Accueil Chronique de concert Batuc'Azul
Jeudi 21 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Batuc'Azul

Batuc'Azul en concert

Déambulation au Parc Longchamp, Marseille 4 juin 2011

Critique écrite le par


Chikitikitik-Pam ! Chikitikitik-Papam ! Chic, revoici la Batuc'Azul, vaillante batucada de St-Rémy-de-Provence et où joue un ami, dans notre bonne ville de Marseille, notoirement sous-équipée en batucada (on en a une super, bleue et jaune dont le nom m'échappe, mais je crois bien qu'on en a pas d'autre).


Et qui plus est, la Batuc'Azul revient dans un contexte nettement moins coincé du ... pouf, pouf, que la dernière fois, à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Marseille, où elle avait été recrutée pour un joyeux pince-fesse entre gens en costards.


Eh oui, c'est un fait, le ou la batucadiste a généralement pour fonction, avec ses petits camarades, d'assurer une ambiance sonore, ou une ambiance tout court, dans des endroits plus ou moins improbables (on apprendra dans la conversation que 2 de ses membres ont même fait de la figuration pour un Nouvel-An chez Patrick Sébastien, c'est dire !)


En tout cas aujourd'hui, le cadre est pas mal du tout : c'est la partie haute du Parc Longchamp (la plus chic), investie cette année par la "Fête des Jardins" de Marseille. Malgré une météo changeante, il fait en outre très agréable en ce samedi de fin d'après-midi (le lendemain au même endroit, ça sera douche pour tout le monde !)


La Batuc' s'est donc glissée, non plus dans des habits noirs et sobres, mais dans son costume de scène : une thématique bleue (comme son nom l'indique) ! Chacun l'interprète à sa sauce : un bleu de travail et des épaulettes en ferraille pour tout le monde, et un casque bleu laissé à la décoration de chacun (certains sont assez impressionnants). Par ailleurs, la Batuc'Azul semble s'être sensiblement féminisée depuis la dernière fois, ce qui n'est pas désagréable.


Bref, ils s'élancent depuis le fond du plateau et vont faire un set déambulatoire d'une petite demi-heure, très sympathique. Je n'y connais personnellement toujours rien en batucada, je dirai donc que ce n'est pas la plus impressionnante que j'ai vu de ma vie, mais c'est une des meilleures probablement.


Le public familial est ravi et les percussions semblent agir en particulier sur les minuscules, qui bondissent joyeusement autour de l'orchestre, au risque de repartir avec une oreille qui siffle un peu. Petit bémol sur leurs parents : s'agissant d'un public venu acheter des cactus, des plantes grasses, du fenouil ou des sirops bio, ils ne se mettent pas naturellement à danser, comme le suggère pourtant fortement ce genre de musique...


Deux ou trois personnes, dont votre serviteur, gigotent quand même avec plaisir. Vers la fin, la Batuc'Azul semble rendre un hommage au poète Mistral, en jouant face à lui pendant un moment (à moins que ce ne soit un problème de manoeuvre du chef d'orchestre, qui avance en marche arrière). Au final, un très bon moment passé en leur compagnie. Il n'y a plus qu'à les voir dans un festival de musique en plein air, et ce sera parfait !


Répétons notre conseil de l'autre fois : en attendant, pour tous vos mariages, enterrements, bar-mitzhvahs, pince-fesse et Fêtes des Jardins donc, ayez le réflexe : batucazul.free.fr !



Just for the record : soirée terminée beaucoup plus tard, avec mon batucadiste mais sans appareil photo, à la Machine à Coudre en compagnie des un peu languides mais pas inintéressants The Fall of Saigon, des toujours formidables Elektrolux, et de la prometteuse et fantasque Irina Popovska, toujours affublée de ses sbires Serguei et Claudia ! Formidable soirée donc !

2 tites vidéos souvenir Batuc'Azul : ici !

Déambulation au Parc Longchamp, Marseille : les dernières chroniques concerts

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) en concert

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) par pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille , le 28/07/2018
Cette année bien faille complètement passer à côté du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents. Non pas que l'affiche ne me plaise pas mais plutôt faute de temps ou de savoir... La suite

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) par Zulone
Parc Longchamp, Marseille , le 27/07/2017
La nuit tombe sur le Palais Lomgchamp, le ciel laisse place à un petit coucher de soleil venté. Dans tout le parc raison les premiers échos de la voix chaude et berçante de la... La suite

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) par Marcing13
Palais Longchamp Marseille, le 28/07/2017
Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son... La suite

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 29/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival (oui je réutilise mon intro de la précédente chronique !). Cette année 3 soirs.... La suite