Accueil Chronique de concert Anna Calvi + Milkymee
Jeudi 21 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Anna Calvi + Milkymee

Anna Calvi + Milkymee en concert

Café Julien - Marseille 17 Avril 2011

Critique écrite le par

Hier, j'ai eu la chance de pouvoir assister au passage de la magnifique Anna Calvi de passage dans la cité phocéenne.

Et franchement, c'était pas gagné. J'avais traîné pour acheter mes places malgré le prix très très raisonnable de 13€ environ ... et paf, complet en peu de temps. La faute à la programmation dans le petit café Julien et non pas l'Espace julien. Ce dernier aurait très bien pu, selon moi, être rempli en bonne partie vu le succès et le buzz dont profite à raison la jolie demoiselle. Bref, quand j'ai vu quelqu'un revendre ses 2 places sur Facebook, j'ai sauté sur l'occasion et je pouvais y amener également mon meilleur pote qui aime beaucoup la miss. La transaction s'est bien passée, parfait, direction Marseille pour voir l'une des premières sensations "rock" de 2011.

Mais avant ça, première partie assurée par une française nommée Milkymee, une chanteuse en solo qui nous sert un rock d'interprète compositeur, plus proche de Pj Harvey qu'Anna peut l'être. Elle nous chante des histoires, des anecdotes à travers sa musique, avec une simple guitare et sa voix. Public assez froid au début mais les chansons et sa bonne humeur lui a valu des applaudissements comme il se fallait.



Puis arrive la blonde anglaise Anna Calvi et ses musiciens. Habillée comme sur les photos de promo, chemise rouge, jupe tailleur, mais avec les cheveux relâché, elle est sublime. Un peu inexpressive, très concentrée surtout, elle commence seule les premières notes de "Rider to the Sea", introduction de l'album, parfaite pour le live aussi. Vient Blackout, un single un peu passe partout à mon sens, mais le public est convaincu et Anna sourit sous les gros applaudissements. Elle est vraiment magnifique quand elle sourit ... Et je suis vite convaincu dès sa 3ème chanson, par sa voix, les notes qui sortent de sa guitare.



Elle nous jouera tout son album ainsi que Surrender, reprise d'Elvis. Tout s'enchaîne parfaitement, avec cohérence et fluidité dans une atmosphère agréable. Je donne une mention spéciale à Suzanne & I que j'adorais déjà sur disque. Elle prendra toutefois quasiment pas de liberté sur ses chansons, mais on est envoûté. Les morceaux que l'on pourrait trouvé chiants sur CD, ne le sont pas en live. Les chansons calmes passent agréablement, on ne s'ennuie pas, on écoute, surtout la magnifique "Morning Light". A défaut d'être renouvelées, ses chansons rendent vraiment bien en live, c'est déjà ça et pour une fois, je ne vais pas reprocher cela. Musicalement, les accords de guitare sont magnifiques tout comme sa voix, puissante, sensuelle. D'ailleurs, je retrouve beaucoup de Jeff Buckley dans sa voix, la presse met en avant PJ Harvey ... ouais c'est la rockeuse la plus proche peut être, sûrement pour la sonorité instrumentale mais non Buckley au féminin pour la voix.



Oui, je n'ai pas grand chose à redire. c'est une réussite. tout est bien dosé. Anna finira sur "Love won't be leaving", comportant un solo époustouflant. Ça aurait très bien pu s'arrêter là, fin parfaite. Mais non rappel de 2 chansons. Bon je vous avoue que j'ai oublié la première chanson ... non non c'était bien, j'ai juste oublié, mais par contre, je n'ai pas oublié la grandiose Jezebel, son premier single, qui avait été repris en français par Edith Piaf notamment. Et après un magnifique ending instrumentalement parlant, là c'est le vrai ending qui nous tue avec sa voix, quelle voix!



Voilà là c'est fini, je regarde ma monstre ... 55 minutes ... ah oui quand même, ça donnait l'impression de plus mais oui c'est court, mais il faut savoir que son album fait 39 minutes, et seul Jezebel et Surrender sont venues se rajouter. Mais j'en reste satisfait. Si elle revient à Marseille (et dans l'Espace cette fois ci ça serait bien cette fois), je serai sûrement encore de la partie.

Anna Calvi, c'est à voir, c'est encore une chanteuse profitant d'un buzz mais qui le mérite. Une voix, du talent, je lui souhaite de continuer comme ça.

Anna Calvi : les dernières chroniques concerts

Anna Calvi + Warmduscher + Boy Harsher + Drahla (La Route du Rock Collection Hiver 2019) en concert

Anna Calvi + Warmduscher + Boy Harsher + Drahla (La Route du Rock Collection Hiver 2019) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 23/02/2019
Après un vendredi de haut vol permettant de voir à l'œuvre à La Nouvelle Vague Marble Arch, Mermonte, Flavien Berger, Bodega et Cannibale, le dernier soir de la Route... La suite

Anna Calvi (+ Roland Moog) en concert

Anna Calvi (+ Roland Moog) par Philippe
Paloma, Nîmes, le 26/01/2019
Déjà notre 6ième concert d'Anna Calvi depuis 2011 mais, quand on aime... on ne compte pas (on l'a d'ailleurs déjà poursuivie à vélo jusqu'à Lyon cet automne). Et puis on ne... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite

Concert hommage à David Bowie (avec Michael Stipe de R.E.M, Karen Elson, TV On The Radio, The Flaming Lips, Debbie Harry, Robyn Hitchcock, Pixies, Tony Visconti, Amanda Palmer, Anna Calvi, Kronos Quartet, Joseph Arthur etc)  en concert

Concert hommage à David Bowie (avec Michael Stipe de R.E.M, Karen Elson, TV On The Radio, The Flaming Lips, Debbie Harry, Robyn Hitchcock, Pixies, Tony Visconti, Amanda Palmer, Anna Calvi, Kronos Quartet, Joseph Arthur etc) par Demi Playmobil
Carnegie Hall, New York, le 01/04/2016
Soirée hommage à David Bowie au Radio City Hall, à New York, hier soir... Le groupe de Mc Caslin qui joue sur le dernier album de du Thin White Duke Blackstar a composé une... La suite

Milkymee : les dernières chroniques concerts

Anna Calvi + Milkymee en concert

Anna Calvi + Milkymee par Mcyavell
Café Julien - Marseille, le 17/04/2011
Ce n'était pas une erreur : le concert d'Anna Calvi a bien eu lieu au Café Julien alors qu'elle aurait pu remplir deux fois le plus vaste Espace adjacent. Sans doute une volonté... La suite

Café Julien - Marseille : les dernières chroniques concerts

Shannon Wright en concert

Shannon Wright par Sami
Café Julien, Marseille, le 12/10/2019
Pari osé que de programmer l'intransigeante et somme toute confidentielle Shannon Wright dans une salle aussi grande que l'Espace Julien, fut-elle en configuration places... La suite

Motorama en concert

Motorama par Phil2guy
Café Julien - Marseille, le 30/10/2018
Les russes de Motorama jouent ce soir au Café Julien. Depuis le début de la décennie, cette formation de Rostov-sur-le-Don qui a déjà cinq albums à son actif s'est illustrée avec... La suite

UEI + Gurvant Le Gac et PierLau Bertolino en concert

UEI + Gurvant Le Gac et PierLau Bertolino par Ana-hata
Café Julien - Marseille, le 19/10/2018
Un vendredi soir à l'espace julien... Arrivé au café julien on commence la soirée par le duo Gurvant Le Gac et Pierre Laurent Bertolino. L'un est accompagné de sa flute... La suite

Pleasures en concert

Pleasures par Catherine B
Café Julien, Marseille, le 22/06/2018
Who cares the way we dance ? Vous Messieurs ! Hier soir au Café Julien, les étirements jouissifs (pas d'autre mot me vient tout de suite) de nos pauvres corps endoloris par... La suite