Accueil Chronique de concert Emily Jane White
Samedi 23 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Emily Jane White

Emily Jane White en concert

Poste à Galène - Marseille 23 Novembre 2010

Critique écrite le par

Les musiciens de la belle Emily prennent place tranquillement, devant un public détendu, qui papote un verre à la main. Tout cela se fait en toute simplicité ... Comme souvent au Poste à Galène. Les concerts y sont toujours un petit moment de plaisir : petite salle, où l'on est si près de l'artistes qu'on a l'impression qu'elle est venue rien que pour nous.
A noter, en plus d'un batteur, d'un bassiste et d'un guitariste, la présence d'une violoncelliste, ce qui va sans doute apporter beaucoup de saveur à ce concert qui commence.



Emily arrive sur scène, jolie blondinette à frange, avec sa petite robe à fleur et ses bottines à talon et elle prend place, guitare à la main. Elle se présente, avec un charmant accent anglais (et le look juste décalé comme il faut qui va avec) et un adorable sourire à fossettes. Une voix très pure, toute douce s'élève alors et elle commence seule sa première chanson. Le son est bien sûr très british. La voix de son bassiste se mêle à la sienne et sa violoncelliste donne la mélodie. Ce démarrage a, pour moi, des faux airs de Belle & Sebastian et un petit goût de week-end à Londres.



Les musiciens vont entrer sur scène et dans la musique les uns après les autres. Cela amène un crescendo, qui donne son effet.
Le public n'est pas forcément nombreux (nous sommes mardi soir ...) mais il est très attentif. Il faut bien reconnaitre que ce genre de voix est très captivante. Et l'association Basse, Guitare sèche, Guitare électrique et Violoncelle est tout à fait intéressante.



Pour le second morceau A Shot Rang Out, elle va prendre place au piano (la belle à plusieurs cordes à son arc) et nous partons pour des sonorités beaucoup plus celtiques. Elle est très douce et toute sérieuse à la fois. C'est amusant ce joli côté petite fille sage. C'est sa seconde venue en France cette année et cela pour sa plus grande joie.

Au fil de ses interprétations, on passe du Celte au Folk. Toute ceci est lié avec talent et on se laisse bercer par cette si jolie voix d'un morceau à l'autre.
Elle va nous faire un démarrage quelque peu ratés sur Black Silk et ses rires vont être contagieux. Toutes les mélodies qu'elle nous interprète sont pleines de nuances et d'émotions. En fait, elle nous raconte une histoire à chaque fois. J'aime beaucoup le côté narratif de ce type de mélodies. Mais c'est là que je regrette de ne pas être bilingue, pour apprécier toute la poésie des textes en anglais.



Avec Waltz, la batterie est un peu utilisée de façon jazz, ce qui donne de la douceur et de la sensibilité à l'ensemble. Elle parvient vraiment à rendre beaucoup d'émotion et ce, tout autant pour les morceaux interprétés à la guitare qu'au piano. Avec, cependant peut être un peu plus de gravité avec ses interprétations au piano. La guitare apportant un côté plus "ballade". Mais c'est peut-être tout simplement la nature des instruments qui donne cette sensation.



J'ai également beaucoup aimé les morceaux sur lesquels le guitariste a échangé se guitare traditionnelle pour cette sorte de "piano-guitare" qui donne à la musique une sonorité plus folk, voire même country (mais juste ce qu'il faut). C'est d'ailleurs une sorte de tournant que va prendre le concert à mi course, avec ces mélodies un peu plus mélancoliques. Il y a une vrai évolution musicale, un changement de ton, mais toujours dans la cohérence. C'est vraiment une très belle artiste, qui nous offre une musique calme et sereine, mais pas ennuyeuse du tout.

Elle va nous présenter ses musiciens, toujours toute en sourires, avant l'annonce du dernier morceau. Et c'est une très belle ballade qui va terminer le set : Victorian Armonica.



Pour le rappel, le public lui réclame Mrs Smith. Elle prend place seule au piano, avec sa violoncelliste qui va juste faire les coeurs. Puis, le reste du groupe va les rejoindre pour le second rappel. Ensuite, on repart sur du son plus rock Dance With The Devil (décidément elle est vraiment surprenante !!) et on terminera sur un dernier morceau en tête à tête avec elle (et sa guitare). Elle prend congés de nous tout aussi simplement et avec le sourire .... A la manière de ce très agréable concert qu'elle nous aura offert.

Emily Jane White : les dernières chroniques concerts

Entretien avec Emily Jane White à l'occasion de la sortie de son album Blood/Lines et de sa tournée 2013/2014 en concert

Entretien avec Emily Jane White à l'occasion de la sortie de son album Blood/Lines et de sa tournée 2013/2014 par Pierre Andrieu
Paris, le 18/10/2013
Après avoir sorti coup sur coup trois excellents albums - Dark Undercoat (2008), Victorian America (2009) et Ode To Sentience (2010) - pour lesquels elle a souvent rendu visite... La suite

Emily Jane White en concert

Emily Jane White par Lebonair
L'européen - Paris , le 16/11/2010
Emily Jane White vient tout juste de sortir son 3ème album en trois ans, le délicieux "Ode To Sentence". A cette occasion, Emily est venue chanter deux soirs dans cette jolie... La suite

Emily Jane White + Our Broken Garden en concert

Emily Jane White + Our Broken Garden par Pierre Andrieu
L'Européen, Paris, le 16/11/2010
Jolis instants intimistes avec Emily Jane White et Our Broken Garden dans la très cosy salle de L'Européen à Paris, à deux pas de la Place de Clichy... Et ce dans une ambiance... La suite

Emily Jane White + Julien Pras en concert

Emily Jane White + Julien Pras par Blandine
Poste à Galène - Marseille, le 11/02/2010
Soirée placée sous le signe du calme et de la douceur au Poste hier... Julien Pras, de Calc, ouvrait tranquillement le bal, seul à la guitare acoustique durant une grosse... La suite

Poste à Galène - Marseille : les dernières chroniques concerts

Gontard - Splash Macadam en concert

Gontard - Splash Macadam par Lb Photographie
Le Makeda - Marseille, le 12/02/2020
Splash Macadam. Bis Repetita. Y aura t'il quelque chose à ajouter à une chronique écrite il y a moins d'un mois sur un groupe vu en novembre ? Pas de promo d'album en vue, pas... La suite

Venus en Mars + Marie-Flore en concert

Venus en Mars + Marie-Flore par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 16/01/2020
Pour être honnête ça partait mal ... rien ne me laissait penser que j'allais accrocher à la musique de cette Marie-Flore dont le portrait envahissait les rues du quartier depuis... La suite

The Bellrays + Lemon Cars en concert

The Bellrays + Lemon Cars par G Borgogno
Le Makéda, Marseille, le 19/10/2019
BELLRAYS Acte III. The Bellrays aiment Marseille. Qui le leur rend bien. C'était au moins leur troisième passage phocéen en groupe. Plus un Bob et Lisa, les deux "leaders",... La suite

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) en concert

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) par Sami
Makeda, Marseille, le 21/11/2019
Entre deux têtes d'affiche internationales du festival Tighten Up, de Puppetmastaz la veille au cabaret aléatoire à Pete Rock à la voute quelques jours après, c'est ce soir un... La suite