Accueil Chronique de concert Broken Social Scène + Bewitched hands
Jeudi 28 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Broken Social Scène + Bewitched hands

Broken Social Scène + Bewitched hands  en concert

Cabaret Aléatoire Marseille 10 novembre 2010

Critique écrite le par

Cabaret Aléatoire by Pirlouiiiit 10112010

Le cabaret aléatoire était rempli au tiers mercredi soir pour accueillir une double affiche pop avec deux groupes aux noms à ralonge: Bewitched hands on the top of your head (que l'on peut traduire par "Mains ensorcelés au dessus de vos têtes") et les Canadiens de Broken social scene (traduction ? l'Etat de la France).

the Bewitched Hands by Pirlouiiiit 10112010

Comm d'hab au cabaret, on démarre avec une bonne grosse demi-heure de retard. Les 6 de Bewitched montent sur scène discrètement et entament sans tarder leur set par un "happy with you" qui nous renvoie illico dans la Californie gorgée de soleil des Beach Boys.

the Bewitched Hands by Pirlouiiiit 10112010

Pas étonnant d'être attiré par la surf music quand on a grandi à Reims. D'ailleurs, les Bewitched ne mentent pas vraiment sur ce qu'ils sont. Leur look est l'anti-glamour par définition : jean troué, chemise à carreaux, casquettes, barbes, cheveux longs, petits bidons, on dirait une bande de bûcherons canadiens trop portés sur la bière et la pomme de terre.
Heureusement, il se trouve que dans la bande, une charmante demoiselle brune apporte sa touche de sensualité.

the Bewitched Hands by Pirlouiiiit 10112010

Pour autant, quand ils se mettent à chanter tous ensemble, puisque c'est le principe fondateur de ce groupe, on a l'impression d'entendre une chorale d'enfants, tant les voix se confondent dans les hauteurs.
Une particularité bien dans l'air du temps (les groupes où tout le monde chante ensemble, comme si ensemble, tout était possible !) mais qui peut fatiguer, surtout quand le set se déroule totalement sur ce mode.

the Bewitched Hands by Pirlouiiiit 10112010

On sourit donc doucement à cette musique venue d'un autre siècle où la vie était tellement belle et simple. Mais on s'endort un peu aussi, comme quand on écoute jusqu'au bout un album de Belle et Sébastien.
Il faudra un enchaînement un peu plus dynamique entre "Birds and Drums" (titre de leur album) et le nihiliste "I don't know" pour voir le groupe revenir un peu dans notre siècle.

the Bewitched Hands by Pirlouiiiit 10112010

Mais nos indécrottables amis repartiront de plus belle dans le rêve éveillé avec un "work" choral, le désormais inévitable morceau unplugged chanté ensemble autour d'un micro "Out of Myself", et hop un petit retour vers les Beach boys avec "Sea" puis chez Architecture In Helsinki avec "I Love You" pour enfin finir sur 2 morceaux clairement inspirés (pompés ?) par le rock emphatique d'Arcade Fire.

the Bewitched Hands by Pirlouiiiit 10112010

Alors ? pas vraiment ensorcelés ! D'autant plus que les 6 n'ont pas du tout confirmé leur réputation scénique, restant la plupart du temps bien stoïques. Au final, on en est mesure d'être déçu par la dernière coqueluche des inrocks, mais on se dit que ces jeunes gens-là ont quand même quelque chose qui pourrait éclore à terme. A suivre.

Broken Social Scene by Pirlouiiiit 10112010

On espère, avec l'entrée en scène des Canadiens de Broken Social Scene pouvoir changer de braquer. Le groupe de Toronto a, en effet, un tout autre pedigree : Ils sont commencé voici 10 ans dans la lignée de Tortoise dans le Post Rock, ont pris un virage Indie-rock ensuite pour finalement s'attaquer à la pop avec leur dernier album, Forgiveness rock record.

Broken Social Scene by Pirlouiiiit 10112010

Le dispositif scénique est déjà en soi plus impressionnant : 5 micros sont installés en frontline, Derrière, deux batteries et un keyboard. Sur le côté gauche de la scène, le rideau qui cache habituellement les instruments de changement de plateau est soulevé. On va bientôt comprendre pourquoi.

Broken Social Scene by Pirlouiiiit 10112010

Le groupe arrive sur scène avec 5 guitaristes. On se dit : ça va faire mal aux oreilles. Mais pas du tout en fait. Si chacun à un énorme plateau à pédales, chacun joue son riff parfaitement ciselé sans monter sur celui du voisin.

Broken Social Scene by Pirlouiiiit 10112010

Et puis, en plein milieu du morceau, le bassiste moustachu à la tête d'Irlandais échange sa basse avec l'un des guitaristes. Sur le second morceau, il change encore d'instrument en plein milieu pour prendre sa trompette, rejoint bientôt par le second batteur qui prend un sax. Du coup, le roadie se met à jouer de la guitare.

Broken Social Scene by Pirlouiiiit 10112010

Une blonde aux cheveux crêpés comme une poupée apparaît d'un coup, se met à minauder, puis repart. Sur le morceau suivant, c'est le chanteur qui se met au keyboards, rejoint par un guitariste tandis que le second batteur, revenu à son instrument de départ, se lève en plein milieu du morceau pour jouer de la flûte traversière alors que la blonde revient chanter.

Broken Social Scene by Pirlouiiiit 10112010

Voilà, un concert de Broken Social Scene, ça ressemble à un immense bordel où tout le monde ou presque change d'instruments et de rôles. C'est très surprenant à suivre depuis la salle car il y a sans cesse du mouvement sur la scène et tout ce petit monde semble s'amuser follement. Mais la musique dans tout cela ? C'est un peu là où le bas blesse. Car les architectures soniques propres au Post-rock font manifestement encore largement parties du patrimoine génétique du groupe.

