Accueil Chronique de concert Air + Au Revoir Simone
Vendredi 26 février 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Air + Au Revoir Simone

Air + Au Revoir Simone en concert

Docks des Suds, Marseille 22 novembre 2007

Critique écrite le par


Evidemment aller voir Air pour la troisième fois, la deuxième ici-même et par ailleurs pour la deuxième fois cette année, c'est s'exposer à ne pas être très surpris - je ne l'ai donc pas été outre mesure. Encore que - le groupe a l'élégance de changer assez fortement de set-list, ce qui maintient un petit suspense...



Comme toujours quand on arrive avec 15 minutes de retard et selon la loi de Murphy (dont l'autre partie dit, comme chacun sait : "Arrive à l'heure, t'attendras des heures !"), la première partie Au Revoir Simone a commencé largement en avance et on en verra que 3 chansons. Pas très grave à vrai dire - certes leur disque d'électro-pop éthérée s'écoute agréablement en faisant autre chose ou pour se détendre à vélo, mais en concert ça n'est pas visuellement formidable - trois filles à frange, trois claviers et pas grand-chose d'autre. Un son trop mal réglé dont les titres entendus - dont je crois A violent Yet flammable world et Sad Song ne sortent pas indemne...


Trop de basses tue un peu les voix aériennes et la magie éventuelle qu'elles pourraient dégager... A la limite la même chose sans la (fausse) batterie qui n'apporte rien à part du boucan et des vrombissements, ce serait beaucoup plus planant et plus beau ! Décevant donc, surtout si l'on part du principe que le son est toujours mieux réglé à la fin des concerts qu'au début ! Toujours est-il qu'à 20 h 55 c'est réglé - on est pas partis pour se coucher tard...



Bref après une courte attente d'environ une grosse commande de pinte, où l'on croise déjà les trois Simonesques demoiselles, gentiment disponibles au stand merchandising, voici déjà les 2 stars d'Air venus présenter à Marseille leur dernier album japanisant, Pocket Symphony, aussi bon pour les fans de Air que chiant et soporifique pour le reste du monde (dont nous ne faisons pas partie heureusement).




Vêtus de bleu clair et de blanc, avec trois musiciens en backing band comme toujours dont leur très bon batteur black (moins bien mis en avant que par le passé). Et un début tranquille qui annonce la couleur : We are Electric Performers et la plus rapide Napalm Love, où le son n'est pas encore formidable (ça s'arrangera par la suite, dans ce Hangar à Sucre totalement remanié cette année et dont les colonnes de béton ont enfin sauté).




Le groupe tape dans tous ses albums au fil du concert, y compris dans du "très vieux" : J'ai dormi sous l'eau, extraite de Premiers Symptomes, qu'on redécouvre avec plaisir, tout comme un Remember jamais entendu en live avant, assez pop rock. Il y a aussi un passage 100 % Talkie Walkie : Run, Venus et Cherry Blossom Girl, toujours efficaces toutes les trois (d'autant que le son s'améliore).



Nicolas Godin nous souhaite enfin la bienvenue dans son concert par vocodeur interposé... avant cette chanson dont je n'ai jamais retenu le nom ("typing, working, sleeping...") et une Mer du Japon bien speed, qui commence à échauffer le public. Pour ensuite un vrai moment de grâce avec un titre extrait de Virgin Suicides, sans doute Highschool Lover.



Suit l'excellente Don't be Light et ses petits hurlements de frayeur, qui se finit très speed, ainsi que Kelly watch the Stars, avant de s'échapper après à peine 50 minutes. Brrr, ça promet... Retour sur un autre très vieux titre sympa et un peu easy-listening, il me semble que c'est Planet Vega, en tout cas pas encore entendu en live non plus. Puis l'inévitable et toujours très classieuse Sexy Boy (là, même les touristes invités reconnaissent !), suivi de la planante Femme d'Argent. Celle-ci monte progressivement en puissance pour finir assez explosive, avec strobos, et sa fin voit hélas le groupe nous quitter, ce coup-ci pour de bon.


Au final, pas déçu comme ont pu l'être beaucoup de chroniqueurs récents sur Air - qui devaient s'attendre à autre chose que ce qu'ils entendent sur album (?). Mais quand même moins sous le charme qu'aux Eurockéennes (où il y avait 10 fois plus de monde pour les applaudir et pour le même prix 5 têtes d'affiche en plus le même jour...). Je ne peux qu'envier les gens qui ne les avaient jamais vus et qui, selon un échantillon représentatif de 3 membres de LiveinMarseille, ont aimé à 50 % ce concert.



