Accueil Chronique de concert Farouche Zoé
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Farouche Zoé

Farouche Zoé en concert

Le baby Marseille 17 avril 2009

Critique écrite le par

Nous sommes les premières à arriver ce soir au Baby pour le concert de Farouche Zoé et c'est Hugo, l'un des 3 membres fondateurs du groupe qui nous accueille.
C'est l'occasion pour moi d'apprécier le lieu. En effet c'est la première fois que je viens au Baby, un bel et grand endroit, à l'ambiance boîte de nuit cosy. A l'étage les fumeurs pourront trouver un fumoir spacieux, qui dépasse pour une fois les un mètre carré, et plutôt classieux.



Le fait d'être bien en avance me permet de discuter autour d'une bière avec Hugo du parcours et de l'évolution du groupe vu que c'est aussi la première fois que je vois les Farouche Zoé.
J'apprends que le groupe existe depuis huit ans composé à ses débuts :
de Hugo Palomba, à la guitare, à la compo, aux arrangements et aux textes.
de Monique, alias Momo, la plus belle moeuf du groupe dixit Hugo, qui joue de différents instruments détournés .
del Maestro Stéfano Filippi, à la guitare, au banjo et à la mandoline électrique.
Ils sont rejoints plus tard par Gaël, l'ancien bassiste d'Opossum et par Stéphane le nouveau batteur depuis deux concerts. A noter également ce soir c‘est Jean Camille au son.



Hugo classe musicalement le groupe dans un genre rock, chansons déglinguées, tziganes.
Les textes parlent de sexe, d'amour, ils sont teigneux et ont un humour à prendre au dixième degré. Les Farouche Zoé ne se prennent pas au sérieux mais sont attachés aux mots. A leur début ils faisaient plutôt de la chanson intimiste, maintenant Hugo parle d'ambiance intimiste, festive aux sonorités punk rock. Leurs influences sont multiples de Tom Waits, à Gainsbourg en passant par la variété napolitaine et par la variété française décalée des années 60. Leurs textes sont toujours empreints d'humour et de recul. Hugo insiste sur le fait que si l'ambiance est fun les textes eux ne le sont pas.

Hugo démarre s'accompagnant à la guitare pour trois chansons en solo. Il entonne un premier morceau sur la paternité et sa fille Nina, morceau qui m'évoque Renaud. Le deuxième parle du Dr Macintosh, ça y est l'humour grinçant de Farouche Zoé, je rajouterais humour lucide, entre en scène.
Les compères d'Hugo le rejoignent à la quatrième chanson pour un morceau décrit comme périlleux. Place au côté festif et rock, aux sons qui déchirent et même si ce soir on est peu nombreux au Baby la même envie de danser, de sauter nous prend. On sent en effet des influences multiples , rock alternatif français faisant penser aux Wampas, avec leur septième morceau, dont je ne connais pas le titre, mais ça fait : "je hais le punk, je déteste la musique classique, le rock indé ça me fait pas bander, mais celle que je préfère c'est Danielle Gilbert... "



On continue la soirée en se faisant balader par les Farouche Zoé dans leur répertoire hétéroclite et multiple, la valse ajaccienne nous donnerait presque envie de danser la tarentelle, on a même droit à un vrai slow, j'avoues que j'ai eu un faible pour la mandoline électrique. Momo avec son petit air très sérieux et appliqué et a un jeu scénique complètement décalé et passe aisément du synthé, au triangle à la médolica.



Les Farouches Zoé c'est une valeur sûre pour ceux qui ont vu leur adolescence bercée par le rock, le rock alternatif, le punk. Ils ont atteint, en plus, la maturité nécessaire pour ne pas lasser mes oreilles de trentenaire bien tassée. Leur attachement aux textes m'a donné envie d'acheter leurs disques et de les écouter aussi en dehors de la scène.

Farouche Zoé : les dernières chroniques concerts

Farouche Zoé & les Garçons Electriques en concert

Farouche Zoé & les Garçons Electriques par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 24/01/2020
N'ayant pas pris de notes hier j'ai intérêt à ne pas trainer pour faire une petite chronique sinon j'aurai tout oublié. Vendredi, fin d'une longue semaine où Svet était à Tours,... La suite

Farouche Zoé et les Electric Boys en concert

Farouche Zoé et les Electric Boys par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 15/03/2019
Ce vendredi soir au Lollipop c'est Farouche Zoé qui vient au Lollipop Music Store présenter son premier album éponyme. Les enfants vont être contents, eux qui chantent au moins 2... La suite

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 24/09/2017
Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru,... La suite

Stella Pire + Farouche Zoe & Electric Boys en concert

Stella Pire + Farouche Zoe & Electric Boys par Pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 19/05/2017
Habitué à ce que les concerts à la Machine à Coudre commencent plutôt tard, j'ai pris mon temps à la sortie du très sympathique concert de Sages comme des sauvages à La Meson, du... La suite

Le baby Marseille : les dernières chroniques concerts

Oh! Tiger Mountain + Nasser  en concert

Oh! Tiger Mountain + Nasser par Ab
Le Baby - Marseille, le 12/02/2011
Ah! Enfin voir et écouter le Oh! Tiger Mountain, depuis le temps que j'en entendais parler... La soirée organisée par notre radio batracienne marseillaise (88.8 Fm) m'en... La suite

François Corbier en concert

François Corbier par Pirlouiiiit
le Baby - Marseille, le 02/12/2010
J'ai poussé ma curiosité assez loin depuis 10 ans dans une volonté de ne passer à côté de rien et essayer de comprendre ce qui faisait le succès (ou non succès) de tel ou tel... La suite

Drone Juice + Splash Macadam en concert

Drone Juice + Splash Macadam par Maryflo
Le Baby Marseille, le 17/07/2009
Wouaww, soirée qui décoiffe au Baby ce soir avec deux groupes survoltés qui en veulent à nos tympans, j'ai nommé les Drone Juice et les Splash Macadam. Le public tarde à arriver,... La suite

The Escape + Harmonic Generator + Sidharta en concert

The Escape + Harmonic Generator + Sidharta par Maryflo
Le Baby - Marseille, le 12/07/2009
Encore une bonne soirée parce qu'une bonne programmation ce soir au Baby, comme souvent d'ailleurs! En première partie the Escape que j'avais déjà vus au Jas'Rod le 05 juin. Cette... La suite