Broken Social Scene by Pirlouiiiit 10112010

Or, chacune de leur tentative pop, qui se caractérise quand même par la simplicité et l'évidence, est à chaque fois remis en cause par leur envie de rendre les choses plus complexes. Du coup, on se retrouve avec des morceaux qui partent dans tous les sens, ce qui, en soit, à son charme.

Broken Social Scene by Pirlouiiiit 10112010

D'ailleurs, cette forme a l'air de toucher bien plus les filles, notamment celles qui m'entouraient pendant le concert, totalement déchaînées au point que l'un d'elle m'a filé un coup de coude puis un coup dans les lunettes.

Manifestement, elle était canadienne et ce concert, c'était un peu sa madeleine de Proust. Pour moi, c'était plutôt l'indigestion.

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :


et une petite de the Bewitched Hands :


> Réponse le 14 novembre 2010, par ghazari

Apres avoir lu la critique du concert, il semble evident que Stephane Sarpaux ne connait pas les Broken social scene: Il est venu ce soir la pour Bewitched hands dont il connait le nom des titres joués par coeur et les énumère les uns après les autres dans sa critique. Pour BSC il n'en ai rien. De plus, il parle d'indigestion: C'est un peu ce que l'on ressent à la première écoute de leur dernier album (si si un peu comme celui d'Arcade Fire) mais après plusieurs écoutes il s'avère être vraiment très bon et très "digeste". Avec des chansons assez complexes, l'auditeur ne connaissant pas les morceaux ne peut être que désorienté. A sa décharge, le spectacle visuel a été très bien décrit dans l'article. Le son était ENORME (Depuis les ned's atomic dustbin, je n'avait plus revu de...  La suite | Réagir

> Réponse le 17 novembre 2010, par stephane

Bonjour Gazhari, Juste une petite précision. je connaissais Plus broken que Bewitched, mais pas au point de connaître leur titre. Pour bewitched, si je nomme leur morceau, c'est qu'ils en ont annoncé quelques uns pendant le concert et que j'étais au bord de la scène. J'ai donc pu croisé avec leur setlist placé devant eux. Mais, j'avoue que les deux m'ont vite ennuyé. Et qu'un concert est avant tout une somme d'émotion, pas le CV d'un chanteur et de ses connaissances. Après, tout est question de goûts et de couleurs.   Réagir


Broken Social Scene : les dernières chroniques concerts

Broken Social Scene + Fancy + Phoenix + The Dead 60's + The Rakes (Rock en Seine 2006) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 26/08/2006
Avant les prestations mémorables de Beck et de Radiohead en fin de journée, la deuxième journée passée au Domaine de Saint-Cloud pour le festival Rock en Seine avait de quoi réjouir les amoureux de rock sous toutes ses formes. Broken Social Scene : En route pour la joie ! Broken Social Scene, le premier groupe programmé (à 15h),... La suite

Broken Social Scene, Phonenix, Skin, The Dead 60's, Beck, Radiohead par XOF
Rock en Seine, Saint Cloud, le 26/08/2006
C'est donc aujourd'hui le grand jour, l'évènement musical mondial (au moins du point de vue français) : l'unique concert de Radiohead dans notre pays cette année. Côté ciel, c'est pas le pied, mais ç'aurait pu être pire. Côté public, le T-shirt Rock en Seine se porte moulant, le "taille basse" se porte vraiment bas (on devrait même plutôt parler... La suite

The Bewitched Hands : les dernières chroniques concerts

The Bewitched Hands + Concrete Knives en concert

The Bewitched Hands + Concrete Knives par sami
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 07/12/2012
Surprise en arrivant au Cabaret, un panneau nous annonce que contrairement à ce qui était prévu Bewitched Hands, retardé par la neige, jouera après Concrete Knives. C'est l'inverse... La suite

(mon) Rock en Seine 2012, 2/2 : Maximo Park, Caravan Palace, dEUS, Bass Drum of Death, The Bewitched Hands, Eagles of Death Metal, The Black Keys, Mark Lanegan  en concert

(mon) Rock en Seine 2012, 2/2 : Maximo Park, Caravan Palace, dEUS, Bass Drum of Death, The Bewitched Hands, Eagles of Death Metal, The Black Keys, Mark Lanegan par Philippe
Parc de Saint-Cloud, Saint-CLoud, le 25/08/2012
Le premier jour, c'était par ici ! Deuxième et pour nous, dernier jour de ce Rock en Seine 2012 : le dimanche n'a pas retenu notre attention au point qu'on pose une RTT pour... La suite

Interview de The Bewitched Hands en concert

Interview de The Bewitched Hands par Pierre Andrieu
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 11/05/2011
The Bewitched Hands : groupe composé de six trublions country pop folk rock basés à Reims, ayant fait très forte impression lors de sa prestation à Bourges en avril 2009... La suite

Ratatat, The Bewitched Hands, Does It Offend You, Yeah ? (Rock 'n Beat Party, Printemps de Bourges 2011) en concert

Ratatat, The Bewitched Hands, Does It Offend You, Yeah ? (Rock 'n Beat Party, Printemps de Bourges 2011) par Pierre Andrieu
Phénix et Palais d'Auron, Bourges, le 23/04/2011
Grosse journée au Printemps de Bourges 2011, ce samedi 23 avril, puisqu'après les très beaux concerts de Timber Timbre et Agnes Obel à l'Auditorium dans l'après midi, se... La suite

Cabaret Aléatoire Marseille : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite