Accueil Chronique de concert The Roots (festival Paris HIP-HOP Citoyens)
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Roots (festival Paris HIP-HOP Citoyens)

The Roots (festival Paris HIP-HOP Citoyens) en concert

Le Zénith - Paris 23 juin 2012

Critique écrite le par

La 5ème édition du festival Paris HIP-HOP Citoyens qui a débuté le 20 juin dernier et qui se terminera le 04 juillet prochain propose à travers cette quinzaine du Hip-Hop de faire vibrer les rues de la capitale et de sa banlieue.
Cette année, Paris Hip-Hop Citoyens regarde du côté des Amériques avec le Brésil qui est mis à l'honneur mais il faut aussi compter sur la présence en ce samedi 23 juin au Zénith de Paris d'un groupe emblématique, groupe majeur du hip-hop américain et à mon avis, un des meilleurs groupes actuels toutes scène confondues, les fantastiques et cultissime The Roots.

Avant de vous parler de cette merveilleuse soirée, voici un petit topo qui présente le festival et qui j'espère vous donnera l'envie de vous rendre à l'un des nombreux événements qu'il organise.

PARIS HIP HOP, c'est plus de 40 évènements autour du hip hop durant 15 jours avec plus de 400 artistes français et internationaux dans toute l'Ile-de-France (Zénith de Paris, Casino de Paris, La Gaîté Lyrique, Le Hangar, La Maison des Métallos, La Bellevilloise...). Paris Hip Hop propose, depuis 7 ans, une série d'évènements représentatifs de toutes les expressions artistiques de la culture hip hop (rap, djing, graffiti, danse, cinéma...).
programme détaillé ici: https://paris-hiphop.com/
Entrée libre sur de nombreux évènements et pour le reste, des tarifs à 5 euros de moyenne alors allez-y, seul, en amoureux, entre potes ou en famille.

Revenons donc à cette soirée, le plus gros évènement de la quinzaine qui s'est tenu au Zénith dans une salle pratiquement pleine car nous étions au moins 6000 personnes ce soir.
Premier constat, je m'attendais à observer plus de variétés concernant la couleur de peau des personnes présentes. Surprise, 80% du public est blanc, du métissage mais pas énormément de blacks. J'en conclurai presque que cette musique et la culture hip-hop branchent plus les bobos et les personnes rangés que les rebelles de la société.



Les portes du Zénith se sont donc ouvertes à 18h30 et les festivités ont démarré une heure après avec la présence de Warming Dj's puis de Taipan. Qu'en à moi, j'arrive un peu plus tard pour assister à la prestation d'un ancien membre du groupe de rap Saîan Supa Crew, le fameux Vicelow. Ce musicien français est accompagné sur scène de Grace Jones, non, je plaisante, plutôt de la grande et talentueuse Australienne Rachel Claudio (à découvrir ici https://www.myspace.com/rclaudio) qui porte une tenue à la Grâce Jones justement. Tout le long de cette prestation, elle nous illuminera de sa voix excessivement riche et belle. Vicelow n'est pas en reste et ce mec maîtrise parfaitement la scène. Il s'est faire bouger les gens, les faire réagir, participer et on voit qu'il prend un plaisir fou à être là devant un parterre enthousiaste et participatif. J'ai passé un bon moment avec eux avec une musique plaisante, un esprit totalement cool et sympa.
Il est près de 21h et on aura droit à un speech d'une personne qui nous citera les différents évènements du festival qui auront lieu dès le lendemain et ce jusqu'au 04 juillet inclus. Il nous annoncera par la même occasion l'arrivée sur scène des stars de la soirée The Roots prévu 30 minutes plus tard et pour qui la majorité du public présent a fait le déplacement ce soir.



