Accueil Chronique de concert El Boy Die + Leopold Skin + St Augustine
Vendredi 24 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

El Boy Die + Leopold Skin + St Augustine

L'Escapade, Clermont-Ferrand 25 avril 2006

Critique écrite le par




La soirée folk organisée à L'Escapade fin avril a permis de passer un moment chaleureux avec des artistes évoluant en toute décontraction, sans aucune peur de la fausse note ou du trou de mémoire. St Augustine, Leopold Skin (avec l'aide de son amie Lisa), El Boy Die et Derek Delano en guest ont joué successivement leur version de la folk music, avant de se retrouver tous ensemble pour jouer de ferventes reprises de leurs songwriters préférés. Si le retour en grâce de la musique folk permet de passer des soirées dans ce style là, replace le songwriting dépouillé au centre des débats et provoque l'émergence de jeunes artistes aussi talentueux, c'est une très bonne nouvelle ! Remettez des fleurs dans vos cheveux, ressortez les chemises colorées, les jupes de hippies, les guitares en bois, les harmonicas en fer, les glockenspiels en plastique, les flûtes : c'est le printemps folk !




St Augustine

C'est à St Augustine que revient l'honneur de débuter la soirée avec sa jolie voix, sa guitare folk et sa six cordes électrique. Force est de constater que ce jeune homme un peu mal à l'aise au début est pétri de talent : ses chansons sont simples et efficaces, elles sont truffées de mélodies en forme d'accroche cœurs et sont illuminées par des parties vocales émouvantes au possible. Les approximations dans le chant sont au final plutôt touchantes et prouvent que la marge de progression est très importante. L'essentiel est bel et bien là : les compositions fonctionnent dès la première écoute... Avant de revenir en fin de soirée, St Augustine laisse la place, après avoir joué une surprenante reprise de What a wonderful world de Louis Armstrong.




Lisa et Leopold Skin

Juste après, et quasiment sans temps mort (c'est l'avantage de jouer sur le même matériel), Leopold Skin a une nouvelle fois prouvé qu'il était l'un des artistes folk les plus prometteurs à l'heure actuelle... Ce jeune homme un peu lunaire compose en effet des chansons que l'on ne peut s'empêcher de garder en tête. La simplicité avec laquelle il se présente sur scène et joue ses compositions est à peine croyable : on dirait qu'il a fait ça toute sa vie. Et il a à peine 18 ans ! Pour compléter ce tableau idyllique, ce disciple de Dylan, Donovan et Herman Düne possède une voix très marquante, sorte de mélange vocal de ses idoles. Et comme tous les gens doués à l'aise avec leur talent, il ne tire pas la couverture à lui ; ses charmants duos avec la jeune chanteuse Lisa sont très réussis, et l'apport de St Augustine à la guitare décontractée est le bienvenu. Après une reprise de Donovan, la place est laissée libre pour la tête d'affiche de la soirée, El Boy Die.




El Boy Die

Comme les autres artistes programmés ce soir dans le bar L'escapade, El Boy Die aura à subir les bavardages incessants des habituels piliers de comptoirs confondant un concert avec une troisième mi-temps de rugby. C'est bien dommage car la musique originale et un peu aride d'El Boy Die nécessite une attention soutenue pour dévoiler tous ses charmes. Il faut donc faire abstraction du bruit ambiant pour pouvoir se concentrer sur des morceaux sinueux, chantés d'une voix aigue d'ange déchu. A l'image de sa magique ballade intitulée Lullaby, El Boy Die est capable de composer de petites merveilles de folk hippie. Si tous ses morceaux n'ont pas (encore ?) ce côté imparable, ce songwriter prometteur ne devrait pas tarder à faire parler beaucoup plus de lui. Il ne méritait pas l'accueil un peu mitigé qui lui a été réservé...




St Augustine, Lisa, El Boy Die et Leopold Skin

Pas bégueule, il ne teindra pas rigueur du brouhaha ayant accompagné se prestation et reviendra jouer avec St Augustine et Leopold Skin, pour une quatrième partie de concert dévolue aux reprises. Humblement, et avec une grande fraîcheur, tout ce petit monde se passe la guitare et partage le micro pour interpréter les morceaux fondateurs de tout folkeux qui se respecte. Des titres de Bob Dylan (It's all over baby blue), Leonard Cohen (So long Marianne), Johnny Cash (The man in black) et Herman Düne (Not on top), entre autres reprises et compositions de chacun, sont donc joués le plus simplement du monde, pour faire plaisir et se faire plaisir, sans se soucier de connaître parfaitement les paroles ou de jouer hyper bien. Cette simplicité et cette absence de prise en compte du qu'en-dira-t-on est réconfortante, à l'heure où beaucoup d'artistes veulent épater la galerie en sonnant professionnels. En oubliant souvent le principal : il faut être passionné par la musique pour en faire, et ne pas oublier que l'émotion qui se dégage d'un morceau est plus importante que la manière dont il est joué...


Leopold Skin, St Augustine et Derek Delano seront en concert à la Coopérative de Mai, le 16 juin 2006, avec Luis Francisco Arena et Ken Stringfellow.


Sites internet : www.myspace.com/elboydie, www.myspace.com/leopoldskin, www.myspace.com/staugustinelovesyou, www.myspace.com/derekdelanolovesyou, www.myspace.com/waterhouserecords.

El Boy Die : les dernières chroniques concerts

Zombie Zombie + El Boy Die + Marteau Matraque (En attendant B-Side) en concert

Zombie Zombie + El Boy Die + Marteau Matraque (En attendant B-Side) par Sami
Embobineuse, Marseille, le 17/02/2011
"En attendant B-Side" comme son nom l'indique, c'est une série de concerts en attendant la prochaine édition du festival des In The Garage souvent et à juste titre loué dans ces... La suite

Leopold Skin : les dernières chroniques concerts

Evening Hymns + Leopold Skin + Summer camp en concert

Evening Hymns + Leopold Skin + Summer camp par Pierre Andrieu
Point Ephémère, Paris, le 14/09/2010
Soirée BimBamBoom plutôt réussie au Point Éphémère à Paris, avec à l'affiche la très belle folk rock pop de Leopold Skin, l'excellentissime duo folk canadien Evening Hymns et... La suite

Christina Antipa + Leopold Skin + June Madrona en concert

Christina Antipa + Leopold Skin + June Madrona par Pierre Andrieu
Le Rat Pack, Clermont-Ferrand, le 18/05/2010
Réunion improvisée d'une secte de hippies en goguette à Clermont-Ferrand ? Soirée pour préparer une randonnée escalade dans le Parc Régional des Volcans d'Auvergne ?... La suite

Frànçois & The Atlas Mountains  + Leopold Skin en concert

Frànçois & The Atlas Mountains + Leopold Skin par Pierre Andrieu
Le Rat Pack, Clermont-Ferrand, le 13/02/2010
Ahhh, la réjouissante soirée pop folk world que voilà ! Au programme, deux excellents groupes : Leopold Skin, en première partie, et Frànçois & The Atlas Mountains, en tête... La suite

The Delano Orchestra + Leopold Skin + St. Augustine + Pastry Case en concert

The Delano Orchestra + Leopold Skin + St. Augustine + Pastry Case par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 19/09/2009
Nuit magiiiiique dans les murs de la Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand avec les concerts des artistes du label Kutu Folk, St. Augustine, Leopold Skin, Pastry Case et The... La suite

St Augustine : les dernières chroniques concerts

Concert pour la sortie du livre de Patrick Foulhoux Une histoire du Rock à Clermont-Ferrand/50 ans de bruits défendus à Bib-City en concert

Concert pour la sortie du livre de Patrick Foulhoux Une histoire du Rock à Clermont-Ferrand/50 ans de bruits défendus à Bib-City par Jacques Moiroud
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 22/11/2013
Coopérative de mémoire Vendredi 22 novembre, on fêtait à la Coopérative de Mai (Clermont-Ferrand)la sortie du livre de Patrick Foulhoux sur le Rock à Clermont*, s'en... La suite

Vandaveer + St Augustine  en concert

Vandaveer + St Augustine par Pierre Andrieu
Le Batofar, Paris, le 22/02/2012
Idéale pour larguer les amarres et prendre une très belle mer folk pop rock, l'affiche Vandaveer + St Augustine sur la scène du Batofar à Paris, le 22 février 2012... Le départ est... La suite

Vandaveer + St Augustine en concert

Vandaveer + St Augustine par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 16/02/2012
Le week-end va être long / chargé, alors pas une seconde à perdre, autant raconter la soirée de hier tout de suite. Après avoir laissé Lucie en bonne compagnie devant "Tintin aux... La suite

The Delano Orchestra + Zak Laughed + St Augustine + Kütu Folk Records, The Band  (Evening Hymns, Hospital Ships, Garciaphone, Dempster Highway, SoSo...) (Trans Musicales de Rennes 2011) en concert

The Delano Orchestra + Zak Laughed + St Augustine + Kütu Folk Records, The Band (Evening Hymns, Hospital Ships, Garciaphone, Dempster Highway, SoSo...) (Trans Musicales de Rennes 2011) par Pierre Andrieu
L'Aire Libre, Saint Jacques de La Lande, le 30/11/2011
Premier soir pour la création Kütu Folk Records à l'Aire Libre, en banlieue de Rennes, à l'occasion des Trans Musicales 2011 et premier choc émotionnel du festival, avec... La suite

L'Escapade, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

The Defectors + The Suppositorz + The Plastic Gangsters par Pierre Andrieu
L'Escapade et Le Velvet, Clermont-Ferrand, le 17/05/2007
Et une soirée rock'n roll bien réjouissante, une ! On ne remerciera jamais assez les Suppositorz et leurs amis de faire passer des groupes aussi excellents que les Lords Of Altamont (en 2006) et les Defectors (c'est eux qui nous intéressent aujourd'hui) dans nos contrées reculées... et ce dans des endroits permettant une proximité avec les... La suite

Jack Lewis & The Cutoffs + The Delano Orchestra + Leopold Skin + ST Augustine par Pierre Andrieu
L'Escapade, Clermont-Ferrand, le 07/11/2006
Jack Lewis et ses musiciens ont fait une halte fort réjouissante à L'Escapade, à Clermont-Ferrand, début novembre. Après une première partie parfaitement assurée par le sobre duo (folk, pop et soul) Leopold Skin + ST Augustine et avant la prestation - entre rock planant et folk mélancolique - d'un Delano Orchestra en gros progrès, le petit... La suite

Penny Ikinger par Pierre Andrieu
L'Escapade, Clermont-Ferrand, le 17/10/2006
Très belle découverte à L'Escapade grâce aux bons soins des organisateurs du festival Ultimo Auto Shop (qui aura lieu en à la mi novembre au même endroit)... Penny Ikinger, c'est d'elle dont il s'agit, est une Australienne aussi inquiétante et sensuelle que douée pour créer des climats électriques sombres. Accompagnée par deux excellents... La suite

The Lords Of Altamont + The Suppositorz + Ass Bandit en concert

The Lords Of Altamont + The Suppositorz + Ass Bandit par Pierre Andrieu
L'Escapade, Clermont-Ferrand, le 28/06/2006
C'est dans une chaleur étouffante et devant un public très chaud (forcément !) que les Lords Of Altamont - précédés par leurs premières parties clermontoises - ont donné un... La suite