Accueil Chronique de concert Benjamin Biolay + Jules Jaconelli
Jeudi 19 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Benjamin Biolay + Jules Jaconelli

Benjamin Biolay + Jules Jaconelli en concert

Le Silo, Marseille 8 décembre 2021

Critique écrite le par

Il m'est donné ce soir d'aller au concert de Benjamin Biolay au Silo. Bon, je dois avouer que je ne connais pas du tout ce chanteur et n'écoutant pas spécialement la radio, je ne suis même jamais tombé par hasard sur une de ses chansons. C'est donc une première pour moi. Pour cette occasion, je retrouve mon ami Kris Tian, photographe de cette chronique, sur la terrasse du Silo avec deux bières à la main. Faut dire qu'il sait accueillir mon ami... Nous nous installons à nos places respectives et attendons le début de cette soirée. Le public se pose tranquillement à sa place et c'est à ce moment qu'arrive sur scène un jeune homme avec sa Stratocaster dans les bras. Benjamin Biolay donne sa chance pour sa première partie à Jules Jaconelli, fils de son guitariste Pierre Jaconelli.



Pas facile de jouer et chanter face à un public qui n'attend qu'une chose, la tête d'affiche et pourtant ce jeune chanteur à textes ne se démonte pas et enchaine des chansons plutôt bien écrites dans un éclairage minimaliste avec la lumière de la salle allumée. Ses textes et sa musique semblent un peu mélancoliques, ce qui est certainement dû à l'ambiance scénique dénuée de tout artifice, mais le public ne retient pas ses applaudissements à chaque fin de morceau. J'ai apprécié sa prestation et tout particulièrement sa chanson Velours liquide. Son tour de chant prend fin accompagné de l'enthousiasme de la foule impatiente de retrouver son Benjamin chéri.



Trente minutes et une bière plus tard, les 1 500 personnes présentes dans la salle se retrouvent dans le noir et les synthés, basse, batterie et guitare entament une intro puissante dans une lumière de contre bleutée annonçant l'arrivée imminente de la vedette de la soirée, monsieur Benjamin Biolay.



C'est sous un tonnerre d'applaudissements que Benjamin arrive sur scène et attaque son premier morceau Virtual Safety car. Comme j'entends pour la première fois le personnage, je suis agréablement surpris par le timbre profond et un peu caverneux de sa voix. Il me faut maintenant bien écouter les paroles de ses textes pour en comprendre le sens. Ce premier morceau est finement cousu dans une ambiance de course automobile dont des pneus et un casque de course décorent la scène, rappelant la pochette de son dernier album Grand Prix.



Il enchaine sur une chanson assez rythmée Où est passée la tendresse qui fait se lever d'un bond une grande partie du public qui se met à danser et frapper des mains dans le tempo. On peut presque regretter que la fosse de la salle soit encombrée de sièges car sinon elle se serait transformée en piste de danse. Tous les morceaux s'enchainent parfaitement et sont ponctués par des salves d'applaudissements.



Quand Biolay prend la parole pour annoncer la chanson suivante, il ne manque pas d'humour. En tout cas, ses histoires me font bien marrer car on sent une légèreté et une belle décontraction dans sa communication avec ses fans. La chanson Ton héritage dédiée à sa fille distille de la tendresse à foison. Il va sans dire que le public est tout acquis à sa cause. Je suis même surpris par la communion qui se fait entre la foule et le chanteur. Tout roule parfaitement bien. Il y a vraiment une belle ambiance dans cette salle.



Je comprends mieux pourquoi cet auteur-compositeur-interprète de 48 ans, fort de neuf albums studio, est sollicité par un grand nombre d'artistes pour l'écriture de chansons. Que ce soit pour la musique ou pour les textes, nous avons affaire à une valeur sûre de la chanson française. Il enchaine les titres, le public n'hésite plus à se coller à la scène et dans les travées pour se rapprocher au plus près de l'artiste, ça danse non-stop jusqu'au moment où il chante Les cerfs-volants et que la foule allume la torche de son téléphone pour illuminer la salle afin amener une touche supplémentaire de douceur à cette belle chanson.



Après avoir chanté dix-neuf chansons, le chanteur et ses musiciens se lèvent, saluent le public et quittent la scène, mais c'est sans compter sur la foule en délire qui, dans un vacarme assourdissant, supplie l'artiste de revenir pour en pousser encore une petite. Benjamin et ses zicos ne tardent pas à revenir dans l'espace scénique pour entonner Comment est ta peine dans un rythme endiablé qui chauffe littéralement la salle comme un braséro.



