Accueil Chronique de concert Anathema + Amplifier
Vendredi 5 mars 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Anathema + Amplifier

Anathema + Amplifier en concert

Le Bataclan, Paris 2 mai 2012

Critique écrite le par



Anathema effectue un retour en force gagnant depuis deux ans. La preuve, ce soir, le groupe Hollandais joue au Bataclan en tête d'affiche alors que dans cette même salle il y a quelques années, ils passaient seulement en première partie de Porcupine Tree. Cette date ressemble donc fortement à une petite consécration en forme de reconnaissance auprès du public et c'est largement mérité.



Après une longue traversée du désert (le groupe s'est retrouvé sans contrat discographique et n'a donc rien sorti de vraiment neuf entre 2003 et 2010), les Hollandais ont mis les bouchées doubles. "Weather Systems" (sorti chez KScope) constitue donc le deuxième réel album studio depuis 2010, et il marche clairement dans les traces de son prédécesseur, "We're Here Because We're Here", voire de celui d'avant, "A Natural Disaster".



Après une mise en bouche version acoustique sur la péniche du Petit Bain le 29 novembre dernier dans le cadre d'un festival organisé par Oui Fm, j'étais donc bien motivé et heureux de les revoir en version longue et électrique. Il est 18H30 et je me retrouve aux abords de la salle et une petite file d'attente a commencé à se créer. Trente minutes plus tard, je suis dans la salle et Amplifier, le groupe qui fait la 1ère partie, entre en scène devant un maigre public. Les musiciens sont tout de noirs vêtus et je trouve qu'ils ont la classe. Leur musique est plutôt plaisante dans un style prog rock metal de bonne facture.



C'est plutôt intéressant et agréable à entendre. On retrouve l'ex-guitariste rythmique d'Oceansize qui a intégré la formation il y a quelque temps. Le seul problème de ce style de musique, c'est qu'il faut mieux connaître les chansons afin d'en apprécier toute la saveur. Un groupe qui mérite donc qu'on s'y intéresse de plus près.



A 20 heures, on attend avec impatience l'arrivée d'Anathema, prévue dans 20 minutes, et la salle est maintenant très bien remplie au point d'être pratiquement pleine. Ce qui pour ma part est une belle surprise mais comme je le mentionnais en introduction le groupe a repris sa marche en avant depuis 2 ans après un long moment de stagnation. Anathema prend position sur scène au son du " A New Machine " de Pink Floyd sous une ovation et un public chaud bouillant. Les trois frères Cavanagh se trouvent devant nous accompagner du batteur, d'un clavier et de Lee Douglas une chanteuse à la voix magnifique et émouvante qui prend de plus en plus d'importance au sein de la formation depuis plusieurs mois.



Les premières notes raisonnent et on a l'immense plaisir d'entendre Intouchable part1 et part2 le morceau d'ouverture du brillant " Weather Systems ". Vince affiche un bel enthousiasme mais ça patine un peu au départ faute à des micros mal réglés mais tout finira par s'arranger sur " Thin Air ". A ce moment là, on plongera totalement dans leur sublime univers. La magie opère bien aidé en cela par des chœurs d'une pureté absolue.



Les frères Cavanagh sont d'excellentes humeurs et ils plaisantent souvent avec le public et en français. Vince vit à Paris depuis plusieurs années Ce qui aide forcément à dynamiser l'ambiance.Lee Douglas est plutôt discrète sur le côté droit de la scène et s'éclipse dès qu'elle n'a plus de lignes vocales à chanter.



Je regrette un peu de ne pas bien voir le jeu du batteur John Douglas qui est un peu loin en arrière-scène. Le troisième frère Cavanagh Jaimie, l'ainé est plutôt réservé tout comme le claviériste. Il est clair que dans le groupe c'est Vince et Danny qui mène la barque. On rentre dans une forme de plénitude et on enchaîne sur le quart d'heure " Judgment " blindées à la distorsion avec le jeu de Danny à la guitare qui est merveilleusement mise en valeur à ce moment-là. Anathema revient sur Weather Systems avec le dansant et synthétique " The Storm Before The Calm et un impérial " The Beginning Of The End " qui nous donne le frisson tellement le rendu live est parfait.



On entendra également " Universal " et " Panic " et en guise de conclusion avant le rappel le sombre et profond morceau " Internal Landscape " où l'on entendra en début et fin de morceau la voix d'un monsieur qui raconte son expérience personnelle sur la fin de vie et le tunnel de lumière qu'il a ressenti face à sa mort proche. Les musiciens quittent la scène une première fois au bout d'une heure trente avec un Vince nous disant " A tout de suite ".Le rappel est bien pêchu et remuant avec l'album A Natural Disaster qui sera mis en avant. Les titres " Flying " et " Fragile Dreams " Termineront ce concert. Le groupe à l'air plus que ravi de l'effet qu'ils ont procuré au public dans une salle qui a vu joué l'idole de Vince " le fantastique et regretté Jeff Buckley ".



Une bien belle soirée au final nous aurons vécu pour une date qui comptera forcément dans la carrière du groupe. Vivement la suite avec une véritable tournée en France qui démarra en octobre prochain alors à vos agendas.


Remerciements Gérald
https://www.speakeasy.pro/

crédits photos : Lisa Prudhomme



set list :

introduction
A New Machine (Part 1) (Pink Floyd song)
Untouchable part1
Untouchable, Part 2
Lightning Song
Thin Air
Dreaming Light
Deep
Emotional Winter
Wings of God
A Simple Mistake
The Storm Before the Calm
The Beginning and the End
Universal
Panic
Internal Landscapes

rappel

Closer
A Natural Disaster
Flying
Fragile Dreams

Amplifier : les dernières chroniques concerts

Amplifier + Anathema en concert

Amplifier + Anathema par Ysabel
Bataclan, Paris, le 02/05/2012
Montés tout exprès à la capitale pour assister à quelques concerts, nous voilà de retour au Bataclan, pour écouter la première partie de Anathema devant une salle qui n'est pas... La suite

Anathema : les dernières chroniques concerts

Astra  Anathema en concert

Astra Anathema par Ysabel
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 16/10/2012
A l'image de L'Espace Julien la semaine dernière, le Cabaret Aléatoire a lui aussi changé de visage pour recevoir les californiens de San Diego du groupe Astra pour assurer la... La suite

Anathema en concert

Anathema par Gandalf
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 16/10/2012
Anathema qui revient à Marseille 13 ans après l'excellente date, de la non moins excellente tournée "Judgement", c'est en soi un petit evenement dans le monde Metal. Le hic, c'est... La suite

Amplifier + Anathema en concert

Amplifier + Anathema par Ysabel
Bataclan, Paris, le 02/05/2012
Montés tout exprès à la capitale pour assister à quelques concerts, nous voilà de retour au Bataclan, pour écouter la première partie de Anathema devant une salle qui n'est pas... La suite

Anathema + Kids in Glass Houses + Lazywall  (Festival Bring The Noise) en concert

Anathema + Kids in Glass Houses + Lazywall (Festival Bring The Noise) par Lebonair
Le Petit Bain, Paris, le 29/11/2011
Nous sommes invités par la radio rock OUI Fm qui lance ce soir son festival, l'éclectique et bien rock "Bring The Noise". Un festival qui porte le nom de la fameuse émission de... La suite

Le Bataclan, Paris : les dernières chroniques concerts

Gossip en concert

Gossip par Samuel C
Salle Pleyel / Bataclan - Paris, le 09/07/2019
"Music for men" figure parmi les disques les plus réussis de la première décennie de ce siècle. 10 ans après sa publication, Gossip a décidé de le célébrer d'abord à Pleyel lundi 8... La suite

Courtney Barnett + Waxahatchee + Loose Tooth en concert

Courtney Barnett + Waxahatchee + Loose Tooth par Pierre Andrieu
Bataclan, Paris, le 09/06/2018
Magistral concert de Courtney Barnett au Bataclan de Paris le samedi 9 juin ! Auteure de l'assez inépuisable album "Tell Me How You Really Feel", l'ultra douée Australienne a fait... La suite

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan en concert

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan par Lebonair
Le Bataclan - Paris, le 14/06/2018
Parmi nos chouchous à Concertandco depuis quelques années, on retrouve naturellement le jeune Californien Ty Segall. Le chanteur, guitariste, batteur, multi-instrumentiste ultra... La suite

King Gizzard And The Lizard Wizard + Mild High Club en concert

King Gizzard And The Lizard Wizard + Mild High Club par Lebonair
Le Bataclan - Paris , le 01/03/2018
Dans le cadre de leur tournée européenne, les ovnis australiens de King Gizzard & The Lizard Wizard passent en France pour quelques dates et notamment à Paris au Bataclan, qui... La suite