débordés" derrière le comptoir billetterie du Dôme, avec de nombreuses invits crayonnées sur une feuille blanche, et en même temps la vente de tickets restant, sans séparation pour les deux, d'où une queue monstre pour retirer les invits, sans pouvoir simplement acheter les billets. D'où un faufilement sans pitié. Et encore il faut la monnaie exacte. 'Fin bref, au bout de cinq éditions c'est inacceptable. Ajoutez à cela que la séance de l'aprem a du finir en retard, donc ouverture à la bourre des grilles le soir, ballet de cars de vieux encombrant tout Saint Just, et jusqu'aux Chartreux, en gros un joyeux bordel sans nom !

Comme chaque année, pour faire patienter le public, y a des chauffeurs de salle connus. Topaloff n'étant plus là, c'est un des Charlots qui s'y colle, avec un autre que je ne connaissais pas.
Comme chaque année cela va durer quatre heures avec l'entracte, mais contrairement aux éditions précédentes, j'ai trouvé le temps long cette fois ! Comme cela devient de plus en plus gros (les deux séances quasi sold out), on perd la fraicheur des débuts. Si je ne doute pas qu'en coulisse ce soit une bonne foire de rigolade, sur les planches on le ressent moins maintenant.

Comme chaque année il y a du moyen, du bon, et même de l'excellent.

Dans cette dernière catégorie, je citerai:

Michel Orso encore, présent depuis les débuts, avec toujours cette patate incroyable, ce plaisir de chanter, ces hommages à Becaud, sa foi en la musique.

Sheila, rien à redire, toujours pro et carré, ses danseurs l'accompagnaient, et elle a interprété ses tous premiers classiques comme "L'école est finie" ou "Vous les copains", ainsi qu'un bon medley période disco.

Michelle Torr, elle je l'aime beaucoup, c'est très pro aussi (on voit qu'elle et Sheila, font des tournées persos, rien d'amateur dans leurs prestations), et puis en plus de quelques standards, elle nous a fait quelque chose que je n'avais encore jamais vu depuis que je fais des lives: une chanson a cappella, avec quelques notes de piano derrière... sans micro !! J'avoue que là, elle m'a soufflé. Comme elle a soufflé un Dôme médusé, dans un silence de cathédrale. J'étais tout en haut des gradins, et pourtant je l'entendais très distinctement. Respect total, et longue standing ovation ultra méritée.

Isabelle Aubret, qui a déjà pour habitude d'interpréter du Ferrat avec grand talent, forcement, quelques semaines après sa mort, c'était encore plus émouvant... Elle était très emue, et a su communiquer cette émotion sincère. Un Dôme debout, à juste raison.

Herbert Léonard qui entre sur scène après minuit, et remet un fameux coup de boost grâce à son énergie et quelques morceaux pêchus et connus de tous que peuvent être "Puissance et gloire", "Laissez nous rêver", "Quand tu m'aimes" ou "Pour le plaisir". Assez jouissif.

La Compagnie Créole est fidèle à elle même, pleine de soleil, de hits indémodables, de rythme, de sourires.

Enfin, les Forbans, que je n'avais jamais réussi à voir, clôturent le show de manière magistrale, avec un chanteur qui n'a pas changé de gueule, et qui envoie le bois comme dirait un ami metalleux à moi ! Ils entonnent leurs plus grandes chansons pour le plus grand plaisir de tous (enfin les plus âgés je sais pas vraiment, mais pour tous les jeunes et un peu moins jeunes de la soirée, c'est une certitude !), et les refrains restent longtemps après dans la tête ! "Flip flap", "Lève ton ful de là", "Tape des mains", "Oh oh oh", "Chante"... Rha putain ca m'a fait un bien fou tout ca ! Une énergie débordante et une sympathie communicative !

Dans la catégorie bon tout court, c'était sympa de voir La Bande à Basile avec sa "Chenille", Barzotti est toujours aussi agréable même si vocalement c'est juste, Charles Dumont (mais quel age il doit avoir maintenant !) seul à son piano, nous a transporté à l'époque de Piaf avec des chansons connues un peu remaniées, Hervé Villard nous a sorti brillamment tous ses plus grands classiques, mais le personnage m'est apparu très figé et totalement dans son monde, vraiment étrange, et Georgette Lemaire a fait encore plus fort dans le caractère étrange, avec seulement deux compos, un ovni...

Enfin, il y a eu du moyen, avec Alain Turban que j'ai trouvé anecdotique, David Alexandre Winter (oui oui le père d'Ophélie) qui a enchanté la salle avec son "Lady Mary" et c'est tout, Gérard Palaprat et son "Pour la fin du monde" ouvrant le spectacle, sympa sans plus.

A noter le toujours excellent orchestre de Guy Matteoni, choristes sensationnelles incluses (le duo avec Barzotti sur "Aime moi" d'une d'elle, était époustouflant ! Quelle voix !), accompagnant tous ces artistes, et une Denise Fabre à l'extinction de voix totalement loufoque.

Comme chaque année le public est sorti ravi, mais de mon coté, globalement, c'était la moins bonne des éditions, malgré les points forts que furent les Forbans, Torr ou la Compagnie Creole.
Ca manquait de Marcel Amont, Annie Cordy, Danyel Gerard ou Richard Anthony le pilier !

Et comme chaque année, je vous dis: à l'année prochaine..

Age Tendre - La Tournée des Idoles ! : les dernières chroniques concerts

Age tendre et Tête de bois (Saison 6) en concert

Age tendre et Tête de bois (Saison 6) par Gandalf
Le Dôme - Marseille, le 31/03/2011
Pour cette sixième édition d'Age tendre et tête de bois, dont je deviens un fervent habitué vu que c'est ma cinquième participation (qui a dit "forcée" ?!), je ne peux que... La suite

Age tendre et tête de bois (Saison 4) en concert

Age tendre et tête de bois (Saison 4) par Gandalf
Le Dôme - Marseille, le 17/03/2009
Mine de rien, ça fait quatre saisons, et la troisième pour ma part, que le revival live yé-yé baptisé Age tendre et Tête de bois, rameute les vieux... et les moins vieux ! Si à la... La suite

age tendre et tête de bois par Françoise Montillot
Avignon, le 17/12/2011
Quel joie de revoir tous ses artistes qui ont bercé mon adolescence. Et tous d'abord Hervé Vilard qui à été le premier chanteur à qui je me suis adressé pour avoir une photo dédicacée. Je possède beaucoup de ses disques, et le livre (l'âme seule) qu'il à écri, et pour le concert j'ai acheter son CD pour le lui faire signer. Nous étions devant le... La suite

Age tendre et Têtes de Bois par Jo
Zenith - Montpellier, le 16/12/2010
J'étais venu pour ce merveilleux spectacle des idoles de notre jeunesse,et tout particulièrement pour écouter et voir Michèle Torr. Sa présentation en Limousine et sa petite prestation m'ont un peu déçu.Quel contraste avec une Sheila survoltée,magique ,fière de son public à en descendre dans la salle pour toucher des mains ou des épaules.Elle... La suite

Dôme - Marseille : les dernières chroniques concerts

James Blunt + Lea Paci en concert

James Blunt + Lea Paci par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 01/03/2020
Que diable allait-il faire dans cette galère ? A peine revenu de vacances et le lendemain d'avoir passé la soirée aux Fils Qui s'Touchent en compagnie de La Noria, me voilà qui me... La suite

-M- Matthieu Chédid en concert

-M- Matthieu Chédid par Clementinasofamosa
Le Dôme, Marseille, le 23/11/2019
Les premiers mots qui me viennent à l'esprit lorsque je repense au concert de -M- sont : "Comment moi -M-isérable -M-élomane, puis-je me faire adopter par la -M-onumentale famille... La suite

Damien Saez en concert

Damien Saez par Kris Tian
Le Dôme, Marseille, le 20/11/2019
En voulant écrire cette chronique je réalise que je n'aurais jamais le phrasé aussi beau que celui de Damien Saez. Je n'ai pas la plume aussi fine, la rime aussi belle qui font de... La suite

Aldebert feat. Claire Keim, Gauvain Sers, Malou, Barcella ... (10 ans d'Enfantillage) en concert

Aldebert feat. Claire Keim, Gauvain Sers, Malou, Barcella ... (10 ans d'Enfantillage) par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 16/11/2019
Contexte : Je suis assez fan de Aldebert et ce depuis que je suis tombé sur son premier album (il y a une dizaine d'année semble t il) : Je l'ai déjà vu en concert au Silo en... La suite