Il est quand-même temps maintenant de se séparer mais l'artiste avant de nous quitter fait monter sur scène tous les protagonistes de sa tournée, techniciens compris, ce qui est très gratifiant pour eux. La foule crie et applaudit sans discontinuer pour remercier les artistes de leur très bonne prestation. Pour un novice comme moi, Benjamin Biolay est vraiment une agréable découverte car j'ai entendu un chanteur avec un timbre de voix particulier et des attitudes que je ne connaissais que chez Bashung et le chanteur belge Arno.
J'ai maintenant un artiste supplémentaire à mon arc musical et j'en suis bien content. Merci monsieur Benjamin Biolay !

Setlist:

Virtual sefty car
Où est passée la tendresse
Parc fermé
Interlagos
Négatif
Papillon noir
L'amour, le tennis
La superbe
Ton héritage
Miss Miss
Visage pale
Qu'est-ce que ça peut faire
Le grand sommeil
Palermo Hollywood
profite
Cerfs-volants
Padam
Ideogramme
Comme une voiture volée
Comment est ta peine


Benjamin Biolay : les dernières chroniques concerts

Benjamin Biolay (Grand Gaou Festival 2021) en concert

Benjamin Biolay (Grand Gaou Festival 2021) par Calie-cotto
Ile du Gaou, Six-Fours les Plages, le 29/07/2021
Le temps passe si vite : déjà 20 ans que Benjamin Biolay a débuté avec Keren Ann sa carrière musicale en composant pour Henri Salvador... L'auteur compositeur interprète nous... La suite

Benjamin Biolay et Philippe Katerine (Festival Europavox 2021) en concert

Benjamin Biolay et Philippe Katerine (Festival Europavox 2021) par Pierre Andrieu
Stade Marcel Michelin, Clermont-Ferrand, le 27/06/2021
Dernier soir pour le Festival Europavox 2021 au stade Marcel Michelin (Clermont-Fd), avec en têtes d'affiches fédératrices et 100% françaises Philippe Katerine et Benjamin... La suite

Benjamin Biolay et Melvil Poupaud - Songbook (Festival Sémaphore en Chanson) en concert

Benjamin Biolay et Melvil Poupaud - Songbook (Festival Sémaphore en Chanson) par Pierre Andrieu
Sémaphore, Cébazat, le 15/11/2018
Joli cadeau pour les fans de Benjamin Biolay, la tournée Songbook permet de voir à l'œuvre en live dans un cadre intimiste le songwriter et acteur français en compagnie de... La suite

Benjamin Biolay (Nuits de Fourvière 2017) en concert

Benjamin Biolay (Nuits de Fourvière 2017) par Agathe Martin
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 19/06/2017
L'émotion était au rendez-vous pour ce nouveau concert de Benjamin Biolay aux Nuits de Fourvière ! De retour à Lyon, où son histoire a commencé, le rebelle inspiré a immédiatement... La suite

Le Silo, Marseille : les dernières chroniques concerts

Eddy de Pretto + Love Lesid & Kiwi Bunny en concert

Eddy de Pretto + Love Lesid & Kiwi Bunny par Dance Love
CEPAC Silo, Marseille, le 30/03/2022
Voilà quatre mois que j'attendais ce concert, quatre mois d'attente enfin comblés. Arrivée aux alentours de 18h devant la salle du Silo à Marseille avec mon père (qui est... La suite

The Rabeats en concert

The Rabeats par Philippe
Marseille, le 20/03/2022
Question : un tribute band qui rejoue, même bien ou très bien, des chansons d'un groupe mort, peut-il vraiment se renouveler ? Et par là-même, est-il pertinent de retourner le... La suite

Philippe Katerine (featuring Lomepal) en concert

Philippe Katerine (featuring Lomepal) par Moog Arnoux
Le Silo - Marseille, le 13/12/2019
Bonjour. Vendredi 13 décembre 2019 je suis allée au concert de Philippe Katerine et je suis mandatée pour écrire une chronique. Je ne me sens pas d'écrire ça hors l'abyssal... La suite

Max & Igor Cavalera en concert

Max & Igor Cavalera par Rich
Le Silo - Marseille, le 03/12/2019
Les frères Cavalera étaient de passage à Marseille ce mardi 3 décembre dans le cadre de leur tournée "Beneath/Arise", 2 albums cultes de leur ancien groupe Sepultura dont il furent... La suite