21h 30, les lumières s'éteignent et font place à l'arrivée des légendaires The Roots.
Il sont sept sur scène et le public hurle sa joie tellement heureux de les voir enfin.
Votre serviteur est idéalement placé devant à 5 mètres des musiciens et j'en arriverai presque à oublier que nous sommes dans une grande salle de concert.
Les garçons ont tous un charisme de fou chacun à leur manière et que dire de leur technicité.
Ces mélomanes hor pair sont également des techniciens incomparables véritables historiens de la musique. Je commence à prendre un pied fou et me voilà plonger en totale immersion.
Au fil des minutes, le groupe se lâche de plus en plus et le public monte crescendo. C'est bon de vivre cela, cette douce montée vers le bonheur absolu. Je regarde souvent les fondateurs du groupe, le chanteur Tariq Trotter dit Black Thought et le légendaire batteur Ahmir "Questlove" Thompson et sa belle coupe afro.



Ces deux piliers de la formation sont le moteur du groupe. Le chanteur possède une très belle voix relativement puissante et son phrasé est parfait. "Questlove", lui, a un jeu purement fantastique, wouah, quel plaisir de le voir et de l'entendre jouer. Quelle bonne idée aussi de voir son kit surélevé qui permet d'observer au mieux tout ceci.La section rythmique est époustouflante de groove. Au milieu du show, on entendra une version de "Welcome To The Jungle des Guns and Roses" sorti de nulle part et brillamment rock et efficace. The Roots rendra aussi hommage au regretté Adam Yauch des Beastie Boys récemment décédé.



Ils vont jouer une heure qui passera beaucoup trop vite avant le rappel. C'est juste dommage qu'ils se soient laissé allé à l'improvisation et tant bien même que l'effet soit réussi, j'aurais aimé qu'ils enchaînent les titres sans temps mort (Je rappelle qu'on est en configuration festival et qu'il y a donc des impératifs niveaux timing et horaires). Les autres musiciens sont très présents aussi et mention spéciale au guitariste au tee-shirt rouge. Il bouge dans tous les sens, joue très bien de la guitare et chante délicieusement de sa voix plus fine et fragile en comparaison à celle de Tariq Trotter.



C'est le gratteux qui est donc en charge de remplacer les quelques voix féminines que l'on retrouve sur les disques de The Roots.
J'aime beaucoup également le musicien qui porte un immense trombone et qui par sa présence, stimule à fond son public et il me fait penser par son attitude à Fishbone, un autre grand groupe de scène. Les autres, ils sont parfaits. Ce sont de très bons mais ils sont un peu plus discrets.



Le collectif est énorme sur disque et sur scène, un vrai régal. On passe du rap au rock en passant par la soul, le trip-hop, le jazz, le funk, le hip-hop. Ces mecs savent tout faire, tout jouer, c'est purement incroyable et le public est aux anges.
The Roots est grand et j'assiste tout bonnement à mon concert de l'année car les Américains originaires de Philadelphie proposent un produit musical profondément original vidé de toutes contingences commerciales.



Je vous précise un détail assez sympa. Pendant le concert, ils s'arrêteront 3 ou 4 fois en plein milieu d'un morceau et donc à plein régime en figeant leur posture comme si vous aviez mis sur pose le spectacle que vous regardiez avant de repartir de plus belle et avec le son évidemment. The Roots est un des meilleurs groupes que j'ai vus sur scène tout simplement.

Un groupe qui en 10 albums studios n'a jamais cessé d'être innovant et leur formation musicale, leur talent, leur ouverture d'esprit, leur charisme et leur déjà riche carrière font d'eux un groupe culte qui marquera son époque. Ils n'ont, de plus, jamais perdu leur éthique de départ et pour tout ceci, respect les gars.



Le concert s'achève en apothéose avec un énorme sentiment de frustration et d'envie d'en écouter plus.
Car, oui, c'est bien là, le seul défaut de cette merveilleuse soirée. Nous étions dans le cadre du festival avec forcément des horaires bien définis. Résultat, 1 heure 30 de show ce soir, hé oui, il était déjà 23 heures et avec ces temps morts/impros, on a trouvé ça vraiment court pour nos oreilles.
Je ne rêve plus maintenant qu'à revoir au plus vite The Roots à l'Olympia ou ailleurs pour en faire un des plus beaux concerts de ma vie.
Nous n'avons plus Bob Marley, James Brown, Marvin Gaye, Led Zeppelin, Miles Davies mais nous avons encore The Roots.



