Accueil Chronique de concert Arlt
Mercredi 27 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Arlt

Arlt en concert

Lollipop Music Store - Marseille 25 mars 2011

Critique écrite le par

Arlt by Pirlouiiiit 25032011

Ce soir je tente le doublé Lollipop - Espace Julien ... (c'est ce genre de doublé qui m'avait fait raté Ben L'oncle Soul en première partie de Diam's il y a un moment). Lorsque j'arrive au Lollipop, Arlt a déjà commencé. Je ne connais pas ce groupe si ce n'est pas les propos enthousiastes tenus par l'ami Phil. Sur la description de la newsletter du Lollipop il est écrit : "Arlt chante à deux : voix d'eau (Eloïse Decazes) et voix de terre (Sing Sing) comme des haikus tournés mantras contrariés. Leur incandescente austérité fait des trucs. Toutes les chansons sont des chansons d'amour et Arlt l'a compris qui décline ça sur tous les tons menacés, inquiets, bagarreurs, hésitants, rieurs, étonnés. Avec pour décors les éboulis de pierres et des accidents d'oiseaux. La guitare de Sing Sing est une sauterelle blessée, sèche comme une porte sur les doigts, ressassant blues paranormaux, folklore insituable et pop bercée sans casque un peu trop près des murs qu'on sait. Decazes, impassible, aimante, larguée ou colère, bricole à cœur ouvert des orages et des aubes claires. Ce sont des berceuses, des litanies , de soudains décollages verticaux (épiphanies/évanouissements). L'autre râle, persifle, dérape, grogne, hulule et chante faux. C'est charmant." que j'imagine être pris dans le communiqué de presse du groupe.

Arlt by Pirlouiiiit 25032011

Sur scène, Eloise et Singsing se tiennent droit et regardent dans le vide ou dans l'air. Quand on croise leur regard on n'a l'impression qu'ils regardent derrière nous. Bref ils sont complètement dans leur monde... mais tellement qu'assez vite je me demande si il y a de la place pour moi qui n'ai ni envie de me mettre pieds nus, ni de tenir un petit marteau à bout de bras.

Arlt by Pirlouiiiit 25032011

Le côté incongru du set est augmenté par le fait qu'il n'y a pas énormément de monde (une dizaine de personnes) et que parmi ces quelques personnes il y en a la moitié qui sont équipés de gros appareils photos qui font des clics assourdissants (je me compte dedans). Du coup entre eux qui font semblant de ne pas voir le public et nous qui faisions semblant de ne pas déranger le truc... ça faisait vraiment faux / joué.

Arlt by Pirlouiiiit 25032011

Et comme je le disais déjà dans certaines chroniques de Nosfell, j'ai beaucoup de mal avec le jeu "je suis fou" / "je plane". En gros j'aurais été moins choqué et plus touché si ils s'étaient arrêté pour dire : "Oh les gars, vous allez arrêter avec vos appareils !". Là j'avais l'impression d'être sur un photo shoot promo d'un groupe hippie qui se la joue planant au dessus de la réalité.

Arlt by Pirlouiiiit 25032011

Même entre les morceaux ils ne sont pas sortis de leur truc. Dans le genre je préfère un Flop dont l'attitude peut être rapprochée de celle du guitariste de ce soir mais qui entre les morceaux est drôlement normal. Bref, avec tout cela j'en oublierais presque de parler de la jolie voix de nos deux chanteurs, de leurs jolis textes en français sur de belles mélodies anglo-saxones

Arlt by Pirlouiiiit 25032011

En fait pour résumer mon impression, je dirais que de les voir sur scène m'a fait exactement le même effet de lire le petit texte de présentation recopié ci dessus. Complètement mis en scène, trop théâtralisé et du coup plus tellement spontané (même chose que je reproche à pas mal de groupes qui cartonnent justement pour ça, genre Moriarty). Je serai obligé de filer avant la fin... direction l'Espace Julien.

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :



Lollipop Music Store - Marseille : les dernières chroniques concerts

Sub Power Sun en concert

Sub Power Sun par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 21/02/2020
Béa Paradis... hier soir, mon issue de secours après une nuit sale et pénible... La mienne. Mais pour Béa, la semaine fut bien pire. ... Le Paradis est sans doute de sortir... La suite

Moon Rã en concert

Moon Rã par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 14/02/2020
14 février, Fête des Amoureux depuis plusieurs siècles, dit-on... Mais amoureux de quoi ? Pourquoi pas du rock, après tout... En tout cas, en arrivant au Lollipop Music Store... La suite

Los Bankalos  en concert

Los Bankalos par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 31/01/2020
Grosse soirée, comme tous les vendredi soirs, puisque j'ai prévu cette fois d'aller en famille au Lollipop pour voir Los Bankalos et Stoof qui devrait passer par là, avant de... La suite

Farouche Zoé & les Garçons Electriques en concert

Farouche Zoé & les Garçons Electriques par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 24/01/2020
N'ayant pas pris de notes hier j'ai intérêt à ne pas trainer pour faire une petite chronique sinon j'aurai tout oublié. Vendredi, fin d'une longue semaine où Svet était à Tours,... La suite