Accueil Chronique de concert Chaos Fest (deuxième soirée)
Mercredi 20 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Chaos Fest (deuxième soirée)

Chaos Fest (deuxième soirée) en concert

Espace Julien, Marseille Samedi 4 octobre 200

Critique écrite le par

Voilà peut-être quatre ans que je n'étais pas allé à ce festival qui fait la part belle à la scène marseillaise, aussi quand mes p'tites cousines me demandent (à ce niveau-là c'est plus une demande, c'est une sommation) de les accompagner pask'il y a Tamtrum, je ne mets pas longtemps à me décider, ça fait bien trop longtemps que je n'ai pas assisté à un vrai festival de Metal.
Garage de la Vandmobile à la Punk, je débarque à 21h, sachant que les portes ont ouvert à... 16h. Ben ouais mais j'avais Emma, et je l'aime encore trop pour lui balancer une centaine de décibels provenant de groupes de gros chevelus braillards.

J'me rappelle plus exactement de ce que j'ai vu, aussi je vais résumer de manière abstraite, tant pis pour l'ordre. Bon déjà j'ai pas vu Morpain, bien déçu puisque c'était le seul groupe de Hardcore de la soirée. En tout cas j'ai blagué quelques instants avec l'un des gars, à défaut de jurer que ça tabasse sur scène, ils sont plus que sympathiques ! Bref, je fais un tour dans l'Espace julien, et, bonne surprise, y'a vraiment du monde, des hardos, goths, keupons, coreux, même si la première communauté l'emporte largement, ça amène un peu de fraîcheur de constater qu'on peut réunir tous ces gens dans une même salle...

Je suis resté une bonne partie pour Tamtrum, puis je suis retourné au Café Ju, où l'on retrouvait encore deux stands, en plus de ceux iplantés dans le hall d'entrée, y'avait un vaste choix de fringues, CDs, j'ai perdu quelques dizaines de minutes à flâner juste par plaisir.

En haut se tenait une séance de branding (avec comme cobaye mon petit K-Un), rien que de voir ça j'commençais à avoir les jambes en coton, faudra que je m'y reprenne en plusieurs étapes... Spectaculaire.
Et à côté, une chouette exposition de peintures, j'ai bien aimé le côté "touche à tout" que s'est autorisé le festival, loin de l'équation traditionnelle "groupes + bière = soirée".

Je retourne dans la grande salle, me marrer un bon coup avec les Gronibard, que j'avais déjà vus au Fury Fest 2004 (groupe d'ouverture du festival, j'avais fait le premier slam du set -et donc du Fury- ce avec une clavicule pétée héhé...). Même constat que le petit Gandalf pour Ultra-Vomit, le second degré est plaisant, l'ambiance festive, maintenant faut vraiment être afficionados du Grind pour tenir tout le set. Après, voir un guitariste nu comme un ver, un autre en nuisette, le chanteur en couche à plumes, ça a le mérite de flanquer la bonne humeur dans toute l'assistance !

Je rate les ChippenDeath, et ne matte que quelques minutes de Blazing War Machine, trop occupé à blaguer avec tous les potes pas recroisés depuis une éternité... Pas trop grave pour Blazing, plus regrettable pour Chipp', puisqu'il paraît qu'il s'agit de séduisants hardos s'effeuillant... Gas aurait apprécié.

Bref je suis venu un peu en Ovni, mais j'ai tout de même passé une excellente soirée, eu égard à tout c'que je racontais plus haut. Ce festival est une franche réussite, et mériterait de croître davantage, afin que dans les années qui viennent, on puisse retrouver des méga-têtes d'affiche (Gojira par exemple (...vous aimez la proposition subliminale ? ;) )), pour confirmer la bonne santé de la scène marseillaise.

Chaos Fest : les dernières chroniques concerts

Chaos Fest (premier jour) en concert

Chaos Fest (premier jour) par gandalf
Espace Julien à Marseille, le 03/10/2008
Cette année encore, le Chaos Fest organisé à l'Espace Julien a ramené bon nombre de metalleux habituels du coin, ainsi qu'une jeune génération qu'on ne croise pas trop aux lives... La suite

Chaos Fest : Dagoba + Aabsinthe + Fatal + None Shall Be Saved ... par Gandalf le Barbare
Espace Julien - Marseille, le 28/09/2007
Et une autre édition, une, pour le Chaos Fest marseillais ! La 5ème (première en 2003 au Trolley bus), ca commence à compter ! Toujours tourné vers extrême français sous un peu toutes ses formes, avec quelques expos peinture, un tatoueur, et sur deux jours... Une bonne ambiance qui permet de retrouver des têtes connues du milieu Métal local depuis... La suite

Espace Julien, Marseille : les dernières chroniques concerts

Skip The Use + Parade en concert

Skip The Use + Parade par Zulone
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2020
Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de... La suite

EPMD en concert

EPMD par Sami
Espace Julien, Marseille, le 26/02/2020
Les amateurs de rap US sont gâtés ces dernières semaines avec les passages de Havoc de Mobb Deep, Talib Kweli dans cette même salle, et à quelques jours d'intervalle Das Efx à... La suite

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par G Borgogno
Espace Julien, Marseille, le 14/12/2019
C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys &... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite