Accueil Farouche Zoé en concert
Mardi 11 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Le groupe distille un mélange détonnant de musiques festives, de chansons et de rock bric-à-brac sur des textes qui parlent de sexe, de relations simples ou compliquées, d'amour, d'humour, d'humeurs. Et des rythmes entre ballade, funk, reggae et musette....

Farouche Zoé : vos chroniques d'albums
Site

Farouche Zoé en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Farouche Zoé : l'historique des concerts

Sa.

07

Mars

2020

Farouche Zoé et les garçons électriques Le Funiculaire - Marseille (13)

Ve.

07

Fév.

2020

Farouche Zoé et les garçons électriques Casa Consolat - Marseille (13)

Ve.

24

Janv.

2020

Ve.

17

Janv.

2020

Johnny Marre en concert
Johnny Marre + Farouche Zoé Et Les Garçons électriques + DJ Set Farouche Zoé | Johnny Marre
Dar Lamifa - Marseille (13)

Ve.

26

Avril

2019

Farouche Zoé & Les Garçons électriques l'Hydre aux mille têtes - marseille (13)

Ve.

29

Mars

2019

Farouche Zoé & Les Garçons électriques Le Non-Lieu - Marseille (13)

Ve.

15

Mars

2019

Je.

28

Fév.

2019

Farouche ZOé et les Garçons electriques Le Funiculaire - Marseille (13)

Farouche Zoé : les dernières chroniques concerts 23 avis

Farouche Zoé & les Garçons Electriques

Critique écrite le 25 janvier 2020, par Pirlouiiiit

Lollipop Music Store, Marseille 24 janvier 2020

Farouche Zoé & les Garçons Electriques en concert

N'ayant pas pris de notes hier j'ai intérêt à ne pas trainer pour faire une petite chronique sinon j'aurai tout oublié. Vendredi, fin d'une longue semaine où Svet était à Tours, j'arrive à la bourre à l'école où heureusement (merci les grèves) je ne suis pas le dernier. On repasse par la maison poser les affaires d'école et nous revoici partis en vélo direction le Lollipop pour les showcase de Farouche Zoé. Petite halte au camion pizza de la place notre dame du mont (2 part au fromage) et à la boulangerie en face (2 croques-monsieurs) ; on devrait être bon avec les 3 pommes et le paquet d'imitation Pims à l'orange (sans huile de palme) du super U. On arrive, le trottoir a encore changé. On s'approche de la fin mais pour le coup c'est encore moins praticable que d'habitude. A l'intérieur Stéphane, Hugo et Momo sont en train de finir les balances. On file donc côté bar pour la traditionnelle commande une 16, un PAC et 2 sirops (un menthe, un grenadine) avant de squatter le canapé zèbre derrière lequel nous jetons nos manteau et sac. Nous dinons ainsi le temps que le Lollipop se remplisse ... Un peu avant 20h alors qu'il y a maintenant foule, les 3 compères se mettent derrière leurs instruments prêts à commencer. C'était sans... Lire la suite

Farouche Zoé et les Electric Boys

Critique écrite le 23 mars 2019, par Pirlouiiiit

Lollipop Music Store, Marseille 15 mars 2019

Farouche Zoé et les Electric Boys en concert

Ce vendredi soir au Lollipop c'est Farouche Zoé qui vient au Lollipop Music Store présenter son premier album éponyme. Les enfants vont être contents, eux qui chantent au moins 2 morceaux du répertoire de ce groupe qui nous accompagne depuis longtemps (et pour eux depuis toujours), à savoir Asticot (une ancienne) et Welcome to the party (une de l'album). Du coup je me paye le culot d'envoyer un petit message à Hugo (le chanteur) pour m'assurer que l'une des deux (voire les 2) sera bien au répertoire ce soir. Petite déception lorsqu'il me dit que à 3 ces morceaux là ce n'est pas possible. Qu'importe, nous voilà bien à l'heure en ce vendredi soir. Je suis passé déposer les cartables, Svet est aller prendre des morceaux de pizzas ... on pose tout dans un coin, on commande des jus et bières au bar. En attendant que le groupe attaque on a tout le temps pour dire bonjour aux habitués ... Voici encore un week-end qui commence plutôt bien. Quelques heures avant j'ai appris que Fred qui devait faire les photos à l'Espace (pour le concert de Flavien Berger, Malik Djoudi et Muddy Monk / festival Avec le Temps) est finalement aller voir les Liminanas pas très loin de Marseille. Du coup je le remplacerai et il ne faudra pas que je... Lire la suite

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik

Critique écrite le 25 septembre 2017, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 24 septembre 2017

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru, aussi bien en fréquentation (de moins de 500 à ... peut-être 2 500 ce dimanche ? en tout cas ça m'a paru bondé !), qu'en programmation (de 5 lieux à 7, voire 8 en comptant les Danaïdes en bonus) qu'en ... sécurité ! Se rappeler que la rue Consolat n'était même pas toujours fermée à la circulation pendant l'événement, selon les années et autorisations erratiques reçues... Alors que pour la deuxième année consécutive en 2017, on a en effet du non seulement tout bloquer, mais faire dégager toutes les voitures de la rue ! Heureusement, beaucoup moins sont parties en fourrière même si 3 ou 4 vraiment mal placées ont fini par être rattrapées par la patrouille municipale en début d'aprème. Bref, plus de préparation mais plus de confort après. Le problème est qu'au fil des 5 éditions je suis passé presque à mon insu, de vaguement bénévole de l'association (en tant que chroniqueur gonzo amateur), à bénévole complet, vraiment mobilisé sur les petites et grandes choses à faire, défaire, et parfois refaire. Autrement dit : avant j'étais trop bourré pour faire une chronique... Lire la suite

Stella Pire + Farouche Zoe & Electric Boys

Critique écrite le 26 mai 2017, par Pirlouiiiit

Machine à Coudre, Marseille 19 mai 2017

Stella Pire + Farouche Zoe & Electric Boys en concert

Habitué à ce que les concerts à la Machine à Coudre commencent plutôt tard, j'ai pris mon temps à la sortie du très sympathique concert de Sages comme des sauvages à La Meson, du coup lorsque je suis arrivé Stella Pire était déjà sur la fin de son set. La dernière fois que je l'avais vue c'était il y a 7 ans !!! (ça me paraissait moins vieux - je viens donc relire ma chronique de l'époque). Je ne verrai que la fin de ce set là (5-6 morceaux si j'ai bien compté) mais quel spectacle !! Car oui Stella Pire plus qu'un concert c'est un spectacle ; et interactif d'ailleurs sinon en tout cas participatif. Lorsque j'arrive le public est en train de l'accompagné au chant en finissant les paroles de ses chansons en suivant les pancartes "Bal" "Bil" "Boule" "Bul" ... qu'elle brandit. Celui d'après elle nous (maintenant j'en fait partie) fait répondre "poil au" à la fin de chacune de ses phrases ... ça peut paraitre un peu idiot comme ça, mais c'est parce que vous n'y étiez pas. Inutile de préciser (vous voyez les photos) que Stella est une vraie bigoudenne (au moins en apparence) : de la robe à la coiffe traditionnelle en passant par les sabots. Et comme si ça ne suffisait pas son clavier est décoré de disques à la gloire de la Bretagne.... Lire la suite

Farouche Zoé : les chroniques d'albums

Farouche Zoé : & Les Garçons électriques

Chronique écrite le 14/01/2019, par Pirlouiiiit

Farouche Zoé : & Les Garçons électriques

Je ne sais pas depuis combien de temps les Farouche Zoé existent mais ce que je peux vous dire c'est que j'ai croisé leur route il y a maintenant près de 18 ans ...c'était très exactement le 07 juin 2001 au Balthazar (ancien nom du Molotov pour les plus jeunes) en compagnie de Opossum avant que Anaïs (auteur entre autres du tube Mon cœur mon amour pour les encore plus jeunes) ne s'en individualise. Et en fait il y a même une trace encore plus plus vieille (de quelques mois) sur concertandco par ici. Farouch(E) Zoé c'est Hugo Palomba (à l'écriture, à la guitare et chant), Stefano Fillipi dit Il Maestro aux guitare électrique, banjo, mandoline ... et Mo L'Eskimo au chant et aux "toy instruments, rejoints selon les concerts ou les enregistrements par d'autres amis musiciens comme Yves Miara à la batterie par exemple. On trouve dans les 8 titres de ce disque un échantillon assez représentatif de ce qui constitue... Lire la suite

Farouch(e) Zoe : Demo

Chronique écrite le 30/10/2005, par Pirlouiiiit

Farouch(e) Zoe : Demo

Cela faisait un moment qu'on était sans nouvelle de ce groupe (pour moi ça fait plus de deux ans et demi sympathique et frais. C'est donc avec plaisir que j'ai retrouvé Hugo (chant / guitare), Momo (chant / clavier et mille et un petits instruments), Stefano (guitare / banjo / mandoline), Dens (batterie) et Loran (basse). La formule ne semble pas avoir changé sur le fond : de l'"alternative canzonette" comme ils disent c'est-à-dire des chansons caractérisées par des textes souvent absurdes sinon du moins drôles. D'un point de vue musicale, ils piochent allégrement... Lire la suite