Remerciements tout particulier à Emma Soriano et le festival Hip-Hop Citoyens


The Roots : les dernières chroniques concerts

Stray Cats + Turnstile + the Roots + the Smashing Pumpkins (Eurockéennes de Belfort 2019) en concert

Stray Cats + Turnstile + the Roots + the Smashing Pumpkins (Eurockéennes de Belfort 2019) par Lebonair
Presqu'île du Malsaucy - Belfort, le 07/07/2019
Malgré la fatigue cumulée depuis jeudi, on est tout de même monté en régime au fil du week-end. Au programme, on retrouve notamment à l'affiche Stray Cats, Christine and the... La suite

(mes) Eurockéennes 2019, 2/2 : Julia Jacklin, Stray Cats, Turnstile, The Roots, 88Kasyo Junrei, The Smashing Pumpkins, Arnaud Rebotini en concert

(mes) Eurockéennes 2019, 2/2 : Julia Jacklin, Stray Cats, Turnstile, The Roots, 88Kasyo Junrei, The Smashing Pumpkins, Arnaud Rebotini par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 07/07/2019
Après un traditionnel et très agréable barbecue à la fraîche, on arrive un peu avant l'ouverture, pour un deuxième et dernier jour au Malsaucy, toujours baigné de soleil même pas... La suite

the Roots present The Jam (feat. Dee Dee Bridgewater, Wale, Bilal, Corey Glover ...) en concert

the Roots present The Jam (feat. Dee Dee Bridgewater, Wale, Bilal, Corey Glover ...) par Pirlouiiiit
Highline Ballroom, New York, le 19/03/2009
THE ROOTS present THE JAM, produced by JILL NEWMAN PRODUCTIONS Tous les prétextes sont bons pour aller faire un tour a NY ... cette fois il s'agissait du mariage de dAve... La suite

The Raconteurs, The Jon Spencer Blues Explosion, Louis XIV, Jamie Lidell, Justice, Fortune, The Roots, Kate Nash (Rock en Seine 2008) en concert

The Raconteurs, The Jon Spencer Blues Explosion, Louis XIV, Jamie Lidell, Justice, Fortune, The Roots, Kate Nash (Rock en Seine 2008) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, Paris, le 29/08/2008
Malgré l'annulation (fort dommageable) du concert d'Amy Winehouse, le dernier jour du festival Rock en Seine 2008 a vu se succéder sur les différentes scènes du domaine de... La suite

Le Zénith - Paris : les dernières chroniques concerts

Tenacious D en concert

Tenacious D par Electric Eye
Zénith, Paris, le 26/02/2020
Tenacious D, le groupe de Jack Black et Kyle Gass, est de retour à Paris pour défendre son dernier opus "Post-Apocalypto", un projet multimédia évidemment complètement... La suite

Liam Gallagher en concert

Liam Gallagher par Samuel C
Le Zénith - Paris, le 21/02/2020
Dans un Zénith plein à craquer, Liam Gallagher achève une tournée européenne où malgré deux excellents récents albums en solo, il interprétera 12 titres d'Oasis sur les 19 de... La suite

Jeanne Added + Maestro en concert

Jeanne Added + Maestro par manuwino
Zénith de Paris, le 03/04/2019
Les choses s'accélèrent pour Jeanne Added depuis la sortie il y a 6 mois de son deuxième album, "Radiate". Deux Victoires de la Musique, une tournée de salles de plus en plus... La suite

Georgio en concert

Georgio par AgatheNight
Zénith de Paris , le 15/03/2019
Un vent de folie a parcouru le Zénith parisien le Vendredi 15 Mars 2019. Programmé ce soir là, le rappeur, auteur et poète Georgio, a envoûté une salle comble en délivrant... La suite