Un truc nous gonfle un peu quand même : depuis des années ce groupe professe qu'un concert de 1 h 20 lui convient bien, sans se demander si le public n'aimerait pas, lui, 10 minutes de plus surtout quand il a payé 37 euros. Une fois de plus Air prouve qu'il a toutes les qualités sauf... la générosité.



Photos Pirlouiiiit

> Réponse le 26 novembre 2007, par La Fée Morgane

J'avoue que si je me suis rendue aux Docks des Suds ce jeudi 22 novembre, c'était plus pour assister à la 1ère partie, Au Revoir Simone, que pour le concert des têtes d'affiche, Air. Devant les Docks des Suds, 1/2 heure avant le concert, je prends peur : une douzaine de minets de 18 ans, avec mèche dans l'œil, jean slim et air blasé attendent devant les portes. Je me sens vieille, j'espère que ça ne va pas être le même public que celui des nuits sonores à Lyon (défilé de mode collection printemps pour les 15/16 ans coincés)! Finalement à l'intérieur je suis rassurée. Un public super hétéroclite, composé de trentenaires avec enfants, 25 ans bobos, 18 ans minets, attend le concert devant le Hangar à Sucre, une bière ou crêpe (réchauffée) au nutella à la main. J'ai bien fait...  La suite | Réagir


Air : les dernières chroniques concerts

(mes) Eurockéennes 2016, 1/2 : Last Train, Elle King, The Inspector Cluzo, Allah Las, Bibi Bourelly, Beck, Otherkin, Air, Foals en concert

(mes) Eurockéennes 2016, 1/2 : Last Train, Elle King, The Inspector Cluzo, Allah Las, Bibi Bourelly, Beck, Otherkin, Air, Foals par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 02/07/2016
Il en a fallu, des amitiés fidèles depuis nos lointaines études, des tentes défoncées puis des hébergeurs adorables et constants, des déménageurs compatissants, des mamans... La suite

Air en concert

Air par lol
Espace Pierre Cardin, Paris, le 14/12/2010
Cette fois c'est certain, un concert d'Air n'a pas de valeur ajouté !!! Il n'apporte rien de plus que l'écoute d'un Cd confortablement installé dans un fauteuil bien au chaud... La suite

AIR + AM en concert

AIR + AM par Av
Le Pasino - Aix en Provence, le 12/06/2010
C'est au Pasino d'Aix dans une ambiance tamisée et sur une moquette d'un rouge éclatant qu'étaient positionnées les chaises destinées à accueillir le public venu profiter d'un... La suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2007 3/3 : TV on the Radio, The Good the Bad & the Queen, Klaxons, Laurent Garnier, Air,  The Arcade Fire, Yuksek en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2007 3/3 : TV on the Radio, The Good the Bad & the Queen, Klaxons, Laurent Garnier, Air, The Arcade Fire, Yuksek par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette-Salbert, le 01/07/2007
Pour le Samedi c'est par ici ! Comme souvent aux Eurockéennes, on aborde le troisième jour avec sérénité, ayant déjà vu autant de bons concerts en 2 jours qu'en une année... La suite

Au Revoir Simone : les dernières chroniques concerts

MXDX 2014 : Au Revoir Simone + Thumpers + Erol Alkan + Abstraxion + L'Amateur en concert

MXDX 2014 : Au Revoir Simone + Thumpers + Erol Alkan + Abstraxion + L'Amateur par Sami
Omega Live, Toulon, le 22/02/2014
Depuis l'an dernier, l'édition hiver du Midi Festival s'appelle MXDX mais son programme est dans la lignée des précédentes, à savoir un weekend d'indie et d'electro, avec quelques... La suite

Marsatac 2009 : Andromakers, Battant, Au Revoir Simone, Art Brut, Etienne de Crecy en concert

Marsatac 2009 : Andromakers, Battant, Au Revoir Simone, Art Brut, Etienne de Crecy par Sami
Dock des suds, Marseille, le 26/09/2009
Troisième soir à dominante pop, rock et electro et encore une fois de très bonnes choses à voir et à entendre. Il fallait là tôt pour ne pas rater les Andromakers qui, grace... La suite

Au Revoir Simone + Diving with Andy en concert

Au Revoir Simone + Diving with Andy par Eric
Alhambra, Paris, le 18/04/2009
Hier soir, j'étais dans la salle de l'Alhambra à Paris pour voir le groupe électro pop Au Revoir Simone . A vrai dire, le concert des trois musiciennes New Yorkaises fut pour moi... La suite

Docks des Suds, Marseille : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite